Les conservateurs misent sur Mathieu Chenard

Les conservateurs misent sur Mathieu Chenard  - Rémi Tremblay : Actualités Politique

Mathieu Chenard, candidat du PCQ dans Mégantic.

Les conservateurs d’Éric Duhaime seront représentés dans Mégantic par l’homme d’affaires Mathieu Chenard. Âgé de 46 ans et résidant à Stoke depuis 18 ans, le candidat a tout récemment fait le choix de s’impliquer en politique et le Parti conservateur du Québec (PCQ) s’est imposé à lui comme un choix logique. 

«Le programme du PCQ n’est que le reflet du gros bon sens dont les Québécois ont besoin. Ma priorité c’est l’état du système de santé, dont l’extrême fragilité nous est apparue avec l’arrivée de la COVID. On le savait, mais maintenant on ne peut plus l’ignorer. Cela fait plus de 30 ans que cela dure. Ce sont des réformes dans sa structure même dont le système de santé a besoin, pas de vagues réformes cosmétiques», livre-t-il, par voie de communiqué.

Mathieu Chenard est issu du monde des affaires. Ayant grandi à Beebee, il commence à travailler dans une usine de granit à l’âge de 18 ans. Huit ans plus tard, il démarre à Sherbrooke sa première entreprise spécialisée dans la fabrication de comptoirs de granit. S’ensuivra en 2011 la création de trois autres entreprises reliées au granit, à l’immobilier et aux voitures, dont il est un amateur et un collectionneur passionné.

Ayant beaucoup souffert comme entrepreneur depuis le début de la pandémie, en mars 2020, il a choisi de «faire sa part» dans l’action politique, après la vente de l’une de ses entreprises en juin 2022.

Le chef Éric Duhaime l’a bien accueilli dans sa formation politique. «Mathieu a la fibre entrepreneuriale depuis toujours. Son désir de créer des entreprises à son image, d’être son propre patron, d’avoir toute la latitude voulue quand vient le temps de prendre des décisions, c’est ce que l’on souhaite et que l’on propose à tous les Québécois. On doit retrouver la liberté de rêver grand au Québec, de se réaliser et de s’accomplir sans entraves gouvernementales inutiles qui viennent freiner notre élan. N’oublions jamais que le gouvernement ne crée pas la richesse. Ce sont les entrepreneurs comme Mathieu», a déclaré Éric Duhaime, lors de la présentation du candidat au Club de golf d’East Angus, le 11 août, en présence de l’ex-comédienne Anne Casabonne, devant une centaine de personnes.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Ces mots qui nous élèvent
    Culture

    Ces mots qui nous élèvent

    Claudia Collard / 28 mai 2024
  • Un train croisière pourrait s’arrêter à Lac-Mégantic
    Actualités Tourisme et loisirs

    Un train croisière pourrait s’arrêter à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 28 mai 2024
  • Reconstruction d’un pont sur la 161 à Frontenac
    Actualités

    Reconstruction d’un pont sur la 161 à Frontenac

    Rémi Tremblay / 27 mai 2024
  • Un souper lucratif pour le projet HASM
    Actualités Communauté

    Un souper lucratif pour le projet HASM

    Claudia Collard / 27 mai 2024
  • Fin des opérations pour d’Arbre en arbre
    Actualités

    Fin des opérations pour d’Arbre en arbre

    Claudia Collard / 23 mai 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La pièce Le Placard sur les planches le 30 mai
  2. Ces mots qui nous élèvent
  3. Un train croisière pourrait s’arrêter à Lac-Mégantic
  4. Reconstruction d’un pont sur la 161 à Frontenac
  5. Un souper lucratif pour le projet HASM
  6. Fin des opérations pour d’Arbre en arbre
  7. Le Vent du Nord à Piopolis
Virage numérique sans déraper
Ces mots qui nous élèvent
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Adjoint-e administratif-ive
    Lac-Mégantic
  2. Conseiller-ère en communication
    Lac-Mégantic
  3. Agent.e aair recherché.e
    Lac-Mégantic
  4. Coordonnateur aux pièces
    Lac-Mégantic
  5. Directeur.trice du Service récréatif, de la culture et de la vie active
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises