À quand une marina et un restaurant avec vue sur le lac?

Suite à l’opinion de Mme Diane Clusiault dans l’Écho du 4 juin dernier, je veux partager ma pensée concernant ce qui se passe dans la ville.

Huit ans se sont écoulés depuis la tragédie qui a détruit le centre-ville. Depuis, nous subissons toutes sortes de projets de construction venant de grands penseurs d’ailleurs et qui ne nous ressemblent pas du tout.

Le 1 176 000$ pour l’allée piétonnière, par exemple, il me semble que ce montant aurait été alléchant pour la construction de la marina et qui aurait rapporté des revenus aux propriétaires, aux constructeurs et à la Ville, car après huit ans, on ne sait toujours pas grand chose. Ce qui me dérange, c’est que tout se fait en catimini et tout à coup on voit apparaître une pelle mécanique et le trou se creuse.

À la marina, la seule attraction c’est la toilette publique. Faudrait aller voir la Brasserie du Lac Brompton, c’est tellement un bel endroit. C’est sûrement des gens de la place qui ont conçu ce projet. Tout comme à la marina de Disraeli, ce sont deux endroits qui pourraient servir de modèles. De plus, un mini-putt a été construit et au premier mois d’opération, ils ont compté 10 000 entrées.

L’emplacement pour un restaurant commence à se faire rare. J’ose espérer que les grands penseurs font leurs devoirs. Depuis quatre, cinq ans, beaucoup de touristes nous demandent: à quel endroit peut-on prendre une consommation, prendre un lunch, un souper avec vue sur le lac ? Je suis gênée de leur indiquer la route à prendre pour se rendre au chalet de la Baie-des-Sables ou Le Capitaine Provost. 

Les 39 M$ attendus du gouvernement, plusieurs se demandent à qui ils iront et qu’est-ce qu’on va faire avec cet argent ? Une mise de fonds pour la marina, un restaurant et bien d’autres projets à venir ? Ce serait un très bon investissement. 

Cinq entrées vers le lac, a-t-on besoin de cinq entrées pour voir le lac ? Rue Milette, rue Thibodeau, boulevard Stearns, plus deux allées piétonnières. Mais trop tard, c’est fait !

Pour terminer, on manque de stationnement au centre-ville. C’est flagrant, on l’a constaté durant le Lac en fête. De plus, ça fait «ville sans âme !» Par contre, le site pour le Lac en fête était très bien situé cette année. S’est-on déjà arrêté aux suggestions des résidents méganticois? Peut-être que ces mêmes personnes ont perdu leur dynamisme, leur leadership? 

En composant cette lettre aux lecteurs, j’ai partagé mon idée autour de moi et la plupart m’ont appuyé à publier ma pensée. 

Claudette Lessard

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Sortie du second roman de Marianne Fortier
    Culture Littérature

    Sortie du second roman de Marianne Fortier

    Claudia Collard / 28 juillet 2022
  • Des installations d’art urbain signées Marzell
    Culture

    Des installations d’art urbain signées Marzell

    Rémi Tremblay / 26 juillet 2022
  • Au camp créatif d’Annie Purtell
    Culture Arts visuels

    Au camp créatif d’Annie Purtell

    Claudia Collard / 26 juillet 2022
  • Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées
    Actualités Municipalité

    Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées

    Claudia Collard / 25 juillet 2022
  • Une pause sur le chantier de la rue Laval
    Actualités

    Une pause sur le chantier de la rue Laval

    Rémi Tremblay / 25 juillet 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Sortie du second roman de Marianne Fortier
  2. La magie du rock avec Nic Gignac
  3. Bureau et les tiroirs le 28 juillet
  4. Des installations d’art urbain signées Marzell
  5. Au camp créatif d’Annie Purtell
  6. Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées
  7. Une pause sur le chantier de la rue Laval
Aux portes de l’abdication
Sortie du second roman de Marianne Fortier
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. GARDIEN DE TERRITOIRE BAIE-DES-SABLES
    Lac-Mégantic
  2. HOMME DE VOIRIE AVEC EXPÉRIENCE
    Milan
  3. Opérateur de scie et un journalier
    Lac-Drolet
  4. SECRÉTAIRE ADMINISTRATIF(VE)
    Val-Racine
  5. Préposé(e) à la bibliothèque
    Marston
Répertoire des entreprises