Recyc-Québec

Soutien de la Fondation Fontaine au projet d’appartements supervisés

Soutien de la  Fondation Fontaine au projet d’appartements supervisés - Claudia Collard : Actualités Société

Jean-Paul Fontaine entouré de Mario Morin et Yves Nadeau, membres du comité de pilotage du projet HASM.

En plus de l’appui de la Ville de Lac-Mégantic, le projet d’appartements supervisés bénéficie d’un soutien de taille, avec l’apport de la Fondation Louise et Jean-Paul Fontaine. «Après le Concerto, il y avait une volonté de s’impliquer de façon majeure dans un autre projet rassembleur, innovateur et qui fait la différence pour la MRC du Granit», explique M. Fontaine.

C’est une fois le souhait de l’industriel de Woburn exprimé qu’un comité de travail a été formé afin de trouver le projet en question. «Je leur avais demandé d’inventer la roue; j’avais mis la barre haute», relate Jean-Paul Fontaine, qui a par la suite donné son aval au projet, désormais nommé Habitation adaptée et supervisée Mégantic (HASM).

La contribution du milieu étant essentielle à la réalisation du projet, le soutien financier de la Fondation augure bien pour la suite. «C’est la fondation d’HASM dans les deux sens du terme», se réjouit Mario Morin, membre du comité de pilotage. Également président du conseil d’administration de la Fondation Louise et Jean-Paul Fontaine, il précise que cet apport tangible n’enlève rien aux autres versements de dons dans le milieu.

Pour Yves Nadeau, également membre du comité de pilotage, le soutien de la Fondation va permettre au projet d’avancer plus rapidement. «La contribution du milieu dans un tel projet demande habituellement beaucoup d’activités de levées de fonds, ce qui prend énormément de temps. Ce soutien nous permet d’avancer le projet d’une année ou deux.»

Estimée entre 4,1 M$ et 4,5 M$, la construction de l’immeuble de 12 logements répondant aux besoins d’adultes vivant avec une déficience intellectuelle (DI) et/ou un spectre du trouble de l’autisme (TSA) est souhaitée en décembre 2023. Dans une résolution adoptée le 19 avril, la Ville a confirmé son soutien au projet, permettant aux promoteurs d’HASM de présenter une demande d’aide financière au Programme d’habitation abordable du Québec. La contribution municipale pourrait par ailleurs prendre diverses formes, dont le don d’un terrain. Ce dernier n’est toujours pas identifié par la Ville. «On sait toutefois qu’il sera près des services», communique M. Nadeau.

Père d’un enfant vivant avec un TSA, Yves Nadeau admet que ces bonnes nouvelles permettent d’entrevoir une certaine forme d’aboutissement. «On sait qu’on a encore des défis à relever mais ce sont de bonnes assises qui prennent place», se réjouit-il.

Il n’existe dans la région aucun équivalent au projet d’appartements supervisés destinés à une clientèle DI/TSA. Ces adultes se retrouvent notamment en foyer d’accueil, en résidence pour personnes âgées et même en CHLSD. Et ceux qui demeurent encore dans leur famille souhaitent vivre de façon plus automne, tout en ayant besoin de supervision pour pallier leurs limitations. Sans compter le souhait des parents d’avoir l’assurance que leur enfant vivra dans un milieu sécurisant et contribuant à son épanouissement lorsqu’ils ne seront plus là.

Sur le terrain, le travail pour faire d’HASM une réalité concrète se poursuit. Le comité de pilotage est en contact étroit avec les initiateurs de projets semblables, dont J’ai mon appart’ à Shawinigan, lui permettant d’emprunter un chemin déjà tracé tout en évitant certaines erreurs de parcours. Des contacts sont également établis avec le CIUSSS de l’Estrie. Mario Morin mentionne aussi tout l’aspect social qui sera encouragé grâce à la mise en place du projet, entre les résidents mais aussi avec l’ensemble de la communauté. «Avec de la créativité, il y a plein d’idées qui pourront se développer», partage-t-il.

Le comité de pilotage d’HASM recueille actuellement des noms de personnes intéressées à habiter ce futur milieu de vie. Il suffit d’acheminer un courriel à mmorinfondationfontaine.ca ou contacter Mario Morin au 819 583-8333.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  2. Proximité et magie signées Marie Mai
  3. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  4. À nous deux Parkinson!
  5. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  6. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  7. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
Aux portes de l’abdication
Proximité et magie signées Marie Mai
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises