Les fils sous terre raccordés en 2017

Les fils sous terre raccordés en 2017 - Rémi Tremblay : Actualités

L’été prochain, il ne restera aucune trace des poteaux et des fils électriques aériens qui masquent le paysage du centre-ville dévasté.

Après les «travaux civils» complétés au cours de l’été dernier, consistant à enfouir sous terre les réseaux câblés d’électricité et de communication dans l’ancien centre-ville et le boulevard des Vétérans, Hydro-Québec prévoit passer à une autre étape de janvier à mars 2017, celle des travaux électriques avant le raccordement des clients existants au réseau souterrain au printemps 2017.

Tous les poteaux du paysage urbain, sur le boulevard des Vétérans, la rue Thibodeau, la rue Kelly et la ruelle Graham, devraient être finalement retirés au début de l’été prochain, assure le service des relations publiques d’Hydro-Québec. Tous? Non. Selon les plans, le réseau souterrain toucherait un secteur délimité par le pont Agnès vers le sud jusqu’à la voie ferrée. Le boulevard des Vétérans entre l’intersection du boulevard Stearns et le numéro civique 5046, la maison blanche ayant résisté à l’incendie, sera connecté aux fils souterrains. Rue Kelly, la nouvelle construction profitera elle aussi des installations modernes. Les résidences à partir de la maison blanche jusqu’à la rue Milette resteront avec le réseau aérien actuel.

Dans le règlement 1696 relatif aux plans d’aménagements d’ensembles, adopté en 2013, on précise les détails du réseau électrique: «Tous les circuits de distribution électriques primaires et secondaires d’Hydro-Québec doivent être souterrains, ainsi que les circuits de distribution téléphonique et de câble de télévision. Les entrées électriques privées des bâtiments doivent être souterraines, entre le bâtiment et le réseau souterrain d’Hydro-Québec.»

Des exigences précises pour les transformateurs et autres équipements similaires installés au niveau du sol: «Ils doivent être incorporés dans des structures dont les matériaux s’apparentent à ceux des bâtiments principaux.»

L’ex-mairesse Colette Roy Laroche avait obtenu, lors d’une rencontre à Montréal avec le président d’Hydro-Québec à l’époque, Thierry Vandal, l’engagement qu’Hydro assurait les coûts pour l’enfouissement des fils électriques dans le centre-ville dévasté. Un geste de générosité de la société d’État, ajouté aux frais admissibles à une subvention du gouvernement du Québec dans la foulée de l’accident ferroviaire.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Hommage au talent de Dédé Fortin
    Culture

    Hommage au talent de Dédé Fortin

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Bassin de rétention: travaux préparatoires
    Actualités Environnement

    Bassin de rétention: travaux préparatoires

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Réouverture du Maxi?
    Actualités Économie

    Réouverture du Maxi?

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
    Culture Théâtre

    Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité

    Claudia Collard / 5 décembre 2022
  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Hommage au talent de Dédé Fortin
  2. Bassin de rétention: travaux préparatoires
  3. Réouverture du Maxi?
  4. Les Gens Heureux en tournée de Noël
  5. Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
  6. Conférence d’une survivante le 6 décembre
  7. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
Le malaise
Hommage au talent de Dédé Fortin
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises