Bénévoles Lac en fête

Voie de contournement: «Le CP s’arrange pour retarder le projet»





L’ingénieur à la retraite François Charbonneau doute des promesses politiques d’Ottawa et tend plutôt à croire que, si jamais la voie de contournement ferroviaire de Lac-Mégantic se réalise un jour, ce ne sera pas avant 2024 ou même 2025.
«Ce n’est pas vraiment une bonne idée d’avoir le CP comme maître d’œuvre, surtout que le CP n’aura pas à payer sa part dans le projet évalué à 133 M$. C’est comme utiliser un pyromane comme pompier pour éteindre un incendie», exprime celui qui a travaillé pendant plus de 40 ans comme ingénieur et qui dit très bien connaître la gestion d’un tel projet, pour l’avoir lui-même enseigné au niveau collégial. 

Ces dernières années, François Charbonneau s’est fait plutôt discret publiquement, tout en multipliant ses interventions auprès des milieux politiques et des autorités du Canadien Pacifique. À ses yeux, il ne fait plus aucun doute que la situation est critique: «Je ne serais pas surpris que le CP «évalue» maintenant que, pour satisfaire à leurs méthodes d’opérations, il y aura encore des modifications au parcours de la voie de contournement, car le CP s’en va vers l’utilisation de trains beaucoup plus longs, donc les courbes devront être au minimum. Pensez-vous que le CP n’aura pas une ou plusieurs cartes maîtresses dans sa poche lorsque viendra le temps de leur procès plus tard en 2021 ? C’est comme bizarre que le CP veuille encore «étudier» l’étude de faisabilité, alors que cela fait trois ans que l’étude est terminée, du côté technique. Le CP s’arrange pour actuellement retarder le projet», soupçonne-t-il. 

L’ingénieur à la retraite ne jette pas la pierre uniquement sur le CP. «Ce n’est peut-être pas uniquement la faute du CP si le projet a pris un tel retard. Si Transport Canada, par exemple, a mal fait sa gestion de projet et n’a jamais demandé plus tôt au CP de vérifier si l’étude de faisabilité était correcte et conforme selon les critères d’opération et de sécurité du CP.»

Le porte-parole de la Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire à Lac-Mégantic, Robert Bellefleur, en rajoute: «Considérant que l’échéancier de réalisation initial de cette importante infrastructure qui prévoyait le début de la construction pour 2021 et sa fin en 2023 se voit indument retardé, il devient donc plus évident pour les Méganticois que les trains transportant du pétrole et des matières dangereuses continueront de circuler au centre-ville de Lac-Mégantic après le dixième anniversaire d’une des pires tragédies ferroviaires au Canada.»

Là où le Canadien Pacifique redouble de vitesse, c’est dans ses ambitions de créer le premier réseau de fret ferroviaire reliant le Canada, les États-Unis et le Mexique, par la fusion avec la compagnie américaine Kansas City Southern, une opération évaluée à 36, 2 milliards de dollars. Un réseau de 32 000 km de rail de l’Atlantique au Golf du Mexique, avec un mince fil de 12 km qui a besoin d’être solidifié à Lac-Mégantic!

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Simon Gouache ose le risque
    Culture Humour

    Simon Gouache ose le risque

    Claudia Collard / 16 août 2022
  • Pluies torrentielles
    Actualités

    Pluies torrentielles

    Rémi Tremblay / 15 août 2022
  • Grève générale illimitée chez Maxi
    Actualités Économie

    Grève générale illimitée chez Maxi

    Claudia Collard / 28 juillet 2022
  • Un nouveau vitrail pour l’église de Piopolis
    Culture Arts visuels

    Un nouveau vitrail pour l’église de Piopolis

    Claudia Collard / 15 août 2022
  • Sortie du second roman de Marianne Fortier
    Culture Littérature

    Sortie du second roman de Marianne Fortier

    Claudia Collard / 28 juillet 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Simon Gouache ose le risque
  2. Musique aux Sommets du 19 au 21 août
  3. The Strings en spectacle
  4. Pluies torrentielles
  5. Grève générale illimitée chez Maxi
  6. Un nouveau vitrail pour l’église de Piopolis
  7. Humour noir lumineux avec Pascal Cameron
Aux portes de l’abdication
Simon Gouache ose le risque
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. GARDIEN DE TERRITOIRE BAIE-DES-SABLES
    Lac-Mégantic
  2. HOMME DE VOIRIE AVEC EXPÉRIENCE
    Milan
  3. Opérateur de scie et un journalier
    Lac-Drolet
  4. SECRÉTAIRE ADMINISTRATIF(VE)
    Val-Racine
  5. Préposé(e) à la bibliothèque
    Marston
Répertoire des entreprises