Oscar Brochu

Les éducatrices en CPE revendiquent de meilleures conditions de travail

Les éducatrices en CPE revendiquent de meilleures conditions de travail - Claudia Collard : Actualités

Les éducatrices des deux CPE de Lac-Mégantic, lors de la mobilisation locale du 14 octobre.

Les éducatrices des Centres de la petite enfance (CPE) Sous Les Étoiles et Papillon Lune était réunies le 14 octobre aux abords de la rue Frontenac pour revendiquer de meilleures conditions de travail, dont l’obtention d’un salaire comparatif au secteur de l’éducation et l’optimisation de services spécialisés.

La grève locale du 14 octobre précédait le rassemblement national, qui s’est déroulé à Québec le lendemain. «On est ici pour un meilleur salaire, entre autres. Au premier échelon, une éducatrice en CPE gagne 19$ de l’heure et 25,18$/h au 10e et dernier échelon, soit 3$/h de moins qu’une éducatrice en milieu scolaire. Comme on occupe le même type d’emploi, on voudrait recevoir une rémunération équivalente», communique l’éducatrice Chloé Martineau, responsable de la mobilisation locale, à travers les cris de ralliements et les coups de klaxon des automobilistes en guise d’encouragement.

Autre revendication, de l’aide supplémentaire pour les enfants à besoins particuliers. «Ici, on a la chance d’avoir des techniciennes en éducation spécialisée, mais on en aurait besoin de davantage pour répondre à la demande», fait valoir Mme Martineau, mentionnant aussi la perte de certains congés fériés et l’épuisement qui se fait de plus en plus sentir au sein du personnel. «Des éducatrices sont essoufflées, certaines ont quitté le métier pour se réorienter, d’autres parlent de prendre leur retraite plus tôt que prévu. Il y de plus une pénurie de main-d’œuvre dans le domaine, notamment parce que le métier n’est pas attrayant dans les conditions actuelles», partage la responsable de la mobilisation.

Les revendications syndicales des membres de la CSN concernent aussi les conditions de travail des responsables en alimentation oeuvrant en CPE. «Il y a aussi nos cuisinières qu’il ne faut pas oublier. Ce n’est pas une tâche facile de planifier les commandes, faire les repas et tout l’entretien de la cuisine. C’est une grosse responsabilité et on n’en parle pas beaucoup dans les médias», soulève Chloé Martineau.

En terminant, cette dernière transmet que plusieurs parents des enfants fréquentant les deux CPE de Lac-Mégantic ont exprimé leur soutien aux éducatrices. «Ça fait du bien de sentir qu’ils sont derrière nous, qu’on n’est pas seules dans cette bataille.» 

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Un incendie dévaste une résidence de Marston
    Actualités

    Un incendie dévaste une résidence de Marston

    Rémi Tremblay / 18 avril 2024
  • Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête
    Culture Musique

    Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête

    Claudia Collard / 16 avril 2024
  • Happening de pure joie cosmique
    Actualités

    Happening de pure joie cosmique

    Rémi Tremblay / 16 avril 2024
  • La Ville demande à la SAQ de réaccepter les cartes LM
    Actualités Économie

    La Ville demande à la SAQ de réaccepter les cartes LM

    Claudia Collard / 4 avril 2024
  • Un écoquartier planifié à construire voisin de l’OTJ
    Actualités Immobilier

    Un écoquartier planifié à construire voisin de l’OTJ

    Rémi Tremblay / 4 avril 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Un incendie dévaste une résidence de Marston
  2. Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête
  3. Happening de pure joie cosmique
  4. La Ville demande à la SAQ de réaccepter les cartes LM
  5. Un écoquartier planifié à construire voisin de l’OTJ
  6. Un Réseau de bains de nature pour la MRC du Granit
  7. Les p’tits Torrieux se soucient peu de l’éclipse!
Virage numérique sans déraper
Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Commis comptable
    Lac-Mégantic
  2. Entretien ménager
    Marston
  3. Électromécanicien
    St-Sébastien
  4. 3 préposé(e)s à l’accueil touristique - 1 agent(e) de sensibilisation aux espèces exotiques envahissantes
    Lac-Mégantic
  5. 2e Employé de voirie
    Val-Racine
Répertoire des entreprises