Le Granit passera au palier orange lundi

Le Granit passera au palier orange lundi  - Rémi Tremblay : Actualités Santé Coronavirus (COVID-19)

La région du Granit passera au niveau d’alerte orange dès lundi, le 7 juin. Elle rejoint ainsi l’ensemble des territoires sanitaires de l’Estrie, une région passée en orange le 31 mai. La fin des mesures spéciales d’urgence et d’un régime un peu plus serré ne signifie pas pour autant l’abandon des mesures barrières de protection contre le virus. «Oui, nous sommes tous écoeurés, mais ce n’est pas une raison d’oublier les mesures en cours», de rappeler, mardi, le directeur de la Santé publique Estrie, Dr Alain Poirier. 

Parmi certaines libertés retrouvées, le 7 juin, la réouverture des restaurants, le retour en classe à temps plein des élèves de 3e, 4e et 5e années du secondaire et un maximum de 100 personnes dans les lieux de culte, sauf lors des funérailles et des mariages, alors que le maximum de personnes présentes demeure à 25.

«Il y a encore de la transmission, des éclosions qui émergent à l’occasion, insiste Dr Poirier. On ne veut pas voir de surexcitation parce que le Canadien gagne, parce qu’on est libéré, parce qu’on peut aller au restaurant, parce qu’on peut recevoir du monde dans notre cour, parce que… parce que… Tous les sondages l’indiquent, de nombreux citoyens ont diminué leur adhésion aux mesures en cours, alors qu’on est si proche…»

La situation épidémiologique dans le Granit continue de s’améliorer. Les données de la Santé publique indiquent qu’en date de mardi, le 1er juin, 76 cas étaient toujours actifs, dont 35 à Lac-Mégantic. Saint-Robert-Bellarmin réapparaissait au tableau avec neuf nouveaux cas et Frontenac avec six. L’éclosion à Stornoway était sous contrôle retombant sous la barre des cinq cas actifs. En milieu scolaire, l’école Notre-Dame-de-Fatima demeurait sous la loupe des autorités sanitaires avec 14 cas actifs en cours, auxquels se sont ajoutés moins de cinq cas dans un autobus scolaire. On signale moins de cinq cas à l’école Bellarmiin, à Saint-Robert. Autre lieu d’éclosion en cours, le RPA l’Éden, à Lac-Mégantic.

Vaccinés à 61,6%
La couverture vaccinale suit le rythme avec 61,6% de la population vaccinée d’au moins une première dose, soit 0,7% de plus que la moyenne de l’Estrie (60,9%) et légèrement sous la moyenne québécoise (61,9%).

Les 70 ans et plus sont vaccinés à 89,1%, les 60-69 ans (84,6%), les 50-59 ans (76,3%), les 40-49 ans (63,6%), les 30-39 ans (51,4%), les 18-29 ans (45,6%) et les 12-17 ans (31,1%). Dans cette dernière catégorie, le Granit fait mieux que la moyenne de l’Estrie à 17,8%.

Le directeur de la campagne de vaccination en Estrie, Jean Delisle, dit avoir les mêmes attentes pour les jeunes que celles pour l’ensemble de la population. «On vise le 75% sur l’ensemble des jeunes. On compte sur vous», a-t-il rappelé en mêlée de presse, mardi.

Par contre, l’administration d’une 2e dose de vaccin prend du retard, 5,4% dans le Granit versus 6% pour la moyenne de l’Estrie.

 Le ministère de la Santé et des Services sociaux a annoncé plus tôt que les personnes de 45 ans et plus ayant reçu une première dose du vaccin AstraZeneca pourront bénéficier plus rapidement de leur seconde dose et obtenir plus rapidement leur immunité complète. Au moins huit semaines doivent s’être écoulées depuis l’administration de la première dose. «Pour les personnes de 45 ans et plus qui auraient reçu le vaccin d’AstraZeneca comme première dose, le même vaccin demeure recommandé pour la seconde. Ce vaccin est sécuritaire et a démontré sa grande efficacité pour prévenir la maladie, les hospitalisations et les décès.»

Qu’en est-il des primovaccinés à l’AstraZeneca qui exigeraient un autre vaccin en deuxième dose? «La recommandation, c’est de l’avoir de la même catégorie. Mais si les gens le veulent vraiment, c’est possible, ils peuvent demander de changer pour la deuxième dose. Il n’y a pas de contre-indication, sauf plus d’effets secondaires comme de la fièvre, des frissons…»

Des cliniques sans rendez-vous sont offertes depuis quelques jours en Estrie pour la 2e dose du vaccin AstraZeneca, d’abord à Sherbrooke et Magog. Pour l’instant, la Santé publique n’est pas en mesure d’annoncer des plages sans rendez-vous dans le RLS du Granit.

La vaccination sans rendez-vous et sans coupon pour la première dose de Pfizer et Moderna au centre de vaccination de la rue Laval, à Lac-Mégantic. Pour l’après-midi de mardi, 150 doses étaient disponibles, la même quantité ce jeudi ainsi que vendredi de 10h30 à 18h30.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Le monde selon Maude Landry
    Culture Humour

    Le monde selon Maude Landry

    Claudia Collard / 22 juillet 2021
  • Le parcours du combattant de Daniel Arguin
    Actualités Société

    Le parcours du combattant de Daniel Arguin

    Claudia Collard / 22 juillet 2021
  • La nouvelle caserne incendie sera prête pour l’automne 2022
    Actualités Municipalité

    La nouvelle caserne incendie sera prête pour l’automne 2022

    Claudia Collard / 22 juillet 2021
  • Bon mois de juin
    Actualités Immobilier

    Bon mois de juin

    Rémi Tremblay / 21 juillet 2021
  • Denis Roy souhaite un deuxième mandat
    Actualités Municipalité

    Denis Roy souhaite un deuxième mandat

    Rémi Tremblay / 21 juillet 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Le monde selon Maude Landry
  2. Le parcours du combattant de Daniel Arguin
  3. La nouvelle caserne incendie sera prête pour l’automne 2022
  4. Bon mois de juin
  5. Denis Roy souhaite un deuxième mandat
  6. René Côté sollicite un 2e mandat
  7. Rendez-vous avec Zéphir
Discriminés encore!
Le monde selon Maude Landry
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Commis
    Lac-Mégantic
  2. DIRECTION GÉNÉRALE ET AGENT(E) DE DÉVELOPPEMENT
    Lac-Mégantic
  3. Spécialiste Ventes Internet
    Lac-Mégantic
  4. Commis D'Entrepôt - Commis Caisses et Secteur Vente
    Lac-Mégantic
  5. Conseiller en environnement (PGMR)
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises