Chapelle du rang 1

Le préfet élu veut confronter ses détracteurs

Le préfet élu veut confronter ses détracteurs - Rémi Tremblay : Actualités

Le préfet Maurice Bernier veut obtenir, dès ce printemps, une bonne discussion avec les maires sur son travail et celui de la MRC

Le refus du gouvernement du Québec, en 2009, de modifier la Loi sur les municipalités, ce qui aurait alors ouvert la porte à celles de la MRC du Granit qui veulent revenir à la désignation du préfet par ses pairs, n’a pas eu raison de la détermination de certains maires de ramener à nouveau leur revendication sur la table de la MRC. Six municipalités ont déposé une résolution en ce sens. Ce qui amène le préfet élu, Maurice Bernier, à souhaiter un «lac-à-l’épaule» pour crever l’abcès, une fois pour toutes. «En dehors de la région, les gens sont sûrs que la chicane est poignée à la MRC. J’ai dit aux maires qu’il fallait qu’on s’en parle. Qu’ils me signifient leur appui ou non pour le travail que je fais!»

Le maire de Notre-Dame-des-Bois, Jean-Louis Gobeil, a été le premier à partir le bal, en décembre 2009. La résolution adoptée à l’unanimité se lit ainsi: «Que le conseil municipal de Notre-Dame-des-Bois demande à la MRC du Granit de reprendre les procédures pour revenir avec un préfet désigné par le conseil de la MRC, soit élu par ses pairs.» Une copie du document a été transmise à toutes les municipalités. En janvier, le conseil municipal de Marston a emboîté le pas, puis celui de Saint-Ludger, celui de Courcelles et de Saint-Robert Bellarmin, suivis au début de février par le conseil d’Audet.

Une note discordante, la résolution du conseil municipal de Stornoway qui démontre son accord envers l’élection du préfet au suffrage universel, «considérant que le préfet élu au suffrage universel met fin au système qui fait en sorte qu’une ville centre dominante par sa population exerce un vote déterminant dans le choix du préfet…» Les élus, dont le maire Pierre-André Gagné, concluent à l’avantage d’une telle procédure, du fait que le préfet élu «est imputable auprès de tous les citoyens et augmente le niveau de responsabilité face à l’utilisation des ressources publiques.»

Quatre mois après sa réélection par acclamation pour un deuxième mandat à ce poste, Maurice Bernier dit ne pas vouloir chercher à régler des comptes. «Moi, de la façon dont j’interprète leur insistance à vouloir changer les règles du jeu, c’est comme une demande de démission, parce que vous (les maires contestataires) considérez que je fais mal ma job!»

Une grande partie de son travail, dit-il, est de représenter les citoyens qui l’ont élu et les municipalités de la MRC. «Si c’est pas clair pour moi que j’ai l’appui des élus municipaux, il y a là un problème de crédibilité qui se pose». D’où l’importance, dira-t-il, de vider la question pas plus tard que ce printemps avec une bonne retraite fermée, où chacun pourra s’expliquer franchement dans le blanc des yeux.

«Depuis une couple d’années, de poursuivre le préfet, il se passe quelque chose qui s’apparente à une entreprise de démolition de la MRC. On discrédite l’action de la MRC. Dois-je y voir un complot? Les représentants des municipalités sont toujours tiraillés entre leur devoir envers leur communauté et leur responsabilité envers leur région, à la table de la MRC. Je vois mon rôle comme étant complémentaire au leur, surtout pas comme un adversaire»

En entrevue à l’Écho, deux jours avant de s’absenter pour deux semaines de vacances au soleil, le préfet a exprimé le souhait de ramener un meilleur climat au conseil des maires. «On a pris une tangente que je qualifierais de négative. On ne peut pas discréditer cette institution là et espérer qu’elle pourra quand même jouer son rôle de manière efficace.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  2. Proximité et magie signées Marie Mai
  3. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  4. À nous deux Parkinson!
  5. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  6. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  7. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
Aux portes de l’abdication
Proximité et magie signées Marie Mai
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises