Paroles de femmes

Paroles de femmes - Claudia Collard : Actualités Société

Rangée du haut: Diane Boulet, Julia Gagnon et Lucie Pagé. Rangée du bas: Édith Beauséjour, Julie Morin et Marie-Hélène Gagné. (Captures d’écran de la vidéo réalisée par Éric Carrière pour le Centre des Femmes de la MRC du Granit)

Écoutons les femmes. Ce thème de la Journée du 8 mars a été mis en lumière par le Centre des femmes de la MRC du Granit en donnant la parole à certaines d’entre elles. Chacune à leur façon, elles transmettent idées et messages qui sont source d’inspiration. «Elles nous offrent leur vulnérabilité, leur force et leur détermination à vouloir évoluer dans un monde où il reste du chemin à parcourir pour atteindre enfin une réelle égalité», a transmis la directrice générale du Centre, Carole Dodier, dans la présentation de l’événement offert en mode virtuel. 

La Journée internationale des droits des femmes se déroule cette année dans un contexte particulier, où les femmes ont été plus nombreuses à perdre leur emploi, a indiqué d’entrée de jeu la présidente du Centre des femmes de la MRC du Granit, Johanne Gonthier. «La pandémie a mis en évidence la nécessité d’agir pour une égalité durable», a-t-elle énoncé, soulignant l’importance d’initier des mesures concrètes «pour combattre la pauvreté et la violence et améliorer nos conditions de vie et de travail». 

Le contexte particulier force aussi à se réinventer, d’où la diffusion d’une vidéo sur la page Facebook et le site internet du Centre des femmes. Rendant accessible au plus grand nombre le récit de femmes d’ici, dont la détermination n’a d’égal que les qualités de cœur. Chacune s’y confie en toute humanité, preuve que la force n’a rien à voir avec l’âpreté. Les confidences sont ponctuées de morceaux choisis et interprétés par la chanteuse et musicienne Édith Beauséjour. 

Pour l’artiste-peintre Diane Boulet, il importe de faire confiance à son intuition pour mener à bien ses projets. «Dans la famille, j’étais celle qui revendiquait tout le temps. Si on ne revendique pas, on n’avance pas. Quand ça nous dit de le faire, faut le faire. Dans ma vie, quoiqu’il arrive, j’avance. Si je tombe, je tomberai. Et je me relèverai», partage-t-elle, confiant que les femmes évoluant en politique, qui foncent dans un monde encore majoritairement masculin, ont eu un effet propulseur sur ses élans. 

Entrepreneure à l’âme missionnaire, Marie-Hélène Gagné s’est lancée en affaires, inspirée par la dynamique entre les hommes et les femmes en milieu de travail. «Je me disais, les femmes ont autant de talent et de capacité à progresser au sein des entreprises et malheureusement je ne le voyais pas assez souvent. Je veux faire une différence et permettre à d’autres femmes de s’inspirer, de faire le saut», partage-t-elle, invitant celles-ci à oser «parce que ça nous rapporte une fierté et beaucoup de connaissances. On peut faire la différence.» 

Lorsqu’elle a voulu reprendre l’entreprise familiale avec son conjoint, la copropriétaire d’Attraction Julia Gagnon dit avoir connu une valse-hésitation. «Le monde des affaires est un boy’s club. Le programme de l’École d’entrepreneurship de Beauce m’a donné la confiance de prendre la relève et la certitude que j’étais en mesure de le faire», partage-t-elle, insistant sur l’importance qu’on doit accorder à son équipe de travail. «L’entrepreneur n’est pas un magicien; il donne une vision, un leadership et sait bien s’entourer. M’entourer des bonnes personnes, c’est un défi à ma hauteur», communique-t-elle, invitant les jeunes femmes à oser, parce que la réussite est à leur portée si elles le font pour les bonnes raisons.

Mairesse de Lac-Mégantic et mère de trois enfants, Julie Morin explique qu’avec une bonne logistique, elle et son conjoint réussissent à trouver l’équilibre entre travail et famille. «Je demeure convaincue que c’est mieux pour mes enfants d’avoir une mère heureuse qu’une mère très présente mais qui ne se sent pas inspirée. Je veux leur transmettre le modèle d’une femme qui se réalise et déjà, je vois que ça fait son chemin.» Celle qui a fait le choix de laisser la place à l’ambition incite les filles à trouver leur propre reconnaissance plutôt que de l’attendre de l’extérieur. «La confiance en soi et la capacité d’adaptation sont des atouts importants. Il faut aussi être capable de s’entourer des bonnes personnes, qui nous aiment pour ce qu’on est et non pour ce qu’on fait.» 

L’écrivaine, journaliste et surtout passionnée Lucie Pagé incite les femmes à prendre la place qui leur revient, avec leurs valeurs d’amour, de compassion, d’entraide et de générosité propres au «féminin sacré». «Il faut prendre notre place avec les valeurs qui font la force des femmes. L’égalité, c’est le respect des différences qui existent entre les hommes et les femmes. Il faut être fières de cette différence et se battre pour ça. Les femmes: il faut reconnaître nos forces et s’aider dans nos faiblesses. Il faut développer cette sororité.» 

On peut visionner l'événement virtuel ici

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Le Granit tombé en zone d’urgence «foncée»
    Actualités Santé

    Le Granit tombé en zone d’urgence «foncée»

    Rémi Tremblay / 6 mai 2021
  • Ma boss Mélanie, c’est la meilleure!
    Actualités Société

    Ma boss Mélanie, c’est la meilleure!

    Rémi Tremblay / 6 mai 2021
  • Monique Phérivong Lenoir candidate à la préfecture
    Actualités Municipalité

    Monique Phérivong Lenoir candidate à la préfecture

    Claudia Collard / 5 mai 2021
  • Les nouvelles sont bonnes pour Daniel Arguin
    Actualités Société

    Les nouvelles sont bonnes pour Daniel Arguin

    Claudia Collard / 4 mai 2021
  • Bestar-Bush injecte 6,5 M$ pour soutenir sa croissance
    Actualités Économie

    Bestar-Bush injecte 6,5 M$ pour soutenir sa croissance

    Claudia Collard / 4 mai 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Le Granit tombé en zone d’urgence «foncée»
  2. Spectacle de Guy Nantel reporté au 19 juin
  3. Ma boss Mélanie, c’est la meilleure!
  4. Dans le parcours de Maillon Vert
  5. Monique Phérivong Lenoir candidate à la préfecture
  6. Les nouvelles sont bonnes pour Daniel Arguin
  7. Bestar-Bush injecte 6,5 M$ pour soutenir sa croissance
Le scénario de Jonathan
Voyage dans l’univers de Félix Leclerc
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Adjoint-e Administration
    Lac-Mégantic
  2. Infirmière, infirmière auxiliaire ou préposée aux bénéficiaires
  3. Opérateur d’équipement divers soir
    St-Sébastien
  4. Mécanicien et apprenti
    Woburn
  5. Préposé à l’accueil Baie-des-Sables
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises