Faire différent... pour voir autrement

Faire différent... pour voir autrement - Claudia Collard : Actualités Société
Au tour de Gabriel et Laurie de faire la vaisselle. Avec le sourire en plus! (Photo: Monchénou)
Faire différent... pour voir autrement - Claudia Collard : Actualités Société
Dominic coupe les concombres avec une grande minutie. (Photo: Monchénou)
Faire différent... pour voir autrement - Claudia Collard : Actualités Société
C’est l’heure du lavage pour Donna.. (Photo: Monchénou)

«Ne pas pouvoir tout faire n’est pas une excuse pour ne pas faire tout ce que vous pouvez.» Cette citation d’Ashley Brillant traduit bien la philosophie du service d’hébergement Monchénou, dont la Maisonnée fait partie depuis décembre dernier. L’objectif: tout mettre en œuvre pour maximiser l’autonomie des résidents dans leur milieu de vie. Et déjà, les initiatives portent fruit!

Filiale du groupe Probex, l’organisme à but non lucratif Monchénou est responsable du fonctionnement interne de la Maisonnée. Toujours propriétaire du bâtiment de la rue Agnès, l’Association pour l’hébergement des personnes handicapées du Granit en assure l’entretien général et les dépenses inhérentes. Un partenariat gagnant, se réjouit Guillaume Caron, conseiller à la formation et au développement des individus chez Probex.

 «Notre mission, c’est de contribuer à améliorer la qualité des gens et l’hébergement c’est central dans la vie des gens. Notre devise, c’est faire différent pour voir autrement. Pour donner l’opportunité à chacun d’aller au bout de ses capacités», partage celui qui est aussi responsable des intégrations pour le groupe Probex.

La philosophie de Monchénou part du principe que les résidents sont les véritables hôtes de leur maison. «Ils ne sont pas en pension; c’est nous qui sommes des invités chez eux. Et le fait de se sentir chez soi passe par la prise de pouvoir sur son milieu de vie. À partir de là, ils ont des responsabilités. C’est à eux de faire la vaisselle, le lavage, le ménage etc.», explique M. Caron. Les intervenants qui se relaient sur place font en sorte d’optimiser cette responsabilisation. «Tout ce que les résidents sont capables de faire leur revient; on s’occupe du bout qui reste.»

À la Maisonnée, les intervenants assurent la vie active des lieux en plus de favoriser l’autonomie, qui passe par la possibilité de prendre des décisions. «Il y a des règles générales à suivre mais on favorise toujours l’autodétermination. Il est important qu’ils fassent leurs tâches mais ils peuvent choisir à quel moment. C’est très normalisant comme vie. On s’adresse à des adultes», rappelle-t-il.

À ce jour, des tâches que les résidants ne faisaient pas du tout font maintenant partie de leur quotidien. En quelques mois à peine, Guillaume Caron est à même de constater les bienfaits procurés par le développement d’une plus grande autonomie. Les sourires des quatre résidents de la Maisonnée, Gabriel, Dominic, Donna et Laurie, expriment à eux seuls cette fierté de découvrir de nouvelles capacités. «Les personnes ayant une déficience intellectuelle sont des êtres humains à l’état pur. Ça leur prend de l’amour, un toit, de la sécurité, de quoi manger et ils ont ce qu’il faut pour être heureux. Ils ont beaucoup à nous apprendre.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Contrats alloués pour la reconversion de l’ancienne scierie
    Actualités Municipalité

    Contrats alloués pour la reconversion de l’ancienne scierie

    Claudia Collard / 2 février 2023
  • Retour du bingo... cette fois à la télé
    Actualités Société

    Retour du bingo... cette fois à la télé

    Rémi Tremblay / 1 février 2023
  • Pas pour demain le train de passagers
    Actualités

    Pas pour demain le train de passagers

    Claudia Collard / 31 janvier 2023
  • Lac en fête sombre, faute de liquidités
    Actualités

    Lac en fête sombre, faute de liquidités

    Rémi Tremblay / 31 janvier 2023
  • Dialogue difficile avec le ministre Alghabra en dehors de Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    Dialogue difficile avec le ministre Alghabra en dehors de Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 30 janvier 2023
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Ori Dagan en concert
  2. Contrats alloués pour la reconversion de l’ancienne scierie
  3. Poésie moderne signée Govrache
  4. Retour du bingo... cette fois à la télé
  5. Pas pour demain le train de passagers
  6. Lac en fête sombre, faute de liquidités
  7. Dialogue difficile avec le ministre Alghabra en dehors de Lac-Mégantic
Notre monde perdu
QW4RTZ: toute une performance!
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. ouvrier agricole
    St-Sébastien
  2. Gestionnaire de la salle de quilles
    Lac-Mégantic
  3. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  4. Camionneur
    Woburn
  5. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
Répertoire des entreprises