Son honneur la….

J’ai beaucoup d’estime pour la reine d’Angleterre. Eh oui ! «Ma» souveraine! La même que celle de Stephen Harper. Lui, quand il en parle, il déroule le rebord du tapis rouge du protocole: «Sa Majesté la reine Elizabeth II, la Reine du Canada et le chef d’État du Canada!» Moi, la reine, je lui trouve une petite ressemblance avec ma mère. Cheveux blancs sur une tête qui a beau être royale, avec l’âge elle prend un visage de plus en plus humain voire même sympathique! Malgré tout le respect que je lui dois, Elizabeth n’est ni un dieu, ni une déesse. Alors, les salamalecs et les baisemains, on repassera.

Le gouverneur général du Canada, Son Excellence David Johnston, à titre de représentant de la Reine à l’échelon fédéral au Canada et commandant en chef du Canada, se situe un palier plus bas dans le dictionnaire protocolaire. Après lui, le lieutenant-gouverneur, lui aussi on lui donne du «Son Excellence» puisqu’il fait partie de la grande lignée royale.

D’où ma question existentielle, pourquoi je servirais du «Votre honneur» à la mairesse Colette? Moi, Colette, je l’aime encore bien plus qu’Elizabeth! Si la situation l’exigeait, je porterais mon armure à la défense de Colette, «ma» mairesse.

Le protocole du Gouverneur général et du lieutenant gouverneur, ça m’agace. J’aime autant n’avoir reçu aucune invitation pour la remise des médailles, dimanche passé. Ces grandes cérémonies-là m’indisposent parce que je sens l’aigle royal survoler la salle quand les récipiendaires de médailles et des croix sont nommés l’un après l’autre pour s’avancer devant le représentant de la reine. Anyway, les médias locaux n’avaient pas été invités.

Royale montée de lait que je vous explique. En octobre 2014, Colette Roy Laroche a été décorée de la Croix du service méritoire, la plus grande distinction civile remise par le Gouverneur général du Canada lui-même, à la Citadelle de Québec. Et la semaine dernière, convention oblige il paraît, la mairesse a signé son nom sous une opinion dans l’Écho en utilisant CSM pour Croix du service méritoire. Je croyais à une coquille, une erreur! J’étais littéralement confondu en croyant lire Centre sportif Mégantic. Vous auriez fait le même lien, vous aussi ! «Non, qu’on m’a répondu, la convention oblige…»

Je comprends bien qu’il faille, lors des grandes cérémonies d’apparat, soigner l’étiquette et les conventions. Qu’il faille s’habiller chic avec nos habits du dimanche et n’ouvrir la bouche que lorsque sollicité par les dignes représentants de la reine. Pas de problème. Comme vous, je sais vivre.

Mais s’adresser à sa population en accrochant le CSM à sa signature, pas sûr que Colette Roy Laroche aime ça. Plutôt sûr du contraire. Depuis presque deux ans, elle en a vu du grand monde, Madame Colette. Des artistes, des stars, des chefs d’État, des politiciens, en veux-tu en v’là ! Mais, je n’ai jamais senti qu’elle s’enflait la tête de ses nouvelles relations tissées dans toutes les sphères de la société. Colette, c’est un peu la Guy Laliberté du monde ordinaire, milliards en moins. Entourée d’une machine de communications, on la voit moins ces temps-ci dans l’espace public, quoi que l’épicerie, elle la fait elle-même. Toujours les deux pieds sur terre, il ne lui viendrait pas à l’idée de se pavaner avec son lot de médailles, de croix et de décorations qu’elle collectionne depuis la tragédie.

Le titre de «Madame» lui va mieux. La marque de respect la plus élémentaire pour la façon honorable avec laquelle elle a su gérer cette crise. Cela, tout le monde le reconnaît.

À quelques mois de la fin de son mandat prolongé de deux ans, la question de son avenir reste sans réponse précise. Y aura-t-il des élections? Est-ce que le mandat du conseil sera renouvelé jusqu’aux élections municipales de l’automne 2017? Est-ce qu’elle serait intéressée à poursuivre la tâche? Est-ce qu’elle aura le choix?

Une ville en marche
Le nettoyage du centre-ville complété, tout reste à faire pour la reconstruction. La population de Lac-Mégantic a et aura droit à de la transparence dans les décisions du conseil. Elle aura le droit de savoir ce qu’elle doit savoir, sans qu’on lui cache quoi que ce soit.

Lac-Mégantic est lentement mais sûrement en voie de reconstruction. Appelés à réinventer «leur» ville, les citoyens doivent savoir qu’une grosse firme d’ingénieurs, WSP Group, fusionnée avec Genivar en 2013, planche déjà sur des projets d’immeubles d’affaires et institutionnels au futur centre-ville. Le prochain siège social de la MRC, sans doute, et d’autres qui devraient se réaliser dans un proche avenir. WSP va contribuer à sa façon à faire de cette ville un exemple de relève après une tragédie dont aucune ville en Amérique du Nord n’est complètement à l’abri, surtout celles qui sont traversées par la voie ferrée.

Mais attention! Tant que la voie ferrée du CMQ emprisonnera le centre-ville, les rêves les plus fous risquent encore de se transformer en cauchemar.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Fin de la grève chez Maxi
    Actualités Économie

    Fin de la grève chez Maxi

    Claudia Collard / 8 décembre 2022
  • Engouement pour l’actualité astronomique
    Actualités

    Engouement pour l’actualité astronomique

    Rémi Tremblay / 8 décembre 2022
  • Hommage au talent de Dédé Fortin
    Culture

    Hommage au talent de Dédé Fortin

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Bassin de rétention: travaux préparatoires
    Actualités Environnement

    Bassin de rétention: travaux préparatoires

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Réouverture du Maxi?
    Actualités Économie

    Réouverture du Maxi?

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Florilège de Noël à Lambton
  2. Fin de la grève chez Maxi
  3. Une victoire et une défaite pour le Junior A
  4. Engouement pour l’actualité astronomique
  5. Hommage au talent de Dédé Fortin
  6. Bassin de rétention: travaux préparatoires
  7. Réouverture du Maxi?
Le malaise
Hommage au talent de Dédé Fortin
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises