Vincent Vallières, l’authentique

Vincent Vallières, l’authentique - Claudia Collard : Culture Musique

Vincent Vallières a offert deux spectacles à Piopolis, les 20 et 21 juin. (Photo Huguette Caza)

Vincent Vallières possède l’assurance de l’expérience sans l’arrogance du succès. Son talent de conteur et sa proximité scénique s’ajoutent à sa capacité de toucher par sa musique est ses mots. L’auteur compositeur interprète a captivé le public présent à l’église de Piopolis, les 20 et 21 juin

Fort de huit albums et de 23 nominations en carrière et trois prix Félix au Gala de l’ADISQ. Vincent Vallières pourrait se la jouer de haut. Un piège à éviter, dira le principal intéressé, faisant référence à l’«œil du tigre» (tiré du film Rocky 3) qu’il faut à tout prix conserver, cette fouge qui doit triompher de l’embourgeoisement.

Cette authenticité qui le rend si attachant s’est inscrite en toile de fond tout au long du spectacle, intitulé Toute beauté n’est pas perdue, son plus récent album. Son départ avec Heille Vallières, un impératif à demeurer soi-même, a rapidement donné le ton.

Ce spectacle c’était aussi son histoire, ses débuts artistiques incertains, un hommage à ses grands-parents (Asbestos), son premier disque d’or entouré des siens, la guitare donnée par Richard Séguin… C’était la rencontre avec un gars au regard lucide, avé un inconditionnel de l’amour véritable, avec un poète du quotidien. La rencontre avec un homme orchestre aussi, puisqu’en plus de sa voix, il assurait à la fois guitares, piano et harmonica, réinventant musicalement certaines de ses interprétations. 

Évidemment, des classiques figuraient au programme de la soirée, dont l’Amour c’est pas pour les peureux et, lors du rappel, On va s’aimer encore, qu’on ne se lasse pas d’aimer encore et encore. Ce spectacle démarrait officiellement la saison du Festival Saint-Zénon de Piopolis, municipalité qui fête aussi son 150e anniversaire de fondation cette année. À venir prochainement, le spectacle de Geneviève Jodoin, le dimanche 4 juillet à 20h.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Sortie du second roman de Marianne Fortier
    Culture Littérature

    Sortie du second roman de Marianne Fortier

    Claudia Collard / 28 juillet 2022
  • Des installations d’art urbain signées Marzell
    Culture

    Des installations d’art urbain signées Marzell

    Rémi Tremblay / 26 juillet 2022
  • Au camp créatif d’Annie Purtell
    Culture Arts visuels

    Au camp créatif d’Annie Purtell

    Claudia Collard / 26 juillet 2022
  • Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées
    Actualités Municipalité

    Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées

    Claudia Collard / 25 juillet 2022
  • Une pause sur le chantier de la rue Laval
    Actualités

    Une pause sur le chantier de la rue Laval

    Rémi Tremblay / 25 juillet 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Sortie du second roman de Marianne Fortier
  2. La magie du rock avec Nic Gignac
  3. Bureau et les tiroirs le 28 juillet
  4. Des installations d’art urbain signées Marzell
  5. Au camp créatif d’Annie Purtell
  6. Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées
  7. Une pause sur le chantier de la rue Laval
Aux portes de l’abdication
Sortie du second roman de Marianne Fortier
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. GARDIEN DE TERRITOIRE BAIE-DES-SABLES
    Lac-Mégantic
  2. HOMME DE VOIRIE AVEC EXPÉRIENCE
    Milan
  3. Opérateur de scie et un journalier
    Lac-Drolet
  4. SECRÉTAIRE ADMINISTRATIF(VE)
    Val-Racine
  5. Préposé(e) à la bibliothèque
    Marston
Répertoire des entreprises