Nostalgie de l’époque coloniale

Quand l’ancien président de Tourisme Cantons-de-l’Est, Jean-Michel Ryan et le nouveau président du CA de Tourisme Cantons-de-l’Est, Benoit Sirard, prennent le temps d’écrire chacun une longue lettre pour essayer de faire croire que toute la prospérité de l’Estrie dépend et dépendra du toponyme Cantons-de-l’Est, ça ne peut faire autrement que de jeter beaucoup de discrédit sur les arguments apportés pour supporter une telle baliverne.

Selon l’historien, Jean-François Nadeau cité dans l’étude menée par «Vison attractivité», créature de Tourisme Cantons-de-l’Est, «on peut dire qu’Estrie n’a été qu’une parenthèse» dans l’histoire de la région administrative 05. Pour un historien, le passage du Québec d’État colonisé à État « Maître chez lui » n’aura été qu’une étape fugace de son histoire. Quelle tristesse ! Si, selon ce même historien, « Estrie ne recouvre pas l’ensemble de la réalité historique de la région » faut-il comprendre que « Cantons-de-l’Est » qui rappelle l’époque coloniale soit plus apte à couvrir toute l’histoire d’un Québec moderne ? Quel aveuglement !

Toutes les caractéristiques énumérées et affirmées de façon si péremptoire pour ne pas dire exagérée, non fondée et frôlant l’inexactitude que l’on retrouve dans cette même étude subventionnée par la Table des MRC de l’Estrie ont été reprises presque telles quelles dans les considérants précédant la résolution demandant à la Commission municipale du Québec de proposer au gouvernement de changer le nom de la région administrative 05.

Il semble bien que les considérations rappelant l’histoire coloniale des Eastern Townships et la réelle étendue du territoire ayant été couverts par ces mêmes Eastern Townships ne pèsent pas lourd dans la balance. Les préfets de la MRC de l’Estrie ne feraient-ils pas preuve d’ignorance et d’insouciance. Cette étude ne répond-elle pas à leur principale préoccupation, c’est-à-dire le développement mercantile de la région ? Elle étale et accumule un tas d’affirmations gratuites et subjectives qui concrétisent un degré de démagogie rarement vu.

Que les élus travaillent sur l’aspect attractif de leur région, c’est de bon aloi; toutes les régions du Québec ont les mêmes préoccupations. Mais qu’ils osent le faire en niant les réalités historiques et géographiques d’un Québec moderne, il y a de quoi à n’y rien comprendre. Rien dans l’utilisation de l’expression francisée de Eastern Townships n’apportera quelque chose de plus positif que le mot bien québécois de Estrie. Toute cette opération aura pour effet un rappel de l’époque coloniale. Au diable, le maître chez nous. 

André Beauregard 
Shefford

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Nouveaux circuits historiques à Scotstown
    Actualités Tourisme et loisirs

    Nouveaux circuits historiques à Scotstown

    Claudia Collard / 13 juin 2024
  • La Maison La Cinquième Saison fermée un mois pour la durée des travaux
    Actualités Communauté

    La Maison La Cinquième Saison fermée un mois pour la durée des travaux

    Rémi Tremblay / 12 juin 2024
  • Sortie de placard divertissante
    Culture Théâtre

    Sortie de placard divertissante

    Claudia Collard / 12 juin 2024
  • Science et fiction à la recherche de l’origine de la vie
    Culture Littérature

    Science et fiction à la recherche de l’origine de la vie

    Rémi Tremblay / 11 juin 2024
  • Aux grands maux...
    Clin d'oeil

    Aux grands maux...

    Rémi Tremblay / 10 juin 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Nouveaux circuits historiques à Scotstown
  2. La Maison La Cinquième Saison fermée un mois pour la durée des travaux
  3. Sortie de placard divertissante
  4. Deux jeunes roboticiens de Montignac invités à Puerto Rico!
  5. Science et fiction à la recherche de l’origine de la vie
  6. Saint-Sébastien: travaux majeurs sur la rue Principale
  7. Voie de contournement: Québec financera 40% d’un «montant maximal»
Virage numérique sans déraper
Sortie de placard divertissante
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Agent-e de développement
    Lac-Mégantic
  2. Adjoint-e administratif-ive
    Lac-Mégantic
  3. Opérateur(trice journalier(ère) et préposé(e) au traitement des eaux
    Stratford
  4. Adjoint-e administratif-ive
    Lac-Mégantic
  5. Conseiller-ère en communication
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises