Une année 2023 effervescente pour la construction

Une année 2023 effervescente pour la construction - Rémi Tremblay : Actualités
Le directeur du Service d’urbanisme et de géomatique à la Ville de Lac-Mégantic, Jean-François Brisson, et la technicienne Mélanie Martin.
Une année 2023 effervescente pour la construction - Rémi Tremblay : Actualités
Sur le Plan directeur du centre-ville, les projets réalisés ou en développement. En rouge, les immeubles commerciaux, en bleu l’institutionnel, en jaune le résidentiel et en gris, les projets potentiels. Pour les terrains en vert, les promoteurs sont tou

Développement en cadence accélérée pour l’année 2023 dans l’industrie de la construction, selon les projections du Service d’urbanisme de la Ville de Lac-Mégantic. Le nombre d’unités de logements en chantier en 2022, 48 au total, risque d’être dépassé, pour atteindre un record de plus de 50 nouvelles unités pour la seule année 2023, si bien sûr tout ce qui est attendu se transforme en annonces officielles.

Le bilan en valeurs foncières ajoutées pour l’année qui vient de se terminer s’est chiffré à 28 717 525$, le meilleur enregistré depuis au moins 2016. Les 560 permis délivrés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2022 sont peut-être un peu moindres qu’en 2021, mais la valeur des chantiers autorisés, elle, a dépassé le chiffre d’un million $ par mois, entre mars et septembre, la période la plus active de l’année.

Incluant 2013, on compte 271 unités de logements ajoutées ces 10 dernières, parmi lesquels 77 résidences unifamiliales. Mais attention, avise l’urbaniste Jean-François Brisson: «Sur les 48 unités inscrites en 2022, 36 ne sont pas encore livrées.»

La crise du logement qui sévit partout au Québec ne se règle pas d’un coup de baguette magique. «Il faut être patient, car un développement résidentiel, ça prend de deux à trois ans entre le moment où le projet prend naissance sur les cartons et sa mise en marché.»

Durant les deux années marquées par la pandémie, en 2020 et 2021, l’activité n’a pas cessé pour autant. «Je suis sous l’impression que les gens ont décidé d’investir chez eux», intervient la technicienne en urbanisme Mélanie Martin.

Tout le temps où les travailleurs ont été consignés à la maison, les dossiers de travaux de rénovations et d’agrandissements domiciliaires ont été nombreux à être traités.

Quartier des Vétérans
Le Plan directeur de reconstruction du centre-ville date de 2015, l’année de l’ouverture du bureau de reconstruction, mais ce n’est qu’en 2016 que la rue Frontenac a été officiellement inaugurée. Cette année-là, l’immeuble de la MRC du Granit sur Frontenac et le commerce Visa-Beauté Santé Spa, sur le boulevard des Vétérans, ont donné le coup d’envoi à la réactivation de la zone contaminée, démolie puis remise en état.

C’est l’année suivante, en 2017, que le projet résidentiel des Vétérans a été mis en œuvre, ainsi que l’immeuble mixte Place Renaissance, rue Frontenac. Viendront, l’année suivante, le projet résidentiel Oasis du parc, sur le boulevard des Vétérans, l’immeuble Le Concerto rue Frontenac en 2019, la Clinique d’optométrie en 2020 et l’inauguration du Microtel en 2021. En 2022, s’ajouteront les deux immeubles de Place du lac, sur le boulevard des Vétérans. 

«Les entrepreneurs répondent à l’appel», se réjouit Jean-François Brisson. Le travail ne manquera pas à ses bureaux de l’hôtel de ville qu’il partage avec la technicienne Mélanie Martin.

Reconnus comme les deux projets phares pour la Ville, la Capitainerie, à l’entrée de la marina, est en montage avec des professionnels sur le dossier et quant à l’immeuble Le Chevalier, les plans seraient prêts, mais il reste à régler les derniers détails financiers. Le bâtiment offrira, en plus de la salle de réception des Chevaliers de Colomb, 21 unités de logements. «Des logements abordables, la région en a vraiment besoin», insiste M. Brisson.

Au cours de l’été 2023, deux immeubles abritant dix logements seront en construction à l’angle de Thibodeau et boulevard des Vétérans, dont l’un avec un stationnement semi-souterrain. Deux autres suivront en 2025 dans ce périmètre désormais identifié comme le Quartier des Vétérans, selon les ententes conclues avec le groupe d’investisseurs qui a fait l’acquisition de six terrains de la Ville tout récemment dans ce secteur.

Plus au sud, la Ville compte boucler la rue de l’Horizon et prolonger la rue de l’Harmonie d’environ 500 mètres pour huit résidences unifamiliales et 15 emplacements pour du multilogement.

Vers l’est, les immeubles en construction sur Président-Kennedy répondent à un besoin pour le marché locatif d’entrée de gamme, donc plus abordables que les immeubles au centre-ville, qualifiés de moyenne et haut de gamme.

Un projet majeur, la future Maison des aînés de Lac-Mégantic, tout juste à côté du centre hospitalier. «La journée où l’on va émettre le permis, ce sera gros», confie l’urbaniste. Le projet de CHSLD du CIUSSS de l’Estrie avoisinait les 45 000 000$ en 2018 quand il a été annoncé par l’ancien ministre de la Santé, Gaétan Barrette. Dans sa nouvelle version, plus conforme à la vision du gouvernement du Québec, l’immeuble de 99 chambres viendra enrichir davantage le rôle d’évaluation municipale et apporter des tenants lieu de taxes importants.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Le Cameroun venu toucher du doigt le modèle du Granit
    Actualités

    Le Cameroun venu toucher du doigt le modèle du Granit

    Rémi Tremblay / 22 avril 2024
  • L’entente de loisirs se signera sans la première couronne
    Actualités Municipalité

    L’entente de loisirs se signera sans la première couronne

    Rémi Tremblay / 22 avril 2024
  • Un incendie dévaste une résidence de Marston
    Actualités

    Un incendie dévaste une résidence de Marston

    Rémi Tremblay / 18 avril 2024
  • Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête
    Culture Musique

    Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête

    Claudia Collard / 16 avril 2024
  • Happening de pure joie cosmique
    Actualités

    Happening de pure joie cosmique

    Rémi Tremblay / 16 avril 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Section de rail abîmée
  2. Le Cameroun venu toucher du doigt le modèle du Granit
  3. L’entente de loisirs se signera sans la première couronne
  4. Un incendie dévaste une résidence de Marston
  5. Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête
  6. Happening de pure joie cosmique
  7. La Ville demande à la SAQ de réaccepter les cartes LM
Virage numérique sans déraper
Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Commis comptable
    Lac-Mégantic
  2. Entretien ménager
    Marston
  3. Électromécanicien
    St-Sébastien
  4. 3 préposé(e)s à l’accueil touristique - 1 agent(e) de sensibilisation aux espèces exotiques envahissantes
    Lac-Mégantic
  5. 2e Employé de voirie
    Val-Racine
Répertoire des entreprises