Les appartements supervisés comme vecteurs d’une société plus inclusive

Les appartements supervisés comme vecteurs d’une société plus inclusive  - Claudia Collard : Actualités Société

Martin Caouette

Le projet d’appartements supervisés destiné à une clientèle vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme est l’affaire de toute une communauté, fait valoir Martin Caouette. «Ce ne sont pas juste des murs qui sortent de terre. C’est une ville qui accueille des citoyens qui participent à la vie sociale. Ça nous invite à penser aux loisirs, aux transports, aux commerces, à comment on peut être inclusif», a transmis ce professeur en psychoéducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières et titulaire de la Chaire de recherche Autodétermination et Handicap.

C’est ce qu’a transmis M. Caouette le 6 septembre, à l’occasion d’une conférence organisée par la Chambre de commerce en collaboration avec Habitation adaptée et supervisée Mégantic, organisme initiateur du projet de logements destinés aux adultes DI/TSA. Le budget de cette construction évaluée à 6M$ est pour l’instant bouclé à 55%.

«Quand on est dans un projet résidentiel comme celui qui est en train de se développer, ça veut dire que c’est toute la communauté qui accueille. On a besoin de faire évoluer les mentalités, de faire changer le regard sur la déficience intellectuelle et sur l’autisme, faire en sorte que la façon de voir des gens évoluent», partage-t-il, soulevant l’importance d’une attitude bienveillante.

Celui dont les travaux de recherche portent sur l’inclusion en emploi et l’intégration résidentielle des personnes en situation de handicap, plus particulièrement celles ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme, a mis aussi l’accent sur l’importance de l’autodétermination, qu’il définit comme «le contrôle qu’on souhaite exercer sur les dimensions importantes de sa vie».

«On a tous besoin d’avoir du contrôle sur certains éléments de notre vie. Quand d’autres décident tout à notre place, à un certain moment c’est notre qualité de vie qui s’y perd.» Pour Martin Caouette, l’ajout des appartements supervisés comme option d’hébergement s’inscrit justement dans cette logique d’autodétermination. «Pendant une longue période, les familles d’accueil, ou ressources en milieu familial ont été la seule réponse mais ce n’est pas nécessairement ce qui est souhaité par les personnes concernées. Au lieu d’un seul modèle, il faut offrir différentes possibilités. Les personnes ayant une déficience intellectuelle et autistes sont différentes les unes les autres; elles peuvent donc faire des choix différents.» 

En somme, l’adage «ça prend tout un village…» s’applique aussi l’accueil des personnes en situation de handicap et par le fait même, à la concrétisation des appartements supervisés. «Ce n’est pas simple, il faut travailler très fort pour que ces projets-là deviennent réalité mais plus il y en a, plus ça fait tomber des obstacles pour les suivants», conclut M. Caouette.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Sortie de placard divertissante
    Culture Théâtre

    Sortie de placard divertissante

    Claudia Collard / 12 juin 2024
  • Science et fiction à la recherche de l’origine de la vie
    Culture Littérature

    Science et fiction à la recherche de l’origine de la vie

    Rémi Tremblay / 11 juin 2024
  • Aux grands maux...
    Clin d'oeil

    Aux grands maux...

    Rémi Tremblay / 10 juin 2024
  • Saint-Sébastien: travaux majeurs sur la rue Principale
    Actualités

    Saint-Sébastien: travaux majeurs sur la rue Principale

    Rémi Tremblay / 10 juin 2024
  • Voie de contournement: Québec financera 40% d’un «montant maximal»
    Actualités Environnement

    Voie de contournement: Québec financera 40% d’un «montant maximal»

    Rémi Tremblay / 10 juin 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Sortie de placard divertissante
  2. Deux jeunes roboticiens de Montignac invités à Puerto Rico!
  3. Science et fiction à la recherche de l’origine de la vie
  4. Saint-Sébastien: travaux majeurs sur la rue Principale
  5. Voie de contournement: Québec financera 40% d’un «montant maximal»
  6. Les bolides seront en ville le 9 juin
  7. Marie-Denise Pelletier en spectacle à Piopolis
Virage numérique sans déraper
Sortie de placard divertissante
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Opérateur(trice journalier(ère) et préposé(e) au traitement des eaux
    Stratford
  2. Adjoint-e administratif-ive
    Lac-Mégantic
  3. Conseiller-ère en communication
    Lac-Mégantic
  4. Agent.e aair recherché.e
    Lac-Mégantic
  5. Coordonnateur aux pièces
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises