Oscar Brochu

Voie de contournement: un engagement ferme de Québec

Le gouvernement du Québec tient parole. Il acquittera 40% de la facture de la construction de la voie de contournement ferroviaire de Lac-Mégantic. Seul le montant de sa participation financière n’a pas encore été publiquement précisé.

Malgré l’absence d’un représentant du Québec à ses côtés, lors de sa visite à Lac-Mégantic le 6 octobre dernier, le ministre fédéral des Transports Pablo Rodriguez avait affirmé que Québec et Ottawa poursuivaient leur collaboration (60% fédéral – 40% provincial), incluant toutes les augmentations de coûts. «L’argent est là, l’argent est au rendez-vous. On ne donnera pas le montant pour la simple raison, c’est qu’il y a des appels d’offres qui s’en viennent.»

En avril 2022, en visite à Lac-Mégantic pour l’inauguration d’un nouveau bâtiment de l’usine Tafisa, le premier ministre du Québec, François Legault, assurait à l’époque que ce serait pas un chèque en blanc que le Québec signerait pour ce projet. Il laissait planer le doute sur la part que le Québec assumerait dans le financement de ce projet d’abord estimé en 2018 à 133 M$. François Legault disait voulait avant tout savoir combien le futur tronçon de 12,5 km allait réellement coûter.

Entre-temps, en décembre 2022, lui et le premier ministre du Canada Justin Trudeau ont négocié sur le partage des coûts de financement de trois projets majeurs à être réalisés au Québec, soit le prolongement de la ligne bleue du métro dans l’est de Montréal, à 6,4 milliards de dollars, devant ouvrir en 2029, le projet de tramway à Québec sur un tracé de 19 km, à un coût approximatif de 4 milliards de dollars, prévu également pour 2029 et celui de la voie de contournement ferroviaire à Lac-Mégantic, dont le coût devrait dépasser les 500 millions de dollars, sans que ni Ottawa ni Québec aient avancé un montant approximatif. Ce n’est que lors de ces récentes négociations que le gouvernement du Québec se serait formellement engagé à financer les dépassements de coûts du projet de Lac-Mégantic. «Ce n’est pas moi qui va confirmer le chiffre», a laissé entendre le député François Jacques, en entrevue téléphonique à l’Écho, le 30 octobre.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Un incendie dévaste une résidence de Marston
    Actualités

    Un incendie dévaste une résidence de Marston

    Rémi Tremblay / 18 avril 2024
  • Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête
    Culture Musique

    Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête

    Claudia Collard / 16 avril 2024
  • Happening de pure joie cosmique
    Actualités

    Happening de pure joie cosmique

    Rémi Tremblay / 16 avril 2024
  • La Ville demande à la SAQ de réaccepter les cartes LM
    Actualités Économie

    La Ville demande à la SAQ de réaccepter les cartes LM

    Claudia Collard / 4 avril 2024
  • Un écoquartier planifié à construire voisin de l’OTJ
    Actualités Immobilier

    Un écoquartier planifié à construire voisin de l’OTJ

    Rémi Tremblay / 4 avril 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Un incendie dévaste une résidence de Marston
  2. Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête
  3. Happening de pure joie cosmique
  4. La Ville demande à la SAQ de réaccepter les cartes LM
  5. Un écoquartier planifié à construire voisin de l’OTJ
  6. Un Réseau de bains de nature pour la MRC du Granit
  7. Les p’tits Torrieux se soucient peu de l’éclipse!
Virage numérique sans déraper
Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Commis comptable
    Lac-Mégantic
  2. Entretien ménager
    Marston
  3. Électromécanicien
    St-Sébastien
  4. 3 préposé(e)s à l’accueil touristique - 1 agent(e) de sensibilisation aux espèces exotiques envahissantes
    Lac-Mégantic
  5. 2e Employé de voirie
    Val-Racine
Répertoire des entreprises