Lavage des bateaux requis à compter du 9 mai

Lavage des bateaux requis à compter du 9 mai - Claudia Collard : Actualités Environnement

Peter Manning, maire de Piopolis, Claude Roy, maire de Marston, Lucie Boulanger, conseillère municipale à Frontenac et Julie Morin, mairesse de Lac-Mégantic.

À compter du 9 mai, le lavage des embarcations motorisées sera requis pour accéder aux lacs Mégantic et aux Araignées. Cette nouvelle mesure, annoncée lundi par les maires des quatre municipalités riveraines, vise à prévenir la propagation d’espèces envahissantes, dont la myriophylle à épi.

Tous les détenteurs d’une embarcation devront préalablement nettoyer leur bateau et leur remorque à l’une des deux stations de lavage, aménagées au rond-point à Nantes et au Parc riverain Sachs-Mercier à Frontenac. Un coupon avec code QR sera émis après le lavage, permettant d’activer l’ouverture des barrières, aux cinq descentes autour du lac Mégantic ainsi qu’à celle du lac aux Araignées.

La chargée du projet, Marie-Christine Picard, informe que les résidents des municipalités riveraines pourront se prémunir d’une vignette au coût de 25$ par embarcation via le site lavetonbateau.com, où se retrouvent aussi toutes les informations inhérentes aux nouvelles mesures. «Le propriétaire obtiendra une carte annuelle permettant de procéder aux lavages illimités de ses embarcations. Pour les non-résidents, un tarif de 50 $ sera payable à chacune des visites à la station de lavage. Le coupon émis suite au lavage permet d’ouvrir la barrière deux fois; la première pour accéder au lac dans les vingt-quatre heures suivant le lavage, la deuxième pour en sortir», explique-t-elle.

Le lavage ne sera toutefois pas requis pour les embarcations non motorisées n’étant pas sur une remorque. Pour les mises à l’eau effectuées avant le 1er juin, notamment à la marina, les propriétaires concernés pourront accéder au lac sans avoir à nettoyer leur embarcation en utilisant le coupon à cet effet acheminé avec leur carte annuelle, lequel sera valide uniquement pour une entrée et une sortie (avant le 31 décembre).

«Il s’agit d’un projet novateur où une technologie a été développée sur mesure pour répondre aux besoins des plaisanciers à toute heure du jour à la station de lavage de Nantes, et de 6h30 à 21h à la station de lavage et aux descentes de bateau de Frontenac. Cette technologie permet une grande souplesse dans les heures d’ouverture, car sans elle le nombre d’employés qui aurait été nécessaire n’aurait pu être comblé dans le contexte de pénurie de main-d’œuvre», fait valoir Claude Roy, maire de Marston.

Le coût d’implantation de ces nouvelles mesures s’élève à 567 000$, montant investi à part égale entre les municipalités de Lac-Mégantic, Frontenac, Piopolis et Marston. «Cette responsabilité partagée est un pas important sur le plan de la collaboration municipale. On tend la main vers les autres municipalités pour encore plus d’accessibilité », transmet la mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin. «Ce projet répond à l’objectif d’améliorer les milieux de vie de la MRC du Granit» a transmis la préfet Monique Phrériving-Lenoir, mentionnant qu’une aide de 80 000$ a été allouée au projet, via le Fonds région et ruralité. Une contribution de 4000$ a par ailleurs été versée par le Fond éolien d’Énergie du Granit.

Le maire de Piopolis, Peter Manning, indique que la mise en œuvre du projet commandera une période d’adaptation, «mais il est essentiel pour la pérennité de nos lacs. Afin d’éclairer les résidents et visiteurs, plusieurs outils de communication sont déployés, dont le site Internet et une ligne téléphonique dédiée à répondre aux interrogations», précise celui qui préside aussi le comité intermunicipal «Municipalités riveraines du lac Mégantic, unies pour la santé du lac».

De son côté, le président de l’Association pour la protection du lac Mégantic, Robert Mercier, dit constater avec fierté que le drapeau rouge hissé par l’APLM concernant la présence de myriophylle à épi donne lieu aujourd’hui à une mobilisation de l’ensemble des municipalités riveraines.

Séance d’information
Une séance d’information se tiendra le jeudi 10 mars, 19h, au Centre sportif Mégantic, où les citoyens pourront connaitre plus en détail le fonctionnement des stations de lavages et des barrières aux descentes de bateaux. 

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
    Culture Théâtre

    Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité

    Claudia Collard / 5 décembre 2022
  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
  • Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre
    Actualités Économie

    Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison
    Actualités Société

    Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw
    Actualités Économie

    Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw

    Claudia Collard / 28 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
  2. Conférence d’une survivante le 6 décembre
  3. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
  4. Junior A: défaite en prolongation
  5. Damoizeaux, ou l’hybridation des styles
  6. Encan des œuvres de Gaston Quirion au profit de la Banque alimentaire
  7. Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
Le malaise
Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises