Une relâche avec des adoucissements

Une relâche avec des adoucissements - Rémi Tremblay : Actualités Santé Coronavirus (COVID-19)

Le premier ministre du Québec, François Legault, relâche la bride, même dans les zones rouges, en prévision de la semaine de relâche scolaire qui débute le 1er mars. Il a ainsi annoncé, mardi, l’ouverture des cinémas et des centres sportifs, sans lever le couvre-feu pour autant.

Les cinémas pourront rouvrir leurs portes partout au Québec, peu importe le palier de couleur, mais à certaines conditions. Une limite de 250 personnes, le maintien de la distanciation sociale et le port du couvre-visage. Et aucune vente de nourriture ne sera permise!

La pratique de sports intérieurs pourra reprendre en zone rouge, mais elle sera limitée aux activités individuelles, en duo ou en bulle familiale. Les patinoires et les piscines pourraient donc recommencer à accueillir une partie de leur clientèle.

À l’extérieur, les activités qui étaient limitées à quatre personnes en zone rouge seront étendues à huit personnes. Mais attention, la relâche ne signifie pas pour autant un relâchement dans les mesures sanitaires, en raison des inquiétudes du milieu de la santé en rapport avec les variants du virus. Pour l’instant, le bulletin de santé s’améliore en Estrie, mais pas question pour les autorités sanitaires de baisser la garde.

Les données du 16 février publiées par le CIUSSS de l’Estrie-CHUS indiquent 47 cas actifs dans la MRC du Granit, une diminution du nombre de cas à Lac-Mégantic, plus que 8, et 7 cas à Nantes. Maintenant 15 municipalités en affichent aucun: ce sont Audet, Lac-Drolet, Lambton, Milan, Notre-Dame-des-Bois, Piopolis, Woburn, Saint-Ludger, Saint-Robert-Bellarmin, Saint-Romain, Sainte-Cécile-de-Whitton, Saint-Sébastien, Stornoway, Stratford et Val-Racine. Il y a cinq cas ou moins à Courcelles, Frontenac et Marston.

L’éclosion au CHSLD Maison Paternelle à Lac-Mégantic est maintenant terminée. Dans les établissements scolaires, huit cas sont notés «en cours» à l’école Sacré-Cœur. L’éclosion au CPE Sous les Étoiles est elle aussi terminée alors qu’en garderie en milieu familial, on signale toujours moins de cinq cas.

En soins hospitaliers, le nombre de personnes en attente d’une chirurgie en Estrie avait grimpé de 10 370 en date du 4 janvier à 12 271 en date du 12 février.. Sur la liste d’attente en chirurgie orthopédique, le tableau suit la même tendance. Elles étaient 2 059 personnes en attente en date du 4 janvier; elles sont 2 618 en date du 12 février.

Les six régions qui sont passées à l’orange le 8 février sont la Gaspésie- Iles-de-la-Madeleine, le Bas-Saint-Laurent, le Saguenay-Lac-Saint-Jean, l’Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord et le Nord-du-Québec. L’Outaouais passera en zone orange, elle aussi, à compter du 22 février. Dans ces régions, le couvre-feu entre en vigueur dès 21h30, plutôt que 20h. Les commerces et les restaurants peuvent rouvrir, tout en respectant les consignes sanitaires. L’accès aux restaurants y est réservé à deux adultes qui peuvent être accompagnés de leurs enfants d’âge mineur. Un registre de la clientèle doit être tenu et les clients doivent montrer une preuve de résidence dans la région où se trouve le restaurant.

Pour l’instant, aucune date n’a été donnée par la Santé publique de l’Estrie pour un éventuel passage de la zone rouge à la zone orange.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Un nouvel atelier de confection pour Attraction
    Actualités Économie

    Un nouvel atelier de confection pour Attraction

    Claudia Collard / 26 janvier 2022
  • Rassembler plutôt que diviser, partage l’abbé Francis Morency
    Actualités Société

    Rassembler plutôt que diviser, partage l’abbé Francis Morency

    Claudia Collard / 25 janvier 2022
  • Garage commercial incendié à Lambton
    Actualités

    Garage commercial incendié à Lambton

    Rémi Tremblay / 24 janvier 2022
  • Poste de commandement à Saint-Robert
    Actualités

    Poste de commandement à Saint-Robert

    Rémi Tremblay / 20 janvier 2022
  • Voie de contournement: le milieu municipal exige une meilleure communication de la part de Transports Canada
    Actualités

    Voie de contournement: le milieu municipal exige une meilleure communication de la part de Transports Canada

    Claudia Collard / 20 janvier 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Un nouvel atelier de confection pour Attraction
  2. Spectacles reportés
  3. Rassembler plutôt que diviser, partage l’abbé Francis Morency
  4. Garage commercial incendié à Lambton
  5. Poste de commandement à Saint-Robert
  6. Voie de contournement: le milieu municipal exige une meilleure communication de la part de Transports Canada
  7. 2022 sera encore une grosse année
Nécessaire le couvre-feu?
King Dave: quand la souffrance devient rage
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Commerce à vendre
    Lac-Mégantic
  2. Adjoint.e administratif.ve (2e affichage)
    Lac-Mégantic
  3. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
  4. Préposé au service à la clientèle
    Woburn
  5. Poste de direction général
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises