Le Comité de vigilance toujours actif!

Les membres du Comité de vigilance pour la sécurité ferroviaire de Lac-Mégantic désirent faire le point sur toute la tempête d’idées et de mots qui est survenue la semaine dernière. Les membres tiennent à souligner qu’ils poursuivront leurs actions telles qu’annoncées lors de la conférence de presse du 18 février dernier. La démission du porte-parole n’altère en rien leur volonté de prendre toutes les actions nécessaires auprès des acteurs impliqués à tous les niveaux afin de prévenir une autre catastrophe et assurer la sécurité des citoyens.

Réunis en session de travail à la suite des sorties médiatiques de M. Lachapelle, les membres ont réaffirmé la volonté de poursuivre leurs objectifs et leurs actions. Dans ce contexte, il y a, bien entendu le désir de poser des actions qui à long terme pourront avoir un impact avec les différents partenaires. Dénoncer oui, mais tout en tissant des liens de confiance et une crédibilité pour le comité. Comme les membres l’ont mentionné lors de leur conférence de presse, le Comité de vigilance pour la sécurité ferroviaire Lac-Mégantic travaillera sans relâche pour devenir un modèle d’engagement citoyen de surveillance visant la sécurité de tous.

Les membres considèrent qu’il est important de revenir sur les événements de la semaine dernière. Nommée par M. Lachapelle comme un manque de confiance, la vidéo mise en ligne n’a pas été contestée par les membres du comité. C’est plutôt la manière dont tous s’étaient entendus sur les processus à suivre, qu’un consensus doit toujours être la prémisse à toutes actions publiques. Avant de prendre la parole au nom d’un comité, tous doivent en être informés.

Les membres déplorent cette campagne de dénigrement à leur égard et toute la remise en question sur la place publique de la crédibilité du groupe. Dans un comité, les membres doivent être solidaires. Des divergences d’opinion peuvent survenir. Il est trop facile de pointer le doigt sur des individus. Depuis les débuts du comité, un consensus est établi à l’effet de construire ensemble des bases durables en ayant un objectif commun la sécurité des citoyens. Les élus sont présents au comité à la demande des instigateurs, dont M. Lachapelle faisait partie. Être porte-parole ne veut pas dire de poser des actions sans l’aval du groupe. Ce n’est pas une question de confiance mais de construire sur des bases solides afin de donner une crédibilité et un poids aux actions. M. Lachapelle n’a pas accepté ce processus et il a choisi une autre voie. Les membres du comité respectent sa décision.

Le comité est unanime: une voie de communication efficace entre les principaux intimés doit être mise en place. Pour réaliser leurs objectifs, le comité a contacté les différents intervenants, il y a trois semaines au moment où nous nous sommes présentés à la population. Nous voulons établir des relations solides quant à la réponse aux plaintes et à l’échange entre la CMQ et Transport Canada», soulignent les membres. Dans cette optique, comme il a été mentionné lors de la conférence de presse : le Comité de vigilance pour la sécurité ferroviaire est un groupe de citoyens engagés qui désirent porter la voix des citoyens de Lac-Mégantic.

Plusieurs ont tenté de former des groupes. Peu ont réussi à former des groupes organisés. Prendre la parole au nom d’un groupe demande de la rigueur et surtout mettre en commun des objectifs. D’autres déversent des opinions sur le web ou dans les médias sans avoir derrière eux des membres qui ont un objectif commun. Le Comité de vigilance ferroviaire ne veut pas tomber dans ce piège.

Le Comité de vigilance pour la sécurité ferroviaire de Lac-Mégantic est le seul interlocuteur crédible pour assurer la population que toutes les actions seront prises, en partenariat avec les actions réalisées par la Ville de Lac-Mégantic afin que la culture de sécurité soit au centre de tous les partenaires en cause. Une seule adresse à retenir plainte.vigilance@gmail.com.

Le Comité de vigilance pour la sécurité ferroviaire de Lac-Mégantic: Chantal Ruel, Stéphanie Picard, Françoise Turcotte, Johanne Vachon, Jean Gauthier, Jacques Gagnon et André Desjardins.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Hommage au talent de Dédé Fortin
    Culture

    Hommage au talent de Dédé Fortin

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Bassin de rétention: travaux préparatoires
    Actualités Environnement

    Bassin de rétention: travaux préparatoires

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Réouverture du Maxi?
    Actualités Économie

    Réouverture du Maxi?

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
    Culture Théâtre

    Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité

    Claudia Collard / 5 décembre 2022
  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Hommage au talent de Dédé Fortin
  2. Bassin de rétention: travaux préparatoires
  3. Réouverture du Maxi?
  4. Les Gens Heureux en tournée de Noël
  5. Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
  6. Conférence d’une survivante le 6 décembre
  7. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
Le malaise
Hommage au talent de Dédé Fortin
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises