Kubota

Et bientôt en zone jaune?

Et bientôt en zone jaune?  - Rémi Tremblay : Actualités Santé Coronavirus (COVID-19)

À peine installée confortablement en zone orange, dans le palier d’alerte sanitaire, l’Estrie pourrait peut-être bientôt rencontrer les conditions pour une dégradation en jaune, si… la situation épidémiologique continue de s’améliorer, les variants ne viennent pas bouleverser le taux de propagation du virus et les lendemains de retour en classe après la semaine de relâche ne viennent pas entacher le tableau désormais blanc. 

«Si on prend les critères d’il y a cinq ou six mois, on est dans le jaune, mais dans nos discussions avec le Ministère (de la Santé et des Services sociaux), le processus continue d’évoluer», soulignait lundi en point de presse, le directeur de la Santé publique en Estrie, Dr Alain Poirier, reconnaissant même que «dans certains cas, on est vert».

 En bon gestionnaire de santé, Dr Poirier refuse de lever les barrières précipitamment. «Restons équilibrés dans l’enthousiasme. Depuis un an, la crise sanitaire a laissé pas mal de séquelles chez 15 à 20% de la population.» Le fait que les cas actifs diminuent à peu près partout au Québec rend le directeur de la Santé publique «très à l’aise» avec la décision du gouvernement d’avoir fait passer l’Estrie et d’autres régions du Québec du rouge à l’orange, le 8 mars, avec un assouplissement des mesures sanitaires. 

Parmi les principaux gains de ce rebrassage de couleurs sur la carte régionale, le couvre-feu retardé à 21h30 plutôt que 20h, l’ouverture des restaurants avec des mesures sanitaires strictes, un maximum de deux adultes par table, et le nombre de personnes pouvant être admises dans les lieux de culte qui passe à 100. 

Par contre, les rassemblements à l’intérieur comme à l’extérieur de chez soi sont toujours interdits. Toujours permis, les déplacements interrégionaux demeurent cependant non recommandés. 

Vaccination pour les 70 ans et plus
Les personnes de 70 ans et plus sont invitées à prendre rendez-vous pour se faire vacciner. Le moyen le plus simple et le plus rapide est d’accéder à la page Quebec.ca/vaccinCOVID. On peut aussi communiquer au 1 877 644-4545 pour recevoir un soutien. 

Le rythme de la vaccination est appelé à progresser, maintenant que l’approvisionnement n’est plus vraiment un enjeu. «S’il n’y avait pas eu le ralentissement dans l’approvisionnement des doses, on aurait fait vacciner tout le personnel de la santé (22 000 employés pour le CIUSSS de l’Estrie-CHUS).» Les retards dans l’approvisionnement ont fait en sorte de modifier les plans des responsables de la campagne de vaccination, de sorte que seulement les employés en contact avec les personnes vulnérables ont reçu une première dose de vaccin. Pour les travailleurs de la santé jugés les moins à risque en raison de leur environnement de travail, ils pourront s’inscrire et recevoir la première dose à leur tour.

Au terme de cette première année de pandémie, le réseau sanitaire local du Granit a compilé un total de 834 cas testés positifs à la COVID-19, dont 297 à Lac-Mégantic. En date du 9 mars, il n’y avait plus aucun cas encore actif dans tout le Granit. Tableau blanc partout depuis dimanche dernier. 

En Estrie, 21 149 doses de vaccins avaient été administrées. Pour tout le Québec 7,1% de la population était vaccinée à cette date.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Pour conserver la biodiversité forestière
    Actualités Environnement

    Pour conserver la biodiversité forestière

    Claudia Collard / 20 avril 2021
  • Le ras-le-bol des enseignants s’exprime
    Actualités Éducation

    Le ras-le-bol des enseignants s’exprime

    Rémi Tremblay / 19 avril 2021
  • Rencontre intime avec Pierre Lapointe
    Culture Musique

    Rencontre intime avec Pierre Lapointe

    Claudia Collard / 19 avril 2021
  • COVID: remontée stabilisée
    Actualités Santé

    COVID: remontée stabilisée

    Rémi Tremblay / 15 avril 2021
  • Nicole Gauthier s’aventure hors des sentiers battus
    Culture Littérature

    Nicole Gauthier s’aventure hors des sentiers battus

    Rémi Tremblay / 15 avril 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Pour conserver la biodiversité forestière
  2. Le Poker Run, déjà 15 ans!
  3. Le ras-le-bol des enseignants s’exprime
  4. Rencontre intime avec Pierre Lapointe
  5. COVID: remontée stabilisée
  6. Nicole Gauthier s’aventure hors des sentiers battus
  7. Chantier en accéléré
Maudit mouton!
Rencontre intime avec Pierre Lapointe
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. DESIGNER- CUISINISTE
    St-Romain
  2. DESSINATEUR CAD
    St-Romain
  3. Coordonnatrice ou coordonnateur au service des ressources humaines
    Lac-Mégantic
  4. Livreur-vendeur
    Lac-Mégantic
  5. Animateur pour le service d’animation estivale
    Nantes
Répertoire des entreprises