Harvest Breed, un baume festif sur la froideur hivernale

Harvest Breed, un baume festif sur la froideur hivernale - Claudia Collard : Culture

Rappelant une autre époque, la sonorité folk rock d’Harvest Breed est en même temps résolument contemporain

Après quatre passages fort remarqués en autant d’années au parc des Vétérans, le groupe Harvest Breed a mis un baume festif sur le froid intense, le soir du 18 janvier à l’auditorium Montignac. Réduite à sa plus simple expression, la «foule» de quelques dizaines de personnes a réservé un accueil chaleureux à l’ensemble sherbrookois, qui le lui a bien rendu.

Le groupe qui a produit trois albums sous l’appellation Jake and the Leprechauns en a lancé un quatrième voilà déjà un an, Everything Changes, changeant du même coup son nom pour Harvest Breed. Spectacle autant visuel que sonore, il réunissait sur scène ses deux fondateurs, Philippe Custeau et Charles-Antoine Gosselin et le reste du sextuor, formé de Marco Gosselin (le frère de l’autre), Maxime Rouleau, Sylvain Lussier et Gabriel Lemieux Maillé.

Rappelant une autre époque, la sonorité folk rock d’Harvest Breed est en même temps résolument contemporaine et d’une grande maturité musicale. Superbes, en passant, les harmonisations vocales et captivant de voir les protagonistes se déplacer sur les planches, mus par un mouvement presque chorégraphique.

Même s’il n’a attiré que peu de gens, le cinquième passage de Harvest Breed en terre méganticoise a livré des moments festifs largement appréciés par l’auditoire. En rappel, leur pièce Busy Bee les a fait quitter la scène et déambuler entre les sièges, surprenant agréablement les spectateurs, connaisseurs comme néophytes. Robert Bureau assurait la première partie du spectacle, sortant quelques pièces de ses «tiroirs» en compagnie des musiciens Marc Delorme et Jacques Robert. L’auteur compositeur interprète méganticois a même poussé la note avec le groupe Harvest Breed, le temps d’une chanson, Southern Man de Neil Yong.

Retour de Harvest Breed cet été, au kiosque du parc des Vétérans. Sans doute avec beaucoup plus de gens.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Sept ans après: un devoir de mémoire
    Actualités

    Sept ans après: un devoir de mémoire

    Claudia Collard / 1 juillet 2020
  • Montignac rend hommage à ses finissants
    Actualités

    Montignac rend hommage à ses finissants

    Claudia Collard / 29 juin 2020
  • Les éducatrices en milieu familial revendiquent plus de justice
    Actualités

    Les éducatrices en milieu familial revendiquent plus de justice

    Rémi Tremblay / 25 juin 2020
  • La dernière nuit illustrée en bande dessinée
    Actualités

    La dernière nuit illustrée en bande dessinée

    Claudia Collard / 18 juin 2020
  • C'est la fin pour le Centre récréatif
    Actualités

    C'est la fin pour le Centre récréatif

    Rémi Tremblay / 18 juin 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Nouvelles mesures à la plage
  2. Sept ans après: un devoir de mémoire
  3. Lambton: tronçon de piste cyclable dans le noyau urbain
  4. Début de l’autocueillette
  5. Chantier du Pont de fer
  6. Montignac rend hommage à ses finissants
  7. Mesures de déconfinement estival
Docile ou non?
Festival virtuel pour Songe d’été en musique
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Directeur général
    Lac-Mégantic
  2. Inspecteur municipal
    Notre-Dame-des-Bois
  3. Agente - Agent de communication
    Lac-Mégantic
  4. Mécanicien
    Lac-Mégantic
  5. Technicien - Service comptable aux entreprises
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises