Les MRC de l’Estrie revendiquent des pouvoirs accrus

Les MRC de l’Estrie revendiquent des pouvoirs accrus -   : Actualités

La préfet de la MRC du Granit, Marielle Fecteay, entourée de cinq de ses collègues des MRC de l’Estrie. La préfet de la MRC du Granit, Marielle Fecteay, entourée de cinq de ses collègues des MRC de l’Estrie.

Les élus de la région de l’Estrie, dont ceux de la MRC du Granit, représentés par la préfet Marielle Fecteau, ont lancé un appel au gouvernement du Québec lui demandant de leur confier la gestion du Fonds d’appel au rayonnement des régions (FARR) selon le principe de la responsabilité accrue des élus inscrit dans le projet de loi 122 déposé le 6 décembre à l’Assemblée nationale, Loi visant principalement à reconnaître que les municipalités sont des gouvernements de proximité et à augmenter à ce titre leur autonomie et leurs pouvoirs. Le FARR sera financé, à terme, à hauteur de 100 M$ annuellement.

«Le premier ministre, M. Philippe Couillard, a déclaré que les MRC sont le bon niveau pour le développement régional et cette orientation doit se refléter dans toutes les décisions gouvernementales, surtout en matière de développement économique», a déclaré le président de la Table des MRC de l’Estrie et préfet de la MRC des Sources, Hugues Grimard.

Or, l’absence des modalités claires quant à la gestion du nouveau fonds suscite des questionnements légitimes et les élus interpellent le gouvernement et les députés de l’Assemblée nationale à clarifier cette question le plus rapidement possible. «Seuls les élus sont en mesure d’offrir une gestion efficace branchée sur les besoins réels des territoires», a ajouté M. Grimard.

«Pour nous, cette nouvelle enveloppe doit être déployée selon les priorités locales et régionales et les MRC sont les mieux placées pour regrouper les différents partenaires composant les collectivités dans une démarche commune de développement», soutient-il.

«Un ministère ou toute autre organisation gouvernementale ne peut être guidé par la même sensibilité. Les MRC sont à l’affût des besoins, elles sont dotées des structures administratives nécessaires pour gérer les fonds, le gouvernement leur ayant d’ailleurs confié la gestion du nouveau Fonds de développement des territoires (FDT) l’an dernier. Lorsque la réalisation d’un projet nécessite une intervention sur le territoire d’une région, les MRC sont également les mieux habilitées pour effectuer des choix respectant à la fois la volonté des collectivités et des intervenants régionaux, et ce, dans le respect des règles gouvernementales», de préciser le président de la Table, ajoutant que la MRC est le palier reconnu et qu’il doit pouvoir agir ainsi.

Les MRC signataires, celles des Sources, de Coaticook, du Granit, de Memphrémagog, du Haut-Saint-François, du Val-Saint-François et de la Ville de Sherbrooke, demandent au gouvernement du Québec d’agir pour le bien des régions et de rendre ces fonds disponibles rapidement. «Nous demandons que le gouvernement suive la voie qu’il a lui-même tracée, que ces sommes dédiées au développement régional soient administrées par nos MRC selon les besoins de nos concitoyens», affirment ensemble les élus de faire résonner la voix de la région jusqu’à Québec.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
    Actualités

    Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
    Actualités

    Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Territoire huron-wendat:  les municipalités devront faire avec!
    Actualités

    Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Un mois de culture à Lac-Mégantic
    Culture

    Un mois de culture à Lac-Mégantic

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
  • Des racines au mouvement  des Incroyables comestibles
    Actualités Société

    Des racines au mouvement des Incroyables comestibles

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
  2. Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
  3. Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!
  4. Un mois de culture à Lac-Mégantic
  5. Des racines au mouvement des Incroyables comestibles
  6. Pour une couverture cellulaire optimale sur l’ensemble du territoire granitois
  7. Œuvres de Wynne Parkin en exposition
«Notre magnifique territoire»
Un mois de culture à Lac-Mégantic
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Appariteur concierge au Centre sportif Mégantic (2 postes)
    Lac-Mégantic
  2. Collaborateur(trice) juridique
    Lac-Mégantic
  3. Hygiéniste dentaire
    Lac-Mégantic
  4. Manoeuvre/agent d’entretien de la voie - Lac-Mégantic
    Lac-Mégantic
  5. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises