Nicolas Boulay rend visite aux Béliers

Nicolas Boulay rend visite aux Béliers - Anne-Julie Hallée : Sports Les Béliers

Première rangée : Marc-Olivier Gagnon et Patrick Gaignard. Derrière, Marc-André Bédard, Patrick Caron, Nicolas Boulay, Yannick Thibault et Jean Cameron. (Photo Anne-Julie Hallée)

Vendredi dernier, c’était la soirée annuelle de reconnaissance de la saison de football des Béliers. À chaque année, Coach Thibaut invite les joueurs des Béliers et leurs parents à un souper, un visionnement des meilleurs jeux de la saison, à une remise de cadeaux et à une mini-conférence de la part d’un joueur de football professionnel.

Après les Pierre Vercheval, Alain Lapointe, Bruno Heppell, Étienne Boulay, André Bolduc, Samuel Giguère, Steve Charbonneau, Luc Brodeur-Jourdain et Matthieu Proulx, c’était au tour de Nicolas Boulay de venir parler de son parcours d’athlète.

Nicolas n’a pas commencé à jouer au football à un jeune âge. À son adolescence, ses parents ont déménagé en Caroline du Sud pour le travail. Nicolas ne parlait pas anglais. Il avait de la difficulté à se faire des amis et pratiquait le skateboard. Six mois après son arrivée, il a décidé d’essayer le football.

Il est vraiment tombé en amour avec le football le jour où il a plaqué un joueur dans un exercice de placage en angle. Il a même établi un record lorsqu’il évoluait au niveau secondaire en réalisant 156 plaqués dans une seule saison. Son record n’a toujours pas été battu.

Sa performance lui a valu une bourse pour jouer au niveau universitaire, mais après une année, ses parents revenaient au Québec. Il avait l’opportunité de continuer dans la NCAA division II ou suivre sa famille. Il a décidé de s’inscrire à l’Université Laval, surtout pour le programme de biologie. Malgré son talent, le Rouge & Or faisait jouer Boulay comme 4e substitut pour sa position. L’année suivante, il optait pour l’Université de Sherbrooke en finances.

Dès sa première saison avec le Vert & Or, il était joueur partant. Il avait de bonnes notes et performait très bien au football. À la fin de sa 4e année d’université, Nicolas a été repêché en 4e ronde par les Alouettes de Montréal.

Il se défonce pendant les entrainements, sans jamais se blesser. Il joue avec beaucoup de cœur et d’énergie. Il a prouvé aux entraineurs qu’il se dévouerait corps et âme pour cette équipe. «Quand tu joues dans la CFL, tu ne joues pas pour l’argent, mais plutôt pour l’amour du jeu», a-t-il livré aux jeunes Béliers.

Le footballeur a conseillé aux jeunes athlètes de toujours jouer de façon déterminée. «Ne sachant jamais quand est-ce qu’on a l’opportunité de se faire valoir, on doit donner son 100% à toutes les pratiques et à toutes les parties», a ajouté Boulay. Il a suggéré aux jeunes de recruter des amis, de foncer et de montrer ce qu’ils ont au-dedans d’eux. Profitant de la semaine de la persévérance scolaire, il a encouragé les jeunes à persévérer à l’école et au football.

S’adressant à ses joueurs, Coach Thibault a débuté par les benjamins qui ont connu une saison difficile. Malgré les défaites, les joueurs sont demeurés motivés. Lors de la demi-finale, les benjamins ont créé une surprise en remportant une victoire exceptionnelle. Yannick a noté que les jeunes athlètes n’ont pas lâché, qu’ils ont travaillé fort et grandement mérité la médaille d’argent. Ses adjoints étaient Patrick Gaignard, Jean Cameron et René Poirier.

Au tour des cadets. À 28 joueurs, l’entraîneur-chef savait que la saison allait être ardue. Avec les défaites salées, il aurait été facile pour les joueurs d’abandonner, mais ils ont tous persévéré jusqu’à la fin de la saison, au grand bonheur des entraineurs. Les joueurs ont progressé grandement, autant individuellement qu’en équipe. Ses adjoints : Patrick Gaignard, Marc-André Bédard et Rafaël Lambert.

Au niveau juvénile, l’entraîneur Marc-Olivier Gagnon a parlé d’une saison constante. Le fait que les joueurs étaient présents aux pratiques a plu aux entraineurs. L’esprit d’équipe y était et chaque joueur a démontré une belle progression. Les trois autres entraineurs étaient Yves Gilbert, Guy Therrien ainsi que Patrick Caron.

La conseillère Johanne Vachon représentait la Ville pour cette soirée. Elle a félicité les joueurs et remercié Nicolas Boulay ainsi que les gens qui se sont déplacés pour cette soirée. Elle a remis quelques cadeaux à l’invité spécial et à sa conjointe.
Pour clore la soirée, la responsable aux loisirs de la Polyvalente Montignac, Caroline Binette, s’est adressée aux entraineurs en les remerciant pour toute l’énergie qu’ils ont fournie lors de la saison. «C’est avec des entraineurs passionnés comme ça que le sport demeure vivant à Montignac», a-t-elle confié. Le Gala sportif aura lieu le 3 juin prochain.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Dialogue difficile avec le ministre Alghabra en dehors de Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    Dialogue difficile avec le ministre Alghabra en dehors de Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 30 janvier 2023
  • QW4RTZ: toute une performance!
    Culture Musique

    QW4RTZ: toute une performance!

    Claudia Collard / 30 janvier 2023
  • La Ferme Vieux Village rafle les honneurs à Toronto
    Actualités Agriculture

    La Ferme Vieux Village rafle les honneurs à Toronto

    Rémi Tremblay / 30 janvier 2023
  • Deux événements majeurs dans la région cet été
    Actualités Événements

    Deux événements majeurs dans la région cet été

    Claudia Collard / 26 janvier 2023
  • Une touche de richesse signée Aziz Farouk
    Culture Arts visuels

    Une touche de richesse signée Aziz Farouk

    Claudia Collard / 25 janvier 2023
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Dialogue difficile avec le ministre Alghabra en dehors de Lac-Mégantic
  2. QW4RTZ: toute une performance!
  3. La Ferme Vieux Village rafle les honneurs à Toronto
  4. Deux événements majeurs dans la région cet été
  5. Une touche de richesse signée Aziz Farouk
  6. Une année 2023 effervescente pour la construction
  7. Lac gelé sur un hiver doux
Notre monde perdu
QW4RTZ: toute une performance!
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. ouvrier agricole
    St-Sébastien
  2. Gestionnaire de la salle de quilles
    Lac-Mégantic
  3. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  4. Camionneur
    Woburn
  5. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
Répertoire des entreprises