Cégep Beauce-Appalaches

Engouement pour l’actualité astronomique

Engouement pour l’actualité astronomique - Rémi Tremblay : Actualités

Nicolas Ploix devant un public attentif assemblé à la Médiathèque Nelly-Arcan, le 24 novembre dernier. (Photo Pierre Lebeau)

La présentation annuelle de l’ASTROLab du Mont-Mégantic, livrée par le communicateur scientifique Nicolas Ploix le 24 novembre dernier à la Médiathèque Nelly-Arcan, a porté essentiellement sur le télescope spatial James Webb et la contribution de l’équipe de l’astrophysicien René Doyon, directeur de l’Observatoire astronomique du Mont-Mégantic, à la conception de l’instrument le plus complexe et le plus puissant jamais construit.

Lancé en décembre 2021, le télescope James Webb, le fruit du génie scientifique de l’Agence spatiale canadienne, de la NASA et de l’Agence spatiale européenne, est aujourd’hui stationné à 1,5 million de kilomètres de la Terre. À travers de nombreuses conférences données tout l’été à des visiteurs et des étudiants, Nicolas Ploix a pu constater l’intérêt du public sur les découvertes réalisées grâce à cet instrument de conception unique. «Hubble a révolutionné nos connaissances en astronomie depuis 30 ans. Et maintenant James Webb. Et ce n’est pas qu’en région, c’est dans le Québec en entier que les gens suivent aujourd’hui l’actualité astronomique.» Un engouement, dit-il, qui va au-delà de la simple curiosité, puisque 5% du temps d’observation des données recueillies par le puissant télescope est utilisé par plusieurs chercheurs et étudiants en maîtrise et en doctorat canadiens et québécois.

«Le fait d’avoir un observatoire au Québec a permis de développer une expertise dans l’observation infrarouge avec des caméras d’observations dans ce domaine parmi les plus performantes au monde, puisque la chaleur étant une source de pollution lumineuse en observation infrarouge, les longs hivers froids du Québec ont pu permettre de développer cette spécialisation», reconnaît le communicateur. 

«René Doyon, Christian Marois et David Lafrenière ont développé au milieu des années 2000 une technique d’observation qui a permis de faire la première image d’un système multiple d’exoplanètes», partage-t-il. «Et comme le télescope Webb observe dans l’infrarouge et étudie, entre autres, les exoplanètes, ces faits ont fortement pesé dans la balance concernant l’implication de ces scientifiques dans la conception et l’utilisation du télescope.

René Doyon, qui est aussi directeur de l’Institut Trottier de recherche sur les exoplanètes à l’Université de Montréal, fait partie du groupe d’experts d’Amérique et d’Europe qui ont travaillé à la construction du télescope spatial. À titre de chercheur principal de l’équipe scientifique de l’Agence spatiale canadienne, lui et son équipe ont développé deux éléments importants du télescope, un détecteur de guidage de précision et un spectrographe pour étudier les exoplanètes et les galaxies lointaines.

À la fin de sa vie utile, dans vingt ans, estime Nicolas Ploix, difficile de prédire de quoi traitera l’actualité astronomique. Chose certaine à des années-lumière des premières questions que posaient les curieux aux premiers astronomes qui ont étudié le ciel devant la lentille de l’Observatoire astronomique du Mont-Mégantic, il y a 44 ans: «Avez-vous observé des soucoupes volantes?» 

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Contrats alloués pour la reconversion de l’ancienne scierie
    Actualités Municipalité

    Contrats alloués pour la reconversion de l’ancienne scierie

    Claudia Collard / 2 février 2023
  • Retour du bingo... cette fois à la télé
    Actualités Société

    Retour du bingo... cette fois à la télé

    Rémi Tremblay / 1 février 2023
  • Pas pour demain le train de passagers
    Actualités

    Pas pour demain le train de passagers

    Claudia Collard / 31 janvier 2023
  • Lac en fête sombre, faute de liquidités
    Actualités

    Lac en fête sombre, faute de liquidités

    Rémi Tremblay / 31 janvier 2023
  • Dialogue difficile avec le ministre Alghabra en dehors de Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    Dialogue difficile avec le ministre Alghabra en dehors de Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 30 janvier 2023
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Ori Dagan en concert
  2. Contrats alloués pour la reconversion de l’ancienne scierie
  3. Poésie moderne signée Govrache
  4. Retour du bingo... cette fois à la télé
  5. Pas pour demain le train de passagers
  6. Lac en fête sombre, faute de liquidités
  7. Dialogue difficile avec le ministre Alghabra en dehors de Lac-Mégantic
Notre monde perdu
QW4RTZ: toute une performance!
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. ouvrier agricole
    St-Sébastien
  2. Gestionnaire de la salle de quilles
    Lac-Mégantic
  3. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  4. Camionneur
    Woburn
  5. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
Répertoire des entreprises