Kubota

Profs du Cégep en grève

Profs du Cégep en grève  - Rémi Tremblay : Actualités Éducation

Sur la ligne de piquetage devant le campus de Lac-Mégantic, du Cégep Beauce-Appalaches.

À la veille du premier anniversaire de la fin de leur contrat de travail, les membres du Syndicat du personnel professionnel du Cégep Beauce-Appalaches (SPPCBA) ont tenu une journée de grève le 30 mars, dans les trois campus, dont celui de Lac-Mégantic, pour dénoncer l’impasse aux tables de négociation. 

Plus qu’un moyen de pression, le SPPCBA a expliqué que cette journée de grève se voulait un cri du cœur en faveur d’une négociation qui permettrait d’octroyer une meilleure reconnaissance des emplois professionnels occupés en majorité par des femmes et d’offrir de meilleurs services aux étudiants.

Les membres s’entendent pour dire qu’après un an et demi en négociation à attendre des offres sérieuse du gouvernement qui ne parviennent toujours pas, le temps est venu d’intensifier les moyens de pression pour lui faire entendre raison.

«Comme travailleuses et travailleurs sur le terrain, on a besoin de ressources et de soutien pour améliorer durablement les services aux étudiants. Depuis un an, les professionnelles des cégeps s’engagent à fond afin de permettre d’adapter les cégeps à la nouvelle réalité de la pandémie COVID-19 et tenter de littéralement sauver les sessions des étudiants», a déclaré le président de la FPPC-CSQ, Éric Cyr.

Les professionnelles demandent la reconnaissance de leurs compétences et de leur contribution indispensable à la qualité du réseau des cégeps. «Les problèmes d’attraction dans les emplois de professionnels sont réels. Le réseau collégial doit pouvoir embaucher, maintenir en emploi et compter sur des professionnels compétents et disponibles pour le soutenir. Après avoir été négligés pendant des années, un investissement dans les services professionnels dans nos cégeps est incontournable. Il est temps de reconnaître la place importante des professionnels dans le parcours des étudiants et dans la réalisation de la mission des Cégeps», poursuit M. Cyr. 

Ce sont plus de 8 000 employés, enseignantes et enseignants, membres du personnel de soutien et du personnel professionnel affiliés à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) qui étaient sur les lignes de piquetage. Les syndicats du collégial de la CSQ ont voté des mandats de grève de l’équivalent de cinq jours, à exercer au moment jugé opportun. 

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Pour conserver la biodiversité forestière
    Actualités Environnement

    Pour conserver la biodiversité forestière

    Claudia Collard / 20 avril 2021
  • Le ras-le-bol des enseignants s’exprime
    Actualités Éducation

    Le ras-le-bol des enseignants s’exprime

    Rémi Tremblay / 19 avril 2021
  • Rencontre intime avec Pierre Lapointe
    Culture Musique

    Rencontre intime avec Pierre Lapointe

    Claudia Collard / 19 avril 2021
  • COVID: remontée stabilisée
    Actualités Santé

    COVID: remontée stabilisée

    Rémi Tremblay / 15 avril 2021
  • Nicole Gauthier s’aventure hors des sentiers battus
    Culture Littérature

    Nicole Gauthier s’aventure hors des sentiers battus

    Rémi Tremblay / 15 avril 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Pour conserver la biodiversité forestière
  2. Le Poker Run, déjà 15 ans!
  3. Le ras-le-bol des enseignants s’exprime
  4. Rencontre intime avec Pierre Lapointe
  5. COVID: remontée stabilisée
  6. Nicole Gauthier s’aventure hors des sentiers battus
  7. Chantier en accéléré
Maudit mouton!
Rencontre intime avec Pierre Lapointe
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. DESIGNER- CUISINISTE
    St-Romain
  2. DESSINATEUR CAD
    St-Romain
  3. Coordonnatrice ou coordonnateur au service des ressources humaines
    Lac-Mégantic
  4. Livreur-vendeur
    Lac-Mégantic
  5. Animateur pour le service d’animation estivale
    Nantes
Répertoire des entreprises