Fabien Cloutier, maître du second degré

Fabien Cloutier, maître du second degré  - Claudia Collard : Culture Humour

Fabien Cloutier a fait salle comble le 6 avril à la Salle Montignac.

Fabien Cloutier a l’art de déstabiliser. Il provoque, fait rire jaune, crée un malaise… tout en demeurant attachant. Surtout, il rend visibles les non-dits et nous renvoie en pleine face nos raisonnements biaisés, naviguant avec aisance dans le merveilleux monde du second degré.

La Salle Montignac était comble le soir du 6 juillet pour accueillir l’humoriste qui se distingue par ses talents de conteur et ses propos bruts, dont l’esprit satirique a quelque chose de poétique. Son ton un peu chantant, l’air de rien, fonce soudainement dans le tas. Les produits aux marchés d’artisans: pas toujours de bon goût. Le spa: trop de proximité avec des étrangers. Les voisins: à éviter s’ils sont des «emprunteux» à outrance…

C’est quoi le problème avec les changements climatiques, puisqu’on n’aura plus besoin d’aller dans le sud en hiver? Pourquoi aller faire du bénévolat dans un sanctuaire d’éléphants quand tu peux en voir haute définition sur ton téléviseur 75 pouces? Pourquoi faire une mission humanitaire à l’étranger quand tu peux voir la misère direct de chez toi en mangeant des sushis accompagnés d’un bon vin?

Oui l’humour de Fabien Cloutier fesse fort. Nos travers y sont royalement mis en évidence. On nage dans un océan de satire; le rire, ou le coup de poing dans nos convictions, nous sauve de la noyade. N’empêche, son segment sur les cachous (ses noix de prédilection), dont la pellicule est enlevée en Inde par des femmes qui s’y brûle les mains, a figé l’auditoire pour un certain temps.

Au terme du spectacle, l’auteur et interprète de la série Léo, également connu pour ses chroniques radiophoniques, a répondu à quelques questions du public, livrant un échange intéressant, rappelant à quel point il est attachant. 

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Des moyens de pression à prévoir : Lac-Mégantic: les employés municipaux rejettent l’offre finale à 78%
    Actualités

    Des moyens de pression à prévoir : Lac-Mégantic: les employés municipaux rejettent l’offre finale à 78%

    Rémi Tremblay / 4 juillet 2024
  • Embellissement du parc-école de Lac-Drolet
    Actualités Éducation

    Embellissement du parc-école de Lac-Drolet

    Claudia Collard / 26 juin 2024
  • Riche parcours dans le train du temps
    Actualités Tourisme et loisirs

    Riche parcours dans le train du temps

    Claudia Collard / 26 juin 2024
  • Charles Campagna poursuivra l’aventure européenne en Estonie
    Sports Hockey

    Charles Campagna poursuivra l’aventure européenne en Estonie

    Rémi Tremblay / 26 juin 2024
  • Contribution municipale évaluée à près d’un million pour le projet HASM
    Actualités

    Contribution municipale évaluée à près d’un million pour le projet HASM

    Claudia Collard / 26 juin 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Des moyens de pression à prévoir : Lac-Mégantic: les employés municipaux rejettent l’offre finale à 78%
  2. Bel esprit d’équipe pour le Cours’don
  3. Embellissement du parc-école de Lac-Drolet
  4. Riche parcours dans le train du temps
  5. Charles Campagna poursuivra l’aventure européenne en Estonie
  6. Contribution municipale évaluée à près d’un million pour le projet HASM
  7. Célébration pour Les Solutions gourmandes
Virage numérique sans déraper
Majestueuse, Marie-Denise Pelletier
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. EMPLOYÉ AUX TRAVAUX PUBLICS
    Frontenac
  2. EMPLOYÉ À L’ENTRETIEN DES PARCS, DES INFRASTRUCTURES ET DES BÂTIMENTS
    Frontenac
  3. Adjoint-e administratif-ive - profil en comptabilité
    Saint-Ludger
  4. TECHNICIEN/NE COMPTABLE
    Lac-Mégantic
  5. Classificateur
    Woburn
Répertoire des entreprises