Un beau retour pour le Défi de la Gosford

Un beau retour pour le Défi de la Gosford  - Rémi Tremblay : Actualités

Un temps de chien… parfait pour sortir dehors!

Pas de foule monstre, mais tout de même une belle 21e édition du Défi de la Gosford, tenue les 5 et 6 février dans des circonstances particulières. Et malgré le froid, le retour de la compétition annuelle d’attelages de chiens de traîneau a suscité l’enthousiasme de nombreux visiteurs.

De la belle neige tombée dans les jours précédant la tenue de la compétition a permis aux organisateurs de préparer une piste de qualité pour les 25 équipes qui ont pris le départ. «Cette fois, la neige était au rendez-vous, mais il semble que le froid et la peur du virus ont dissuadé plusieurs des habitués de venir faire un tour pour assister à cette édition. Nous sommes tout de même très satisfaits», commente Bernard Saucier, président fondateur de l’événement. Onze équipes de la catégorie 6 chiens (sur 13,2 km) et 12 de la catégorie illimitée (entre 8 et 16 chiens pour 22,1 km) ont pris le départ. Une bourse totale de 10 000$ a été partagée entre les coureurs.

Mêmes moments d’émotion sur le fil de départ. «Les départs soulèvent toujours autant l’émerveillement des gens n’ayant jamais assisté à des courses d’attelages de chien. La joie des chiens au départ semble contagieuse», partage la chargée de projet Marie-Claude Lacombe. 

Le podium de la classe 6 chiens : Tony Pratt a pris la première position, Carole Durand la seconde et Fanny Houle a terminé troisième au total des points des deux jours de compétitions.

Pour la classe illimitée, Jean-René Saucier a terminé premier, suivi de Stéphane Roy et de Justin Fortier.

Covid oblige, l’organisation s’est scrupuleusement pliée aux mesures sanitaires en vigueur et a même dû ajuster la programmation en ce sens. «Ce qui est bien, c’est d’avoir maintenu l’événement malgré les contraintes et les incertitudes. Cela est favorable à un maintien à long terme de cet événement majeur ici, à Woburn», insiste Guy Brousseau, maire de Saint-Augustin-de-Woburn et président de Gestion Mont Gosford, l’organisation qui parraine l’événement. Les activités complémentaires ont été moins présentes cette année, mais un casse-croûte extérieur était tout de même disponible sur place. Des randonnées guidées en raquettes, organisées par Sentiers frontaliers, ont permis aux visiteurs de découvrir le territoire du mont Gosford, tout en observant les mushers en action.

Gilles Poulin, le vice-président du conseil d’administration de la Caisse Desjardins Lac-Mégantic – Le Granit, partenaire majeur de l’événement pour une sixième édition consécutive, était présent sur le site. «Les gens ont bien besoin que ce genre d’activité extérieure soit maintenue pour garder le moral et la santé. Nous sommes conscients que prendre l’air régulièrement fait partie des saines habitudes de vie à adopter. Cette activité est une occasion de plus pour les gens de jouer dehors et, comme c’est une activité gratuite, elle est accessible à tous.» 

Le Défi de la Gosford s’appuie sur des partenaires qui, d’année en année, maintiennent leur confiance envers l’organisation.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
    Culture Théâtre

    Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité

    Claudia Collard / 5 décembre 2022
  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
  • Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre
    Actualités Économie

    Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison
    Actualités Société

    Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw
    Actualités Économie

    Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw

    Claudia Collard / 28 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
  2. Conférence d’une survivante le 6 décembre
  3. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
  4. Junior A: défaite en prolongation
  5. Damoizeaux, ou l’hybridation des styles
  6. Encan des œuvres de Gaston Quirion au profit de la Banque alimentaire
  7. Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
Le malaise
Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises