Qui se soucie de notre capacité de payer?

Il y a environ 25 ans, lorsque j’ai emménagé à Lac-Mégantic, je me souviens avoir demandé à une personne de mon entourage quelle était la raison qui faisait que la salle de cinéma était à l’extérieur de la ville et non pas en son centre-ville. La réponse toute simple : les taxes sont plus élevées à Lac-Mégantic.

Pendant l’automne, j’ai suivi la campagne électorale pour un gouvernement fédéral avec son lot de promesses en me disant qu’un jour, il faudrait bien payer ces dépenses où des milliards apparaissent comme par magie. Mais voilà qu’une généreuse promesse d’Ottawa devenait conditionnelle à ce que les provinces acceptent de dépenser l’argent là où on le dirait. C’est alors que notre gouvernement provincial a répondu : envoyez-nous l’argent sans condition, car on sait comment l’investir. Ce même gouvernement provincial promet des millions de dollars à la ville de Lac-Mégantic, dans la mesure où les investissements sont pour des projets communautaires, comme le veut le gouvernement provincial.

Je comprends que dans une année où il y aura des élections provinciales, il est préférable pour un élu de soulever quelques pelletées de terre. Mais pour les citoyens qui devront composer avec l’entretien des nouveaux bâtiments ou infrastructures pendant de nombreuses années, il serait sage de connaître leur capacité à payer les futures dépenses.

On pouvait lire dans L’Écho de Frontenac que la Ville de Lac-Mégantic avait déposé une requête auprès du ministère de l’Environnement pour qu’ils prennent en charge le barrage du Lac-Aux-Araignées, car la Ville, en date du 19 mars 2019 a un taux d’endettement «beaucoup supérieur à la moyenne québécoise.»

Il y a quelques années, il y avait urgence pour bâtir une nouvelle caserne pour les véhicules des pompiers. Les coûts de construction de la nouvelle caserne ont doublé depuis, tandis que son terrain dénudé, continue de s’éroder dans la rivière.

Ainsi, je pourrais vous proposer quelques projets avec des bienfaits communautaires: construire la caserne de pompier, réparer le barrage et s’il reste un peu de sous, pourquoi ne pas abaisser la dette de la Ville ? Après tout, dans quelques années, peut-être que plus personne ne demandera pourquoi la salle de cinéma n’est pas au centre-ville. 

Serge Liard

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Fin des opérations pour d’Arbre en arbre
    Actualités

    Fin des opérations pour d’Arbre en arbre

    Claudia Collard / 23 mai 2024
  • Exploration sur le chemin de l’imaginaire
    Culture Arts visuels

    Exploration sur le chemin de l’imaginaire

    Claudia Collard / 22 mai 2024
  • Les Voix Liées font leur cinéma
    Culture Musique

    Les Voix Liées font leur cinéma

    Rémi Tremblay / 21 mai 2024
  • Tous ensemble pour la salle des Chevaliers!
    Actualités Communauté

    Tous ensemble pour la salle des Chevaliers!

    Claudia Collard / 21 mai 2024
  • Christine Morency: un humour sans complexe
    Culture Humour

    Christine Morency: un humour sans complexe

    Claudia Collard / 21 mai 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Fin des opérations pour d’Arbre en arbre
  2. Le Vent du Nord à Piopolis
  3. Exploration sur le chemin de l’imaginaire
  4. Les Voix Liées font leur cinéma
  5. Tous ensemble pour la salle des Chevaliers!
  6. Christine Morency: un humour sans complexe
  7. L’église de Woburn toujours sur le marché
Virage numérique sans déraper
Exploration sur le chemin de l’imaginaire
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Adjoint-e administratif-ive
    Lac-Mégantic
  2. Conseiller-ère en communication
    Lac-Mégantic
  3. Agent.e aair recherché.e
    Lac-Mégantic
  4. Coordonnateur aux pièces
    Lac-Mégantic
  5. Directeur.trice du Service récréatif, de la culture et de la vie active
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises