Promutuel

Algues et plaisanciers, espèces envahissantes!

Algues et plaisanciers, espèces envahissantes! - Rémi Tremblay : Actualités Environnement

Le secteur du marais, peu profond, abrite de nombreux plaisanciers en cet été exceptionnellement chaud. (Photo André Blais)

Alors que le Groupe citoyens Baie-des-Sables poursuit sa récolte d’algues et de plantes aquatiques dans la baie et le long des berges de la rue d’Orsonnens, tout en appelant à une intervention urgente des autorités, d’autres défenseurs de l’environnement, à l’autre bout du lac, notent également la prolifération d’espèces envahissantes, ainsi que la présence accrue d’embarcations de plaisance qui occupent la zone du marais, le plus grand en Estrie, insiste-t-on.

«Ces embarcations passent des heures en eau peu profonde. On peut facilement imaginer que la vie aquatique et la qualité de l’eau finiront par subir un choc irréversible. Les riverains et leurs familles craignent de léguer aux générations futures un héritage empoisonné car les conséquences seront nombreuses si rien n’est fait», s’inquiète un lecteur, André Blais.

À Baie-des-Sables, des images partagées récemment montrant des motomarines manoeuvrant dangereusement à proximité de randonneurs sur planches, ajoutent à ces comportements inhabituels qui ont été observés sur le plan d’eau au cours d’un été exceptionnellement chaud.

Robert Bellefleur, un résident du chemin Baie-des-Sables et porte-parole du Groupe citoyens, poursuit sa croisade: «De plus en plus de riverains qui souhaitent profiter des berges bordant leurs propriétés doivent désormais s’astreindre à des tâches d’arrachages périodiques de ces plantes aquatiques. Il n’est pas très réjouissant d’accéder au lac pour la baignade en risquant de glisser sur un tapis d’algues visqueux tout en traversant péniblement des herbiers de plantes aquatiques qui s’accrochent à vos membres et qui limitent vos mouvements de nage.»

À ses yeux, il est devenu évident que le lac Mégantic est entré dans une phase d’eutrophisation accélérée (vieillissement précoce) en raison des apports trop importants de nutriments qui s’accumulent de façon accrue sur ses berges. «Quel héritage sommes-nous en train de léguer à nos enfants?», lance-t-il.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Un projet rassembleur de 500 kilomètres
    Actualités Société

    Un projet rassembleur de 500 kilomètres

    Claudia Collard / 19 octobre 2021
  • Placage Mégantic et Seatply, un partenariat d’avenir
    Actualités Économie

    Placage Mégantic et Seatply, un partenariat d’avenir

    Rémi Tremblay / 18 octobre 2021
  • Sam Breton, l’art de passer «du coq à la truie»
    Culture Humour

    Sam Breton, l’art de passer «du coq à la truie»

    Claudia Collard / 18 octobre 2021
  • Le «réel» quartier artisan prend vie
    Actualités

    Le «réel» quartier artisan prend vie

    Rémi Tremblay / 14 octobre 2021
  • Autre saison de golf bien remplie
    Sports Golf

    Autre saison de golf bien remplie

    Anne-Julie Hallée / 14 octobre 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Lambton: Yves Carmel convoite un poste de conseiller
  2. Un projet rassembleur de 500 kilomètres
  3. Avis de recherche
  4. Placage Mégantic et Seatply, un partenariat d’avenir
  5. Sam Breton, l’art de passer «du coq à la truie»
  6. Le «réel» quartier artisan prend vie
  7. Autre saison de golf bien remplie
Discriminés encore!
Sam Breton, l’art de passer «du coq à la truie»
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Agent(e) services aux membres
    Lac-Mégantic
  2. Coordonnatrice, coordonnateur à l’intervention
    Lac-Mégantic
  3. Directeur(trice) général(e) et secrétaire-trésorier
    Marston
  4. Responsable de la patinoire extérieure
    Marston
  5. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises