Incapacité à convenir d’une entente avec la ville-centre?

(Lettre ouverte adressée au maire de Frontenac, Gaby Gendron)

Monsieur le maire, Nous avons pris connaissance de la position de la municipalité de Frontenac concernant les ententes intermunicipales pour l’utilisation des biens publics payés à même nos impôts par les paliers de gouvernement provincial, fédéral ou de la Municipalité de Lac-Mégantic. Nous sommes résidents de Frontenac sur la route 161. Nous constatons maintenant que par vos décisions et celles de votre administration municipale, nous ne bénéficions d’aucun service à valeur ajoutée provenant de la municipalité de Frontenac.

À titre d’exemple, l’entretien de la route 161 est à la charge du gouvernement du Québec, donc payé à même nos impôts. Nous avons un puits pour l’eau potable et une fosse septique pour les égouts que nous avons installés et que nous entretenons à nos frais. Les ordures sont une surcharge sur le compte de taxes, etc. Nous sommes donc déçus de constater que les résidents de Frontenac ont à payer de nombreux frais additionnels pour des services municipaux et ce, parce que notre administration municipale n’est pas en mesure de les offrir. Pourtant notre compte de taxes municipales n’est pas réduit. De plus, lorsque nous le comparons avec un compte de taxes de la municipalité de Lac-Mégantic nous n’y voyons pas de différence significative. En clair, la Municipalité de Frontenac accumule pratiquement l’entièreté du montant de taxes qu’elle nous charge, année après année, et les impute dans ses importants surplus sans nous faire bénéficier de service en retour. Payer des taxes pour n’en retirer que peau de chagrin n’a aucun sens.

Nous sommes maintenant condamnés, à cause de l’incurie de votre administration municipale à payer encore plus cher l’utilisation de biens publics auxquels nous aurions droit si vous aviez fait preuve de bonne foi en signant les ententes intermunicipales. Pis encore, vous nous invitez à cumuler nos reçus pour obtenir éventuellement un remboursement si nous utilisons des services offerts par la ville de Lac-Mégantic, notamment au Centre sportif et à l’Écocentre en lieu et place Centre de tri AIM Recyclage. Ceci est assez surprenant et inhabituel comme fonctionnement pour une municipalité digne de ce nom. De plus, vous imposez des maximums arbitraires à ces remboursements. Cela donne à penser que vous nous prenez pour des citoyens de deuxième ordre. En fait, en agissant de la sorte vous ajoutez de façon indirecte un fardeau additionnel sur notre compte de taxes municipales.

Nous vous rappelons bien respectueusement, monsieur le maire, que nous sommes d’abord et avant tout citoyens du majestueux lac Mégantic. Les frontières entre Frontenac, Lac-Mégantic, Woburn, Piopolis ou Marston n’existent tout simplement pas pour nous, non plus que pour beaucoup de vos concitoyens. Notre environnement c’est le lac, ses monts et vallées tout autant que son environnement champêtre, bucolique voire paradisiaque. Tout est beau ici et sans frontière.

Nous nous permettons d’ajouter que les ententes intermunicipales visent à améliorer les services à tous vos citoyens et à bonifier leur qualité de vie. Refuser de participer aux ententes de collaboration nous prive tout autant que tous les citoyens de services auxquels ils ont droit. Refuser de participer aux ententes intermunicipales est un comportement à contre-courant de la collaboration, laquelle devrait animer tous les élus et tout particulièrement vous en tant que maire. Vous avez la responsabilité de travailler avec l’écosystème politique en toute collaboration, pour le bien de la communauté élargie, et pour tous les citoyens de Frontenac sans exception.

Le statu quo n’est plus possible. Il faut agir dès maintenant pour sortir de cette impasse que votre administration a créée indûment. Une fois que tout cela est maintenant affirmé, que reste-t-il à faire? En sommes-nous rendus à ce que soit formé un regroupement citoyen qui se mobilisera pour que soit annexée une partie de la municipalité de Frontenac à la Municipalité de Lac-Mégantic? Si c’est le moyen d’obtenir des services, pourquoi pas? Nous invitons d’ailleurs tous les citoyens de Frontenac insatisfaits à ce sujet, à se mobiliser et à vous écrire. Nous leur proposons aussi de rendre publiques leurs doléances dans les médias locaux.

Nous espérons la collaboration de la Municipalité de Frontenac avec celle de Lac-Mégantic qui reste d’ailleurs ouverte à la discussion et à la négociation. L’immobilisme et l’isolement ne sont plus des options à privilégier: agissez, c’est encore le temps.

Nous vous remercions à l’avance, Monsieur le maire, de prendre en considération l’intérêt de tous vos citoyens et de comprendre l’urgence de la situation. 

Sylvia Audet et Vincent Guay

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Fromagerie La Chaudière: achat de 10,5 M$ d’équipements pour améliorer le rendement
    Actualités Économie

    Fromagerie La Chaudière: achat de 10,5 M$ d’équipements pour améliorer le rendement

    Rémi Tremblay / 29 février 2024
  • Démolition du chalet de pierre à la Station Baie-des-Sables
    Actualités

    Démolition du chalet de pierre à la Station Baie-des-Sables

    Claudia Collard / 27 février 2024
  • Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»
    Culture Humour

    Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»

    Claudia Collard / 26 février 2024
  • Feu de résidence rue Champlain
    Actualités Faits divers

    Feu de résidence rue Champlain

    Rémi Tremblay / 22 février 2024
  • L’aide alimentaire, pour reprendre du pouvoir sur sa vie
    Actualités Société

    L’aide alimentaire, pour reprendre du pouvoir sur sa vie

    Claudia Collard / 21 février 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Fromagerie La Chaudière: achat de 10,5 M$ d’équipements pour améliorer le rendement
  2. Le Nœud, une joute verbale épique
  3. Hommage à L’Écho à la Chambre des communes
  4. Démolition du chalet de pierre à la Station Baie-des-Sables
  5. Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»
  6. Feu de résidence rue Champlain
  7. L’aide alimentaire, pour reprendre du pouvoir sur sa vie
Virage numérique sans déraper
Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. EMPLOYÉ DE TRAVAUX PUBLICS
    Frontenac
  2. conseiller.ère aux entreprises
    Lac-Mégantic
  3. Employé de voirie et des travaux publics
    Marston
  4. Agent à l’environnement (escouade verte)
    Nantes
  5. Animateur pour le service d’animation estivale de Nantes
    Nantes
Répertoire des entreprises