Lettre ouverte à la ministre de l’Agriculture Marie-Claude Bibeau

Bonjour Mme la ministre. Tout d’abord, laissez-moi me présenter. Mon nom est Yolande Boulet Boulanger et je suis agricultrice à Lac-Mégantic. La ferme familiale a été acquise par mon beau-père en 1933. Mon époux (malheureusement décédé en 2020) est né dans la maison familiale et a toujours travaillé sur la ferme pour son père jusqu’à ce que celle-ci devienne nôtre en 1964. Au moment où nous avons acheté la terre, elle s’étendait sur 305 acres. Depuis l’acquisition, nous avons eu à faire face à trois expropriations. Les deux premières avaient un but logique, soit l’élargissement de la route 204 en 1975 et, il y a quelques années, pour la construction de la voie de contournement routière (route 161) qui déviait le trafic lourd de la ville.

Nous ne nous sommes pas objectés à ces deux premiers projets, justement parce qu’ils étaient logiques. Cette fois-ci, pour cette 3e expropriation, ce n’est absolument pas le cas. La réalisation de cette voie, en plus d’être destructrice à plusieurs points de vue, met à risque la contamination de la nappe phréatique.

Mme Bibeau, votre bureau n’est pas si loin de Lac-Mégantic. Je vous encourage à venir constater sur place l’étendue du projet plutôt que de vous contenter de regarder les plans papiers. Vous pourrez ainsi évaluer l’ampleur des dangers qui nous guettent au point de vue écologique, environnemental et humain avec ce tracé de voie de contournement ferroviaire.

Le ministère des Transports du Canada a beau dire qu’il y a des mesures d’atténuation, mais lorsque l’on parle de plus de 200 inquiétudes soulevées sur un circuit de 12 km, qui s’appliquent seulement à la protection environnementale, ça devient plus qu’important d’abandonner un tel projet. Nous sommes plusieurs expropriés à être inquiets de l’avenir de nos terres et qui, mis à part la perte d’une partie de nos propriétés, s’inquiètent pour les dangers concernant la nappe phréatique, les érablières, les terrains humides, les puits de surfaces, etc.

Le rapport hydrologique est plus que désastreux! Il n’y a aucun risque à prendre car les dommages seront irréversibles. L’eau est une richesse naturelle à protéger; le gouvernement du Canada en fait lui-même la promotion: l’eau c’est un droit fondamental, l’eau c’est une ressource menacée, l’eau c’est un bien public, les eaux souterraines - trésors cachés de la nature, et bien d’autres.

La semaine dernière, M. Luc-Alexandre Chayer ( Directeur, Projets majeurs d’infrastructure de transport chez Transports Canada) a démissionné de son poste. Il est facile pour moi de comprendre qu’il ne veut pas avoir à porter le fardeau de la contamination de cet élément nécessaire à la survie de notre région. Personnellement, je l’admire pour sa droiture et sa prise de conscience suite aux résultats de l’étude hydrologique.

Le coût de construction de la voie de contournement ferroviaire est catastrophique! Cette semaine, M. Daniel Gendron, maire de Nantes, disait en entrevue qu’actuellement la facture s’élève à plus de 900 millions de dollars! C’est SCANDALEUX! L’argent du gouvernement et de ses contribuables gagnerait à être investi pour répondre à d’autres besoins essentiels! 

Mme la ministre, vous avez été nommée à l’agriculture. J’espère que vous prendrez le temps de considérer toute la destruction que ce projet apporte à notre région. L’U.P.A. de Sherbrooke a étudié le dossier et ils sont une bonne source d’information et pourrait vous éclairer à propos de ce projet. Je vous réitère donc mon invitation à venir sur les lieux. Moi-même ainsi que d’autres victimes de cette expropriation se feront un plaisir de vous rencontrer.

Je mets beaucoup de confiance en votre jugement. Ce n’est pas parce que M. Justin Trudeau a promis une voie de contournement à Lac-Mégantic qu’il doit la faire de façon inquiétante pour le bien-être de notre région. À ne pas oublier que M. Trudeau a aussi dit qu’il fallait l’acceptation sociale du projet et c’est loin d’en être le cas puisqu’à la suite d’un sondage réalisé dans les trois municipalités, les résultats ont parlé d’eux-mêmes. La population sondée s’est prononcée contre le tracé proposé à 93% pour la municipalité de Frontenac, 88,5% pour la municipalité de Nantes et à 70,5% pour la ville de Lac-Mégantic. Au prorata de la population, c’est 77% des résidants des trois municipalités qui s’opposent à cette voie de contournement. En plus de ces chiffres révélateurs, il y a eu 1012 lettres, demandant de ne pas exécuter le projet tel que présenté, qui ont été postées au bureau du premier ministre du Canada!

Je vous remercie de bien vouloir porter une attention particulière à ma requête. La voie de contournement ferroviaire de Lac-Mégantic est un projet d’envergure qui ne doit pas être traité à la légère car il implique de graves conséquences, spécialement pour les trois municipalités concernées. 

Bien à vous, 
Yolande Boulet Boulanger Agricultrice

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • L’église de Woburn toujours sur le marché
    Actualités Immobilier

    L’église de Woburn toujours sur le marché

    Rémi Tremblay / 16 mai 2024
  • Retour en terres intérieures
    Culture Théâtre

    Retour en terres intérieures

    Claudia Collard / 15 mai 2024
  • Inquiétudes à l'approche de la 31e saison des A's
    Sports Baseball

    Inquiétudes à l'approche de la 31e saison des A's

    Rémi Tremblay / 14 mai 2024
  • Pour 50 000$ de sourires: un succès collectif
    Actualités Communauté

    Pour 50 000$ de sourires: un succès collectif

    Claudia Collard / 14 mai 2024
  • Des choix individuels et collectifs à faire
    Actualités Environnement

    Des choix individuels et collectifs à faire

    Rémi Tremblay / 13 mai 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. L’église de Woburn toujours sur le marché
  2. Retour en terres intérieures
  3. Inquiétudes à l'approche de la 31e saison des A's
  4. Pour 50 000$ de sourires: un succès collectif
  5. En marge du texte
  6. Des choix individuels et collectifs à faire
  7. Le cœur gros comme la Terre
Virage numérique sans déraper
Retour en terres intérieures
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Coordonnateur aux pièces
    Lac-Mégantic
  2. Directeur.trice du Service récréatif, de la culture et de la vie active
    Lac-Mégantic
  3. Adjoint.e administratif.ive
    Lac-Mégantic
  4. Coordonnateur.trice en bâtiments écoénergiques
    Lac-Mégantic
  5. Directeur.trice Service Incendie
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises