Oscar Brochu

Le lac Mégantic comme enjeu électoral

Le lac Mégantic comme enjeu électoral  - Rémi Tremblay : Actualités Environnement

Jolies oui, mais tout à fait anormales ces bandes de couleurs qui se profilent dans l’eau du lac Mégantic, dans le secteur Baie-des-Sables.

Le début du mois de septembre est caractérisé par une érosion massive de cyanobactéries dans le lac Mégantic, principalement dans la baie des Sables. Il s’agit d’un phénomène très rarement observé dans ce secteur à cette période de l’année, selon le groupe citoyen Baie-des-Sables.

La prolifération d’algues toxiques est principalement reliée aux fréquents déversements de sédiments dans le lac Mégantic, ainsi qu’aux multiples périodes de grandes chaleurs estivales connues ces dernières années. Ces apports de sédiments importants proviennent en majeure partie des égouts pluviaux qui drainent les bassins versants de la Ville de Lac-Mégantic et ceux des autres municipalités riveraines ceinturant le lac Mégantic.

«Cette problématique très inquiétante n’est cependant pas nouvelle. Elle est très bien connue depuis plus de 15 ans par les autorités municipales de Lac-Mégantic et celles des municipalités voisines de Nantes, Marston, Piopolis et Frontenac. Pourtant, à ce jour, malgré cette connaissance, aucune intervention efficace n’a encore été réalisée localement afin de résorber ce vieux problème qui accélère le vieillissement de notre majestueux lac à la vitesse grand V», s’inquiète le porte-parole du groupe, Robert Bellefleur.

En 2007, l’organisme estrien RAPPEL, spécialisé en environnement, et l’Association de protection du lac Mégantic sonnaient déjà l’alarme. Depuis, ajoute M. Bellefleur, plusieurs documents scientifiques très précis et complets ont déjà été déposés à la municipalité de Lac-Mégantic et à la MRC du Granit par l’organisme RAPPEL. «Ces documents précisaient déjà à l’époque l’ampleur des problématiques environnementales causées au lac Mégantic par des apports trop fréquents en sédiments. L’organisme proposait dans ses constats plusieurs solutions concrètes à mettre rapidement en place afin de contrer les problèmes engendrés par les écoulements fréquents de sédiments dans le lac Mégantic. Depuis, malgré cette connaissance approfondie du problème et devant la sévérité des atteintes à notre plan d’eau et maintes fois signalées par des citoyens, aucun correctif ni ouvrage significatif n’a encore été réalisé à ce jour par les municipalités riveraines concernées, afin d’endiguer ces problèmes d’érosion et de sédimentation des berges.»

En septembre 2020, le groupe citoyen Baie-des-Sables, nouvellement formé, intervenait au conseil municipal de Lac-Mégantic et à l’assemblée des maires de la MRC afin d’exiger des élus municipaux des solutions urgentes face au vieillissement accéléré et désormais observable du lac Mégantic. En mars 2021, suite aux pressions exercées, le conseil municipal de la Ville adoptait un plan d’action contre l’érosion ainsi qu’un budget triennal de 1 100 000$. De son côté, la MRC adoptait en avril de la même année un règlement de contrôle intérimaire visant à limiter l’érosion des bassins versants des lacs du territoire de la MRC.

«Malgré ces décisions, il est triste de constater aujourd’hui, en septembre 2022, qu’aucun ouvrage correctif n’a encore été concrétisé sur le terrain par les municipalités riveraines afin de contrer ce problème de vieillissement accéléré du lac Mégantic, appelé scientifiquement eutrophisation. Cette problématique environnementale devrait être un enjeu important dans le cadre de la présente campagne électorale. Nous demandons donc aux candidats à l’élection provinciale dans la circonscription de Mégantic de se prononcer sur le sujet de l’or bleu», insiste Robert Bellefleur.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Le Cameroun venu toucher du doigt le modèle du Granit
    Actualités

    Le Cameroun venu toucher du doigt le modèle du Granit

    Rémi Tremblay / 22 avril 2024
  • L’entente de loisirs se signera sans la première couronne
    Actualités Municipalité

    L’entente de loisirs se signera sans la première couronne

    Rémi Tremblay / 22 avril 2024
  • Un incendie dévaste une résidence de Marston
    Actualités

    Un incendie dévaste une résidence de Marston

    Rémi Tremblay / 18 avril 2024
  • Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête
    Culture Musique

    Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête

    Claudia Collard / 16 avril 2024
  • Happening de pure joie cosmique
    Actualités

    Happening de pure joie cosmique

    Rémi Tremblay / 16 avril 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Section de rail abîmée
  2. Le Cameroun venu toucher du doigt le modèle du Granit
  3. L’entente de loisirs se signera sans la première couronne
  4. Un incendie dévaste une résidence de Marston
  5. Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête
  6. Happening de pure joie cosmique
  7. La Ville demande à la SAQ de réaccepter les cartes LM
Virage numérique sans déraper
Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Commis comptable
    Lac-Mégantic
  2. Entretien ménager
    Marston
  3. Électromécanicien
    St-Sébastien
  4. 3 préposé(e)s à l’accueil touristique - 1 agent(e) de sensibilisation aux espèces exotiques envahissantes
    Lac-Mégantic
  5. 2e Employé de voirie
    Val-Racine
Répertoire des entreprises