Cegep Beauce Appalaches

Contournement ferroviaire: le flou persiste

À des centaines de kilomètres de Lac-Mégantic en ligne droite, le Canadien Pacifique et la ligne de chemin de fer locale d’Irving, la New Brunswick Southern à Saint-Jean au Nouveau-Brunswick, se préparent à une augmentation prévisible du trafic ferroviaire entre le port de Saint-Jean et les marchés intérieurs de Montréal, Toronto et Chicago, desservis par le CP. Plus de 40 M$ de dollars de fonds publics canadiens vont permettre une expansion majeure des installations de conteneurs et une mise à niveau des voies de chemins de fer. La capacité de stockage au port va tripler d’ici 2023.

Comment envisager alors que les plans d’expansion du CP soient contrecarrés par une résistance citoyenne locale, à Lac-Mégantic? «Une assez mauvaise nouvelle pour Lac-Mégantic cette augmentation prévisible du trafic ferroviaire de conteneurs du CP par trains monstres de 200 wagons à la vitesse de 40 mph traversant le centre-ville et la région de Lac-Mégantic», réagit Robert Bellefleur, porte-parole de la Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire de Lac-Mégantic. «Imaginez les risques et les blocages fréquents aux six principales traverses à niveau ceinturant la municipalité de Lac-Mégantic. On comprend mieux l’importance de repenser un meilleur projet de voie de contournement ferroviaire plus sécuritaire et plus acceptable socialement pour l’ensemble des populations de la région.»

Est-il trop tard pour faire dérailler le projet en cours d’approbation par l’Office des transports du Canada (OTC)? L’espoir est mince pour les citoyens qui s’opposent au tracé actuel du projet. Dans le bulletin municipal de Frontenac, le maire Gaby Gendron s’étonne: «Suite à la dernière rencontre à laquelle j’ai assisté pour la voie de contournement, le mardi 10 mai, j’ai pu m’entretenir avec Madame Stéphanie Hébert, sous-ministre adjointe aux Programmes à Transports Canada. En toute transparence, les réponses que nous avons reçues n’ont rien de rassurant pour la population. À la question: Est-ce que la voie de contournement sera construite même si une des trois municipalités s’y oppose? On nous a clairement répondu que le projet restait le même et que la voie de contournement ferroviaire sera construite, et ce, même si les citoyens et la municipalité de Frontenac s’y opposent.»

Les efforts pour tester l’acceptabilité sociale à Nantes et à Lac-Mégantic auront-ils un impact sur la décision attendue de l’OTC de donner ou non son feu vert au projet? Dans une infolettre transmise à tous les citoyens de Lac-Mégantic, Nantes et Frontenac, Transport Canada a détaillé les travaux sur le terrain. «En mai, des arpenteurs de la firme Ecce Terra effectueront des travaux de piquetage et de marquage. Ces travaux serviront à délimiter l’espace au sol qui sera occupé par la future voie de contournement ferroviaire. Ils placeront des rubans de couleur pour identifier les zones de travaux: les rubans rouges identifieront le futur corridor ferroviaire; les rubans orange seront placés aux limites de l’emprise pour identifier les zones de travaux temporaires; les rubans bleus identifieront les travaux en zones hydriques.»

Le ministère fédéral se veut rassurant en matière d’environnement: «En 2020 et 2021, des caractérisations environnementales des sols et des eaux souterraines ont été effectuées dans l’emprise projetée de la voie ferrée. Au printemps 2022, d’autres échantillons seront prélevés afin d’évaluer la qualité actuelle des sols des terrains qui seront loués par Transport Canada, comme les chemins privés pour accéder au site de construction. Ces prélèvements permettront de remettre aux propriétaires les terrains dans leur état initial une fois les travaux terminés.»

«La superficie des forêts coupées sur les terres des propriétaires sera entièrement compensée selon un rapport d’un pour un. Dans la mesure du possible, le reboisement sera fait dans la région. Un programme de suivi étalé sur dix ans sera mis en place pour assurer un taux de survie d’au moins 80% des arbres plantés.»

Au cours de l’été 2021, des fouilles archéologiques ont été effectuées dans 15 zones présentant un potentiel archéologique important le long du tracé de la voie de contournement ferroviaire, informe TC. Ces fouilles ont permis de récolter des produits de débitage et des outils en quartz. D’autres fouilles seront menées à l’été 2022 près de la rivière Chaudière, afin de compléter l’étude et l’interprétation de l’occupation paléohistorique.

Le CP a acquis Central Maine & Quebec en 2020 et a consacré 90 M$ pour la mise à niveau des voies ferrées, permettant ainsi d’accélérer la vitesse des convois de 25 à 40 mph sur tout le trajet.

Pas de nouvelle, par contre, du côté du gouvernement du Québec toujours en attente de chiffres précis sur le coût de la voie de contournement, avant d’engager sa part de 40% de l’investissement total.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Code rouge à la poly
    Actualités

    Code rouge à la poly

    Rémi Tremblay / 16 septembre 2022
  • Clémence Rancourt plonge dans l’histoire familiale
    Culture Littérature

    Clémence Rancourt plonge dans l’histoire familiale

    Rémi Tremblay / 22 septembre 2022
  • La culture pour susciter la participation sociale des aînés
    Actualités Société

    La culture pour susciter la participation sociale des aînés

    Claudia Collard / 22 septembre 2022
  • Béliers: deux victoires et deux matchs nuls
    Sports

    Béliers: deux victoires et deux matchs nuls

    Anne-Julie Hallée / 22 septembre 2022
  • Martin Plante: passion percussion
    Culture Musique

    Martin Plante: passion percussion

    Claudia Collard / 21 septembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Code rouge à la poly
  2. Clémence Rancourt plonge dans l’histoire familiale
  3. La culture pour susciter la participation sociale des aînés
  4. Sauro: victoire et défaite en matchs préparatoires
  5. Béliers: deux victoires et deux matchs nuls
  6. Étienne Drapeau pour les Journées de la culture
  7. Martin Plante: passion percussion
«Pis, ça avance ?»
Martin Plante: passion percussion
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Directeur(trice) général(e) et greffier(ère)
    Courcelles
  2. Inspecteur en bâtiment et en l’environnement
    Nantes
  3. Appariteur-concierge
    Lac-Mégantic
  4. ADJOINT.E EXÉCUTIF.VE À LA DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT
    Lac-Mégantic
  5. Personnel de bureau
    Marston
Répertoire des entreprises