Oscar Brochu

Plus du tiers des 19 M$ «irait» à l’habitation

Plus du tiers des 19 M$ «irait» à l’habitation - Rémi Tremblay : Actualités

Le député de Mégantic, François Jacques, a louangé le travail des membres du Comité consultatif.

L’habitation, pour combler le vide de logements abordables créé par la tragédie de 2013, apparaît l’enjeu prioritaire dégagé des travaux du Comité consultatif pour la redistribution des montants destinés à des projets significatifs pour la communauté de Lac-Mégantic. Mandaté par le ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette, pour tracer les grandes orientations d’investissements, ce Comité n’a pas terminé son travail, loin de là! Héritant d’une enveloppe qui se chiffre à 6,45 M$, la dizaine de promoteurs de projets d’immeubles à logements, dont les deux tiers devront respecter les critères du logement abordable, ont une lourde commande: satisfaire les attentes des familles qui font face à une pénurie de logements à la portée de leur budget.

Parce que les familles attendent beaucoup de l’exercice. Avoir des enfants et éplucher les rares offres de logement de cinq pièces et demie met les nerfs à l’épreuve. Parmi les immeubles qui lèvent de terre ces dernières années, tous ne sont pas dans leurs moyens financiers. Cette jeune femme, seule à se présenter avec un enfant en poussette à la soirée de consultation publique du 18 mai, au CSM, s’inquiétait, tout en gardant espoir que sur les 19 millions à partager pour les projets collectifs, l’habitation puisse répondre aux besoins des gens d’ici, et non pas uniquement pour les familles et les travailleurs que la région veut attirer pour mieux être en mesure de répondre à la pénurie de main-d’œuvre. «L’objectif est de créer des logements abordables pour la population», a insisté le coprésident Jean Paul Normand.

La deuxième enveloppe la mieux garnie est celle du tourisme, avec 3,6 M$, soit 19,38%, pour six projets retenus. Puis, la faune et l’environnement retient 18,57% de la somme totale, soit 3,45 M$. Le secteur communautaire suit l’ordre décroissant du tableau avec 8,8%, soit 1 650 000$ pour répondre à des besoins exprimés par une dizaine d’organismes. Le patrimoine touche une part d’un peu moins de 6% pour 1,1 M$, alors que le secteur scolaire a retenu l’attention du comité consultatif qui allonge 1 million de dollars qu’auront à se partager les deux écoles primaires, Sacré-Cœur et Fatima, la Polyvalente Montignac et le Campus de Lac-Mégantic du Cégep Beauce-Appalaches. Là aussi, les besoins sont grands.

Une somme de 930 000$ est allouée au secteur sports-loisirs, 300 000$ à la culture et 100 000$ à l’urbanisme.

«L’objectif de cette soirée est de permettre aux citoyens de discuter des grandes orientations», ont eu à rappeler les coprésidents Jean Paul Normand et Martine Beaudoin.

Pour le citoyen Jacques Gagnon, le délai était trop court, guère plus d’un mois s’écoulant entre l’appel des projets, en novembre 2021, et la date limite de réception, en décembre.

Si Marc L’Écuyer a suggéré d’augmenter de 500 000$ le secteur des sports-loisirs, Pierre Paquet ne pouvait pas manquer de saisir la balle au bond: «Il faudrait aussi en mettre plus en culture», un peu l’enfant pauvre de cette distribution de cadeaux.

Paulo Dostie a revendiqué plus d’argent pour le secteur communautaire. Les OBNL sont les plus représentés chez les promoteurs de projets recommandés, a rétorqué le député.

Applaudi après son intervention, Mario Pépin, le propriétaire de l’Eau Berge, ce dernier bâtiment patrimonial à être jeté à terre au coin du boulevard des Vétérans et du boulevard Stearns, a résumé en deux mots ce qui, selon lui, n’a pas été récupéré après la tragédie: la salle de réception des Chevaliers de Colomb et la Capitainerie. Deux points d’intérêts qui créaient l’animation et la rencontre entre les gens de la ville et les visiteurs. «Je trouve ça plate quand je passe dans ce coin-là!» a-t-il livré.

Les membres du Comité consultatif n’en ont pas terminé avec leur mandat. Prochaines étapes, la rédaction des recommandations finales, envoi de celles-ci au ministère de la Justice du Québec, attente de la réponse du ministre Jolin-Barrette et prise de contacts avec les promoteurs des projets, recommandés et non recommandés. Du côté du gouvernement, les différents ministères seront mis au fait des recommandations pour Lac-Mégantic et auront à mettre leurs équipes à contribution.

Le député Jacques ne s’attend pas à ce que tous les projets recommandés et retenus soient «bouclés et cannés» avant le déclenchement des prochaines élections provinciales, dans à peine plus de trois mois. «Pour les projets liés à des programmes existants, ça pourrait être plus rapide», reconnaît-il. Mais alors, les 19 M$ seront-ils «réservés» et mis en banque au cas de changement de gouvernement en octobre? Question de confiance et de bonne volonté du prochain gouvernement, et il y a de bonnes chances qu’il soit encore formé par la Coalition Avenir Québec.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Christian-Marc Gendron: que du bonheur!
    Culture Musique

    Christian-Marc Gendron: que du bonheur!

    Rémi Tremblay / 4 octobre 2022
  • Un livre de recettes de la diversité culturelle
    Actualités Société

    Un livre de recettes de la diversité culturelle

    Rémi Tremblay / 4 octobre 2022
  • Demi-marathon deviendra grand!
    Sports

    Demi-marathon deviendra grand!

    Claudia Collard / 3 octobre 2022
  • Mégantic: surtout une bataille pour le 2e rang
    Actualités Politique

    Mégantic: surtout une bataille pour le 2e rang

    Rémi Tremblay / 3 octobre 2022
  • MOUV apporte sa contribution à JEVI
    Actualités Société

    MOUV apporte sa contribution à JEVI

    Rémi Tremblay / 28 septembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Christian-Marc Gendron: que du bonheur!
  2. Un livre de recettes de la diversité culturelle
  3. Demi-marathon deviendra grand!
  4. Mégantic: surtout une bataille pour le 2e rang
  5. Le plein de couleurs à la Galerie Métissage
  6. MOUV apporte sa contribution à JEVI
  7. Le Sauro, version améliorée
«Pis, ça avance ?»
Le Méganticois qui rock du country
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Directeur Général et greffier-trésorier
    Lambton
  2. Directeur(trice) général(e) et greffier(ère)
    Courcelles
  3. Inspecteur en bâtiment et en l’environnement
    Nantes
  4. Appariteur-concierge
    Lac-Mégantic
  5. ADJOINT.E EXÉCUTIF.VE À LA DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises