Cap sur l’économie circulaire avec le maillage Coup de pouce/Ressourcerie

Cap sur l’économie circulaire avec le maillage Coup de pouce/Ressourcerie - Claudia Collard : Actualités Économie
Cette commode, au départ destinée à l’enfouissement, a eu droit à une cure de revalorisation. Dans l'ordre habituel, Sandra Orichefqui (coach en ressources humaines), Marie-Hélène Gagné (directrice générale) et Ginette Grenier (coach en design). (Photo Claudia Collard)
Cap sur l’économie circulaire avec le maillage Coup de pouce/Ressourcerie - Claudia Collard : Actualités Économie
Les sapins décoratifs conçus à partir de bois de palette sont particulièrement populaire ces temps-ci. (Photo Claudia Collard)

Avec le changement dans la gestion de la Ressourcerie du Granit, désormais entre les mains de l’entreprise Coup de pouce Mégantic, s’amorce un autre pas en avant en matière de revalorisation. Dans le but de réduire encore plus les articles destinés à l’enfouissement, tous les dons recueillis ne pouvant être vendus en boutique feront l’objet d’un tri en vue d’une seconde vie.

«Il y a encore beaucoup d’items qui s’en vont à l’enfouissement. On s’est dit qu’il y avait quelque chose à faire en faveur de l’économie circulaire et du développement durable», laisse entendre Marie-Hélène Gagné, propriétaire de Coup de pouce Mégantic en plus d’être directrice générale de l’entreprise de sous-traitance manufacturière et de la Ressourcerie.

Avec la nouvelle équipe de gestion, une étape supplémentaire s’insère lors de la réception des dons reçus à la Ressourcerie. Au lieu d’être systématiquement triés pour la boutique ou pour l’enfouissement, tous les articles ne pouvant être vendus tels quels sont mis de côté en attente d’être triés, soit pour la revalorisation soit vers l’écocentre.

Habituellement, c’est la coach en ressources humaines Sandra Orichefqui, qui dispose aussi d’une expertise en gestion de plancher, qui détermine les articles ayant un potentiel de revalorisation. De son côté, la coach en design Ginette Grenier se charge du concept de revalorisation. Sur ce plan, elle ne manque pas d’idées: si seuls les tiroirs d’une commode peuvent être sauvés, ils seront à coup sûr transformés en un autre produit, les pattes en fonte d’un ancien moulin à coudre pourront être utilisées pour une chaise. Même les cassettes audio en apparence bonnes pour la casse sont métamorphosées… en porte-crayons! Les caisses de livres invendables dont dispose la Ressourcerie servent de matériau de base à la fabrication de signets, murs déco et autres objets de papier mâché. Même les tasses cassées peuvent renaître sous forme de bougeoirs. D’autres idées sont liées au temps des fêtes qui approche, dont la fabrication de sapins à partir de bois de palettes dont dispose Coup de Pouce.

Et on ne parle pas des matières textiles, dont la fourrure et le cuir, qui peuvent aussi bénéficier d’une seconde vie. «Avec l’œil artistique et le talent qu’ont Sandra et Ginette, je suis convaincue qu’on va pouvoir aller loin sur le plan de la revalorisation», mentionne Marie-Hélène Gagné, qui annonce qu’un espace de la boutique Le Chiffonnier de la Ressourcerie sera destiné aux articles à valeur ajoutée.

Les opérations de revalorisation font par ailleurs appel aux employés de Coup de pouce, qui, à l’instar de la Ressourcerie, a également pour mission l’insertion au marché du travail. «On choisit l’employé en fonction de ses compétences selon la tâche à accomplir; c’est une cellule de travail créée sur mesure, favorisant de nouveaux apprentissages», communique Sandra Orichefqui. «Et pendant que je travaille sur un projet avec l’employé, on jase ensemble, il y a un lien de confiance qui s’établit, ce qui permet de connaître ses intérêts», fait valoir Ginette Grenier.

En somme, économie circulaire est loin de signifier économie d’idées. «Quand ça se met à sortir, ça ne finit plus. Parfois on se dit qu’on va manquer de temps et de bras… mais on va trouver un moyen d’y arriver!», termine Marie-Hélène Gagné.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Fromagerie La Chaudière: achat de 10,5 M$ d’équipements pour améliorer le rendement
    Actualités Économie

    Fromagerie La Chaudière: achat de 10,5 M$ d’équipements pour améliorer le rendement

    Rémi Tremblay / 29 février 2024
  • Démolition du chalet de pierre à la Station Baie-des-Sables
    Actualités

    Démolition du chalet de pierre à la Station Baie-des-Sables

    Claudia Collard / 27 février 2024
  • Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»
    Culture Humour

    Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»

    Claudia Collard / 26 février 2024
  • Feu de résidence rue Champlain
    Actualités Faits divers

    Feu de résidence rue Champlain

    Rémi Tremblay / 22 février 2024
  • L’aide alimentaire, pour reprendre du pouvoir sur sa vie
    Actualités Société

    L’aide alimentaire, pour reprendre du pouvoir sur sa vie

    Claudia Collard / 21 février 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Fromagerie La Chaudière: achat de 10,5 M$ d’équipements pour améliorer le rendement
  2. Le Nœud, une joute verbale épique
  3. Hommage à L’Écho à la Chambre des communes
  4. Démolition du chalet de pierre à la Station Baie-des-Sables
  5. Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»
  6. Feu de résidence rue Champlain
  7. L’aide alimentaire, pour reprendre du pouvoir sur sa vie
Virage numérique sans déraper
Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. EMPLOYÉ DE TRAVAUX PUBLICS
    Frontenac
  2. conseiller.ère aux entreprises
    Lac-Mégantic
  3. Employé de voirie et des travaux publics
    Marston
  4. Agent à l’environnement (escouade verte)
    Nantes
  5. Animateur pour le service d’animation estivale de Nantes
    Nantes
Répertoire des entreprises