Trafic des sols contaminés via Salaberry : Les systèmes de traitement maintenant opérationnels

Trafic des sols contaminés via Salaberry : Les systèmes de traitement maintenant opérationnels - Rémi Tremblay : Actualités

Affirmations des experts en environnement: la pêche sur la rivière Chaudière est maintenant sans danger, le poisson est comestible et l’eau des puits municipaux ne risque pas d’être polluée avant… 705 ans! Quant à la qualité des sols affectés par le déversement de millions de litres de pétrole de Bakken l’été dernier, au centre-ville de Lac-Mégantic, le Ministère s’en occupe. La purification prendra des mois, mais dès décembre 2014, la zone sinistrée sera remise entre les mains de la Ville qui pourra mettre en œuvre le plan de reconstruction décidé avec ses citoyens. Nul ne doit en douter: Lac-Mégantic est au cœur des priorités du gouvernement Couillard et toujours d’actualité, foi de David Heurtel, le ministre aux commandes du dossier.

À sa première visite à Lac-Mégantic, mercredi, le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques est venu faire le point avec sa garde rapprochée. Devant une centaine de citoyens réunis au gymnase du Centre sportif Mégantic, David Heurtel a exprimé ses sympathies envers les familles affectées par la tragédie et s’est engagé à répéter l’exercice de communication aux quatre mois, dans un esprit de transparence.

Mise à jour des opérations depuis la dernière séance d’information tenue le 28 janvier à l’auditorium Montignac: l’interception et le traitement des eaux huileuses en conditions hivernales et de dégel ; la mise en place des procédés de traitement des sols contaminés, la planification des travaux et la planification du remplacement des infrastructures municipales.

Après la réunion de chantier avec les principaux acteurs, le 27 mai, le feu vert est donné pour le transport des sols contaminés du centre-ville vers les plateformes de traitements aménagées ces derniers mois derrière l’usine Tafisa, où sont déjà entreposés 60 000 mètres cube de terre sortie du centre-ville.

La firme LVM mènera les opérations à l’aide de trois technologies : physico-chimique, biodégradation et thermique. Selon les termes de l’appel d’offres, les travaux d’excavation des sols et le remplacement par des sols propres devraient être complétés pour décembre 2014, a rappelé le responsable du dossier, Paul Benoît.

La séance de mercredi avait pour principal objectif de rassurer les citoyens quant aux mesures mises en place pour réduire au minimum les inconvénients liés aux opérations.

À la différence de l’automne dernier, le transport des sols contaminés vers les plateformes de stockage se fera via la rue Salaberry et la voie de contournement. Un détour d’une dizaine de kilomètres. La rue Salaberry sera déjà la scène d’importants chantiers liés à la construction de nouveaux immeubles commerciaux.

La Direction régionale du ministère de l’Environnement s’est engagée à mettre en place un programme systématique de suivi des plaintes et d’apporter rapidement des corrections, notamment au niveau du bruit et des poussières qui pourraient être soulevées par le passage des camions. «Nous allons procéder à un nettoyage constant des voies de circulation», a promis Paul Benoît. Surveillance également de la qualité de l’air à l’aide de quatre stations de mesure installées aux abords de la zone contaminée et sur la rue Salaberry, voisine de la caisse populaire. «Notre objectif demeure que les travaux qui seront réalisés n’auront pas d’impact sur la santé des citoyens», a-t-il rappelé.

La décontamination des culées du pont Agnès, prévue durer de trois à quatre semaines, pourrait amener les responsables du chantier à fermer temporairement le passage piétonnier entre les deux rives de la Chaudière, «pour assurer la sécurité des citoyens».

Des citoyens qui ont pris la parole ont tenté de savoir ce qui arriverait des bâtiments encore debout dans le centre-ville, à l’intérieur de la zone interdite. «Le Ministère ne peut pas répondre à cette question-là», ont rétorqué Paul Benoît et le sous-ministre adjoint, Michel Rousseau, estimant que ces bâtiments faisaient partie de l’étape de reconstruction, sous juridiction municipale.

Pressés de questions plus tard en conférence de presse, même la mairesse Colette Roy Laroche n’a pas voulu s’avancer sur le nombre de bâtiments qui pourraient être réintégrer à court ou à moyen terme, du moins ceux qui ne présentent pas de signes de contamination.

Toutes les données recueillies par le Ministère sur la contamination de la rivière Chaudière et le centre-ville sont-elles disponibles en totalité sur leur site officiel ? «À toutes fins pratiques, il s’agit de l’ensemble des données», a assuré le sous-ministre adjoint Michel Rousseau, laissant entendre que certaines données retenues, spécifiques à l’enquête en cours, n’apportaient pas d’éléments supplémentaires à ce qui est déjà connu du public. «Ce qui est en ligne (sur le site du Ministère) c’est l’ensemble des données », a-t-il affirmé.

Quant aux procédures judiciaires qu’intente le gouvernement du Québec à l’endroit de la compagnie de chemin de fer Montréal Maine & Atlantique, responsable du gâchis environnemental qui pourrait coûter 200 millions de dollars, dont 50 M$ pour le nettoyage de la rivière Chaudière, sur lequel travaille un comité de vingt experts, le ministre Heurtel a précisé : «L’accident a laissé des impacts considérables sur l’environnement. Pour les poursuites pénales, on en est aux étapes très préliminaires, mais le dossier progresse.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Dialogue difficile avec le ministre Alghabra en dehors de Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    Dialogue difficile avec le ministre Alghabra en dehors de Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 30 janvier 2023
  • QW4RTZ: toute une performance!
    Culture Musique

    QW4RTZ: toute une performance!

    Claudia Collard / 30 janvier 2023
  • La Ferme Vieux Village rafle les honneurs à Toronto
    Actualités Agriculture

    La Ferme Vieux Village rafle les honneurs à Toronto

    Rémi Tremblay / 30 janvier 2023
  • Deux événements majeurs dans la région cet été
    Actualités Événements

    Deux événements majeurs dans la région cet été

    Claudia Collard / 26 janvier 2023
  • Une touche de richesse signée Aziz Farouk
    Culture Arts visuels

    Une touche de richesse signée Aziz Farouk

    Claudia Collard / 25 janvier 2023
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Dialogue difficile avec le ministre Alghabra en dehors de Lac-Mégantic
  2. QW4RTZ: toute une performance!
  3. La Ferme Vieux Village rafle les honneurs à Toronto
  4. Deux événements majeurs dans la région cet été
  5. Une touche de richesse signée Aziz Farouk
  6. Une année 2023 effervescente pour la construction
  7. Lac gelé sur un hiver doux
Notre monde perdu
QW4RTZ: toute une performance!
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. ouvrier agricole
    St-Sébastien
  2. Gestionnaire de la salle de quilles
    Lac-Mégantic
  3. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  4. Camionneur
    Woburn
  5. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
Répertoire des entreprises