La mort et ses improbables déclinaisons

La mort et ses improbables déclinaisons  - Claudia Collard : Culture Humour
Un duel hilarant avec Laurent Paquin et Simon Boudreault. (Photo Guy Lévesque)
La mort et ses improbables déclinaisons  - Claudia Collard : Culture Humour
Un kamikaze qui planifie ce qu’il fera une fois sa mission terminée... (Photo Patrick Lachance)

Laurent Paquin et Simon Boudreault ont décliné la mort en 17 tableaux théâtraux le soir du 23 mars. Rien de sinistre dans leur approche toutefois, plutôt une lecture humoristique d’une fatalité à laquelle personne ne peut échapper. Parce qu’On va tous mourir!

Un personnage La Mort visiblement sur le bord de l’épuisement professionnel, un anxieux qui vient d’apprendre qu’il va mourir… un moment donné, l’annonce d’un décès sur répondeur, un médecin qui se familiarise avec un guide interactif pour annoncer à son patient qu’il va mourir, des survivants d’un crash d’avion perdus en montagne qui ont une improbable conversation sur la partie la plus savoureuse du corps humain, des écoliers faisant un exposé oral particulièrement imagé sur la mort d’un cochon d’inde, deux frères aux Iles-de-la-Madeleine pour répandre les cendres de leur père, qui reposent dans une urne ayant servi de cendrier, un dirigeant trop pressé pour mourir, au point où il ne remarque pas qu’il a été poignardé… Bref, un feu roulant de saynètes déclenchant rires après rires.

Sur scène, la complicité des deux protagonistes est évidente. Leur amitié, qui remonte au cégep, couplée à leur talent d’improvisateurs ont fait du spectacle On va tous mourir une création ne pouvant émerger que d’esprits hautement imaginatifs. Coup de cœur pour le segment où le kamikaze joué par Laurent Paquet ne comprend pas qu’il va mourir au terme de sa tâche, en dépit des explications «explosives» de son chef de mission interprété par Simon Boudreault. Un duel de l’Antiquité marqué de diatribes savoureuses valait lui aussi amplement le déplacement. Le public a même eu droit à un extrait de type comédie musicale, décrivant l’amour au temps des zombies.

Peut-on rire de la mort? Laurent Paquin et Simon Boudreault ont fait le pari que oui. À entendre les réactions le soir du 23 mars, force est de constater que leur pari a été remporté haut la main.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Nouveaux circuits historiques à Scotstown
    Actualités Tourisme et loisirs

    Nouveaux circuits historiques à Scotstown

    Claudia Collard / 13 juin 2024
  • La Maison La Cinquième Saison fermée un mois pour la durée des travaux
    Actualités Communauté

    La Maison La Cinquième Saison fermée un mois pour la durée des travaux

    Rémi Tremblay / 12 juin 2024
  • Sortie de placard divertissante
    Culture Théâtre

    Sortie de placard divertissante

    Claudia Collard / 12 juin 2024
  • Science et fiction à la recherche de l’origine de la vie
    Culture Littérature

    Science et fiction à la recherche de l’origine de la vie

    Rémi Tremblay / 11 juin 2024
  • Aux grands maux...
    Clin d'oeil

    Aux grands maux...

    Rémi Tremblay / 10 juin 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Nouveaux circuits historiques à Scotstown
  2. La Maison La Cinquième Saison fermée un mois pour la durée des travaux
  3. Sortie de placard divertissante
  4. Deux jeunes roboticiens de Montignac invités à Puerto Rico!
  5. Science et fiction à la recherche de l’origine de la vie
  6. Saint-Sébastien: travaux majeurs sur la rue Principale
  7. Voie de contournement: Québec financera 40% d’un «montant maximal»
Virage numérique sans déraper
Sortie de placard divertissante
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Agent-e de développement
    Lac-Mégantic
  2. Adjoint-e administratif-ive
    Lac-Mégantic
  3. Opérateur(trice journalier(ère) et préposé(e) au traitement des eaux
    Stratford
  4. Adjoint-e administratif-ive
    Lac-Mégantic
  5. Conseiller-ère en communication
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises