Plongée révélatrice dans les eaux de la baie

Plongée révélatrice dans les eaux de la baie - Rémi Tremblay : Actualités Environnement

Une première cueillette de plantes aquatiques près de la zone de baignade de la baie des Sables impose une réflexion sur l’état du lac.

Sous la surface de l’eau de la baie des Sables, les plantes aquatiques prolifèrent en toute quiétude. Un paysage sous-marin inquiétant pour Robert Bellefleur qui a scruté une partie de la berge bordant sa propriété jusqu’à la zone de baignade très fréquentée, entre 0 et 3 pieds de profondeur. Et malheureusement, la récolte a été bonne!

«Les plants de myriophylles indigènes, d’élodée du Canada et plusieurs variétés de Potamos considérées comme très envahissantes sont encore plus nombreux et beaucoup plus grands à une profondeur de 4 à 6 pieds», a-t-il pu noter, en préparation d’une seconde plongée, cette fois à l’aide de bouteilles.

Sa première excursion dans l’eau visait à nettoyer sa zone de baignade. «J’ai dû procéder à ce premier arrachage afin de nous permettre de nager plus aisément devant notre résidence sans être obligés continuellement de nous défaire de ces plants qui se collent à la peau et qui gênent rapidement nos déplacements dans l’eau, ainsi que nos mouvements de nage», a-t-il partagé, notamment avec les élus de Lac-Mégantic.

En seulement quelques heures, la récolte des plants a été suffisamment abondante pour remplir une brouette.

Dans la deuxième semaine du mois d’août, le plongeur a fait de la reconnaissance de surface dans le secteur des rues Agnès et d’Orsonnens. «J’y ai trouvé et arraché quelques plants de myriophylles à épis, ainsi que de nombreux herbiers importants similaires à ceux présents dans la baie des Sables. Selon mes premières informations, la présence d’herbiers dans ce secteur du lac Mégantic est aussi sinon plus préoccupante que dans la baie des Sables. Il paraît évident que le bassin de rétention aménagé près du développement de l’Harmonie n’est pas très efficace à retenir les sédiments.»

Robert Bellefleur sonne l’alerte. «On a beau critiquer la municipalité de Nantes et son développement du Bercail, on est loin de faire mieux, ici même à Lac-Mégantic! Y a-t-il quelqu’un à la Ville qui se préoccupe avec sérieux et empressement de cette problématique?» 

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Réfection du barrage du Lac-Aux-Araignées: les demandes pour un scrutin référendaire reçues jusqu’au 31 janvier
    Actualités Municipalité

    Réfection du barrage du Lac-Aux-Araignées: les demandes pour un scrutin référendaire reçues jusqu’au 31 janvier

    Claudia Collard / 17 janvier 2022
  • Priorité à la 3e dose
    Actualités Santé

    Priorité à la 3e dose

    Claudia Collard / 13 janvier 2022
  • Report du spectacle de P-A Méthot
    Actualités

    Report du spectacle de P-A Méthot

    Claudia Collard / 11 janvier 2022
  • Fin des tests PCR pour la population générale
    Actualités Santé

    Fin des tests PCR pour la population générale

    Claudia Collard / 10 janvier 2022
  • Appel à la population
    Actualités

    Appel à la population

    Rémi Tremblay / 6 janvier 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Réfection du barrage du Lac-Aux-Araignées: les demandes pour un scrutin référendaire reçues jusqu’au 31 janvier
  2. Priorité à la 3e dose
  3. Annie Charron Eau Coeur de l’Afrique
  4. Report du spectacle de P-A Méthot
  5. Fin des tests PCR pour la population générale
  6. Appel à la population
  7. Vivre l’école au-delà des murs
Nécessaire le couvre-feu?
King Dave: quand la souffrance devient rage
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Préposé au service à la clientèle
    Woburn
  2. Poste de direction général
    Lac-Mégantic
  3. Responsable de la programmation et de l'animation
    Lac-Mégantic
  4. Préposé à l’accueil
    Lac-Mégantic
  5. Préposé à l’accueil
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises