Avec pas d’casque

La Maison La Cinquième Saison fermée un mois pour la durée des travaux

La Maison La Cinquième Saison fermée un mois pour la durée des travaux - Rémi Tremblay : Actualités Communauté

Jean-Pierre Bégin, président de la Fondation Maison La Cinquième Saison, Dominique Bilodeau, directrice générale et Jacques Dostie, président du conseil d’administration de la Maison La Cinquième Saison. (Photo Rémi Tremblay)

La Maison La Cinquième Saison fermera du 23 juin au 24 juillet pour faire place aux travaux d’agrandissement intérieur. Les résidents seront transférés au CSSS du Granit où ils logeront temporairement jusqu’au jour de la réouverture. «On a organisé le transfert pour que ce soit le plus doux et le plus fluide pour tout le monde, mais on ne peut pas garder nos résidents ici, avec le bruit et la poussière», d’expliquer la directrice générale Dominique Bilodeau. Même les membres du personnel ont tous accepté de prendre leur période de vacances durant ces quatre semaines.


D’ici à la date de fermeture, un plan de contingence a été mis en place entre la direction de la Maison et la cheffe du premier étage du CSSS du Granit, à Lac-Mégantic, afin de réduire graduellement la capacité de lits de la Maison. «On a commencé à sensibiliser nos résidents il y a un mois. Notre mission, à nous, c’est d’envelopper les gens et il faut continuer à le faire pour qu’il y ait le moins d’impact possible sur eux», insiste la directrice générale.

L’objectif poursuivi avec l’entrepreneur général au dossier, Les Constructions Chouinard et Morin de Woburn, et l’ensemble des sous-entrepreneurs, est de respecter l’échéancier, sans aucun retard. Un engagement pris par Philippe Mercier Électrique, Bell-Eau-Clerc, Air Confort Dodier, Déco-Surfaces et Armoires Géroby, tous bien au fait de la sensibilité particulière du projet. «Pour que notre mission s’accomplisse, on ne peut pas être fermé plus longtemps», ajoute-t-elle.

Le projet, évalué à 194 649$, comprend, en premier volet, l’agrandissement d’espaces administratifs, en fermant la galerie arrière du bâtiment. «On manque d’espaces pour nos équipements, les infirmières sont tassées, la pharmacie est petite, il n’y a pas de bureau de médecin, pas de salle de toilette pour les employés; bref, il y avait là un enjeu de circulation. C’était problématique.»
 
En deuxième volet, la construction d’un solarium, du côté sud, avec de grandes verrières quatre-saisons qui permettra aux résidents d’y avoir accès à l’année longue, même en demeurant dans leur lit, protégés des éléments. «Les résidents vont ainsi profiter de l’extérieur, aller voir les chevreuils et les dindons qui se promènent en bordure du bois», souligne le président Jacques Dostie. Le solarium sera suffisamment grand pour y loger les six lits en même temps.

Le président de la Fondation Maison La Cinquième Saison, Jean-Pierre Bégin, a vu les plans se développer au cours des derniers mois. «C’est un gros plus. On réaménage des espaces administratifs pour les rendre plus fonctionnels et la verrière, plein sud, ça me fait tripper en pensant aux familles des résidents.» La Fondation sert de caution au projet, si jamais il y avait dépassement de coûts. Mieux encore, son président a convaincu des partenaires à réaliser un rêve qu’il entretient de longue date, d’un lieu d’entreposage, près de l’entrée principale. «La Fondation a offert de prendre le dossier en main. On a convaincu des entreprises généreuses de participer à sa construction. Des modules de bois de Clyvanor pour la coquille et Constructions. R. Bélanger pour l’enrobage. Une facture de 0$. Ce sera terminé le remisage pour l’hiver du tracteur à pelouse ailleurs que sur le site, les pots à fleurs et même les différents bacs à ordures et de recyclage juste devant les fenêtres du sous-sol.

«Dans les faits, des rêves de longue date sont entrain de se réaliser, tous en même temps, se réjouit Dominique Bilodeau. Là, on n’a plus de place pour penser agrandir par en-dedans. Avec le nombre de lits qu’on a, on est d’aplomb pour un bon bout. Éventuellement, le toit va être dû!» Mais, une étape à la fois.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Brocanteur à la recherche d’une relève
    Actualités

    Brocanteur à la recherche d’une relève

    Rémi Tremblay / 18 juillet 2024
  • Rencontre pour les 35 ans de l’Érable et le Chêne
    Actualités

    Rencontre pour les 35 ans de l’Érable et le Chêne

    Rémi Tremblay / 18 juillet 2024
  • Le plein d’art à Piopolis cet été
    Culture

    Le plein d’art à Piopolis cet été

    Claudia Collard / 18 juillet 2024
  • Scierie Tech ferme ses portes
    Actualités Économie

    Scierie Tech ferme ses portes

    Rémi Tremblay / 18 juillet 2024
  • Clovis a changé la vie de Claude Chapdelaine
    Actualités

    Clovis a changé la vie de Claude Chapdelaine

    Rémi Tremblay / 15 juillet 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Brocanteur à la recherche d’une relève
  2. Rencontre pour les 35 ans de l’Érable et le Chêne
  3. Le plein d’art à Piopolis cet été
  4. Scierie Tech ferme ses portes
  5. Un Super Beach Party à Saint-Ludger
  6. Moonie's Mood au rendez-vous le 18 juillet
  7. Clovis a changé la vie de Claude Chapdelaine
La lumière jaune
Le plein d’art à Piopolis cet été
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Journalier, chauffeur et opérateur en voirie
    Nantes
  2. Ébouteur
    Woburn
  3. Chauffeur Classe 1 ou 3
    Lac-Mégantic
  4. EMPLOYÉ AUX TRAVAUX PUBLICS
    Frontenac
  5. EMPLOYÉ À L’ENTRETIEN DES PARCS, DES INFRASTRUCTURES ET DES BÂTIMENTS
    Frontenac
Répertoire des entreprises