Oscar Brochu

MRC: Un budget de 12,8 M$ pour 2023

MRC: Un budget de 12,8 M$ pour 2023 - Rémi Tremblay : Actualités

Les maires des 20 municipalités de la MRC du Granit ont adopté, en novembre dernier, des prévisions budgétaires pour l’exercice 2023 totalisant 12 846 000$, en augmentation d’environ 11% sur le budget 2022 qui se chiffrait à 11 611 000$. Par ailleurs, les quotes-parts des municipalités n’augmentent en moyenne que de 5,18%, moins que le taux d’inflation qui se situe à 6,9%.

«On gère finement notre budget. Notre objectif, ce n’est pas de nous enrichir, c’est de donner des services à nos municipalités et à nos citoyens à la hauteur de nos engagements», partage la préfet Monique Phérivong Lenoir, chiffres et tableaux étalés devant elle, sur son bureau de travail. Élue en novembre 2021, elle en était à son deuxième exercice budgétaire mis en œuvre avec la table des maires. 

Le territoire que la préfet gère s’est beaucoup enrichi en 2022. «En fait, il y a une grosse augmentation de la richesse foncière des municipalités. Elle vient d’atteindre 3 878 145 211$», chiffre-t-elle, soit 600 millions $ de plus que l’année précédente, une augmentation de 18,1% par rapport à l’année 2021.

Une augmentation qui n’a pas été vécue partout au même niveau, cependant. Là où le marché immobilier a été moins actif, un exemple la municipalité de Stornoway, l’augmentation de la richesse foncière s’est limitée à 7,57%, comparativement à d’autres territoires municipaux, où le marché des ventes a connu plus d’effervescence. Marston, avec son bord de lac a attiré beaucoup plus d’intérêt avec, comme conséquence, 31,08% d’augmentation de sa richesse foncière.

La préfet reconnaît un autre marché très actif, à Notre-Dame-des-Bois, là où on a enregistré le plus grand nombre de ventes de terrains. «Un terrain qui se vend, c’est une maison à venir», souligne la préfet.

Le tiers des revenus annuels de la MRC du Granit provient des quotes-parts des municipalités. Et l’évaluation foncière relève de sa compétence. Un territoire qui s’enrichit ne peut qu’être bénéfique à l’ensemble des citoyens. «Nos maisons se sont bien vendues, à un prix supérieur à l’évaluation pour la plupart des cas. C’est donc dire que les propriétaires possèdent des biens immobiliers qui valent plus cher.»

Les deux tiers des revenus sont versés sous forme de subventions gouvernementales par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation et d’autres sommes en provenance des fonds de divers programmes auxquels la MRC peut prétendre. Parmi ces programmes, en tête de liste, celui de la protection des milieux humides et hydriques et celui de la signature-innovation, qui vient avec une enveloppe permettant de bien identifier ce qui caractérise le territoire et le développement de projets en lien avec sa mission.

La MRC du Granit, comme l’ensemble des employeurs tant du secteur public que privé, a vécu la pénurie de main-d’œuvre et les problèmes de recrutement accentués par deux années de pandémie de COVID-19. Son personnel est qualifié de «stable et fidèle», par la préfet Phérivong-Lenoir. «On est en train de réviser notre politique salariale. Il est important de conserver notre personnel, parce qu’on y tient. On est aussi très attractif par notre environnement. On attire un certain type de personnes qui peuvent venir chez nous avec un certain bagage pour servir. Pour les nouvelles générations, la qualité de vie est très importante.»

Parmi les dépenses prévues pour 2023, la mise à jour nécessaire du site de la MRC. «Notre site est extrêmement fourni en informations publiques. On compte donc, cette année, investir dans notre banque de photos aériennes. La cartographie de notre territoire, on la refait tous les cinq ans. C’est un outil de consultation en ligne indispensable pour les citoyens et les agents d’immeubles. Ainsi, la personne à la recherche d’un terrain peut rapidement le visualiser après une simple recherche.»

Et comment est le climat à la table des maires? «Un bon climat, je dirais, même s’il y a des dossiers plus difficiles que d’autres à aborder.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La Ville demande à la SAQ de réaccepter les cartes LM
    Actualités Économie

    La Ville demande à la SAQ de réaccepter les cartes LM

    Claudia Collard / 4 avril 2024
  • Un écoquartier planifié à construire voisin de l’OTJ
    Actualités Immobilier

    Un écoquartier planifié à construire voisin de l’OTJ

    Rémi Tremblay / 4 avril 2024
  • Un Réseau de bains de nature pour la MRC du Granit
    Actualités Environnement

    Un Réseau de bains de nature pour la MRC du Granit

    Claudia Collard / 4 avril 2024
  • Les p’tits Torrieux se soucient peu de l’éclipse!
    Actualités

    Les p’tits Torrieux se soucient peu de l’éclipse!

    Rémi Tremblay / 4 avril 2024
  • Party instantané avec Salebarbes!
    Culture Musique

    Party instantané avec Salebarbes!

    Claudia Collard / 4 avril 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La Ville demande à la SAQ de réaccepter les cartes LM
  2. Un écoquartier planifié à construire voisin de l’OTJ
  3. Un Réseau de bains de nature pour la MRC du Granit
  4. Les p’tits Torrieux se soucient peu de l’éclipse!
  5. Party instantané avec Salebarbes!
  6. Lancement d’un grand mouvement citoyen vers la transition énergétique
  7. L’intelligence artificielle au service des fraudeurs
Virage numérique sans déraper
Party instantané avec Salebarbes!
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Commis comptable
    Lac-Mégantic
  2. Entretien ménager
    Marston
  3. Électromécanicien
    St-Sébastien
  4. 3 préposé(e)s à l’accueil touristique - 1 agent(e) de sensibilisation aux espèces exotiques envahissantes
    Lac-Mégantic
  5. 2e Employé de voirie
    Val-Racine
Répertoire des entreprises