Recyc-Québec

Retour au palier orange

Retour au palier orange - Rémi Tremblay : Actualités Santé Coronavirus (COVID-19)

La décision, annoncée le 3 mars par le premier ministre François Legault, de retourner la région de l’Estrie au palier d’alerte orange du système d’alertes régionales et d’intervention graduelle à partir du lundi 8 mars, permet un assouplissement des mesures sanitaires. 

Le couvre-feu est maintenu, mais dès lundi prochain, il sera en vigueur entre 21h30 et 5h du matin. L’ouverture des restaurants est autorisée avec un maximum de deux adultes par table qui peuvent être accompagnés de leurs enfants d’âge mineur. Un registre de la clientèle doit être tenu. Seuls les clients avec preuve de résidence dans une région dont le palier d’alerte est identique à celui de l’établissement y ont accès. À l’exception de la restauration rapide, la réservation est obligatoire. Durant la période de couvre-feu, seule la livraison demeure possible. 

 L’ouverture des salles d’entraînement est autorisée pour l’entraînement individuel ou avec les occupants d’une même résidence. Les cours privés sont autorisés. En tout temps, la distanciation physique de deux mètres doit être respectée et l’assistance rapprochée n’est pas autorisée, sauf pour les membres d’une même résidence. 

Les salles de spectacles peuvent rouvrir dans le respect des mesures en vigueur. 

Enfin, pour les élèves de la première à la quatrième année du primaire n’est pas obligatoire à l’extérieur ni dans les classes.

La présence, en date du 3 mars, d’à peine 24 cas actifs de COVID-19 sur le territoire du Granit, soit deux fois moins que la semaine précédente, laissait entrevoir un assouplissement des mesures sanitaires. Sur les vingt municipalités du territoire, 18 ont le compteur COVID à zéro. Seules Lac-Mégantic et Frontenac affichent moins de cinq cas l’une et l’autre. Mais, «le nombre de cas par municipalité ne devrait pas influencer le respect des mesures de santé publique selon le palier d’alerte», insiste la Santé publique de l’Estrie. Un cas est jugé actif, tant qu’il est considéré contagieux. Il n’y aurait plus qu’un seul milieu en éclosion sur tout le territoire du Granit, dans les entreprises sans services directs à la population.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»

    Rémi Tremblay / 26 mai 2022
  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
  2. Aznavour autrement… à Lambton
  3. Un Souper homard payant!
  4. Au-delà des mots… et de la différence
  5. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  6. Proximité et magie signées Marie Mai
  7. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises