Oscar Brochu

Sur la scène de Brel et de Barbara

Sur la scène de Brel et de Barbara  - Claudia Collard : Culture Musique
Julie Daoust
Sur la scène de Brel et de Barbara  - Claudia Collard : Culture Musique
Renaud Paradis

Elle et lui. Julie Daoust et Renaud Paradis. Devenus Barbara et Jacques Brel. Le soir du 10 décembre, ces deux grands disparus reprenaient vie, dans une prestation alliant musique et théâtre. Pour ce tour de chant, un répertoire choisi afin de démontrer la force et les blessures de ces «héros fragiles».

Deux intenses, chacun à sa façon. Brel dans ses opinions tranchées, à la fois comique et clown triste. Barbara dans son insécurité, qu’elle transcende sur scène comme un bouclier, dans sa force artistique lui permettant de créer au-delà des meurtrissures. Deux êtres de talent, composant chacun à leur façon avec leur fragilité, unis par une amitié et un lien empreint de mystère. C’est du moins ce qui ressort du jeu des comédiens Renaud Paradis et Julie Daoust et des archives sonores présentées entre les tableaux.

Renaud Paradis, qui s’est déjà fait connaître pour son spectacle en hommage à Jacques Brel, semble plus grand que nature sur la scène, jouant des bras et jambes, valsant à cent temps, attendant Madeleine, s’amusant des Flamandes ou jouant au pauvre soupirant avec ses bonbons. À cet amusant théâtre, Julie Daoust y oppose une Barbara au jeu dramatique, à la fois puissante et friable. Son histoire, qu’on connaîtra peu à peu, ses chansons créées par sa souffrance, procure des frissons dans l’échine, tant l’interprétation de Julie Daoust est sublime. Mais la touche d’humour revient toujours, permettant de ne jamais verser dans le mélo. 

 Le spectacle «Brel et Barbara, héros fragiles» jette un regard nouveau sur ces grands disparus, incitant à découvrir et redécouvrir leur œuvre. Et rappelant d’habile façon qu’être artiste, c’est bien plus qu’un métier.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Le Cameroun venu toucher du doigt le modèle du Granit
    Actualités

    Le Cameroun venu toucher du doigt le modèle du Granit

    Rémi Tremblay / 22 avril 2024
  • L’entente de loisirs se signera sans la première couronne
    Actualités Municipalité

    L’entente de loisirs se signera sans la première couronne

    Rémi Tremblay / 22 avril 2024
  • Un incendie dévaste une résidence de Marston
    Actualités

    Un incendie dévaste une résidence de Marston

    Rémi Tremblay / 18 avril 2024
  • Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête
    Culture Musique

    Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête

    Claudia Collard / 16 avril 2024
  • Happening de pure joie cosmique
    Actualités

    Happening de pure joie cosmique

    Rémi Tremblay / 16 avril 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Section de rail abîmée
  2. Le Cameroun venu toucher du doigt le modèle du Granit
  3. L’entente de loisirs se signera sans la première couronne
  4. Un incendie dévaste une résidence de Marston
  5. Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête
  6. Happening de pure joie cosmique
  7. La Ville demande à la SAQ de réaccepter les cartes LM
Virage numérique sans déraper
Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Commis comptable
    Lac-Mégantic
  2. Entretien ménager
    Marston
  3. Électromécanicien
    St-Sébastien
  4. 3 préposé(e)s à l’accueil touristique - 1 agent(e) de sensibilisation aux espèces exotiques envahissantes
    Lac-Mégantic
  5. 2e Employé de voirie
    Val-Racine
Répertoire des entreprises