Aller-retour: rivalité et intensité

Aller-retour: rivalité et intensité - Anne-Julie Hallée : Sports Le Turmel (Senior)

Alexandre Labrosse face à Philippe Bolduc à la mise au jeu. (Photo Anne-Julie Hallée)

Ce weekend, le Turmel Desjardins commençait l’année 2017 avec deux parties face à ses rivaux de longue date, les Maroons de Waterloo. Une fin de semaine intense s’annonçait. Vendredi, les hommes de l’entraîneur-chef du Turmel, Simon Robidas, ont affronté les Maroons au Centre sportif Mégantic tandis que le lendemain, les joueurs du Turmel se sont rendus à l’Aréna Jacques-Chagnon de Waterloo.

Le 6 janvier, le Turmel attendait les Maroons de pied ferme. Avec seulement 30 secondes de jouées, Jérémy Dupont a marqué un premier but pour le Turmel. Deux minutes plus tard, c’est Joey Beaudoin qui a doublé l’avance des locaux. À 9:40, Louis-Charles Hallé a trouvé le fond du filet du gardien Olivier Laliberté. À ce moment, l’entraîneur-chef des Maroons a changé son gardien pour Félix Guilbeault. Les quatre minutes suivantes ont été éprouvantes pour le Turmel, car les Maroons ont compté quatre buts, dont deux en avantage numérique. En fin de première période, Joey Beaudoin a déjoué le gardien de Waterloo alors que le Turmel était en infériorité numérique. Finalement, Mathieu Papineau des Maroons a aussi marqué en désavantage numérique. Après le premier vingt, les Maroons menaient 5 à 4.

En deuxième période, Philippe Bolduc a marqué à deux reprises donnant ainsi l’avance au Turmel 6-5. Finalement, au troisième tiers, les Maroons ont nivelé la marque en début de période en déjouant Kevin Lachance. À 10:39, Joey Beaudoin a compté son troisième but de la rencontre, puis deux minutes plus tard, Alex Gagnon a enfilé le huitième but de l’équipe méganticoise. Finalement, Philippe Bolduc a marqué son troisième but du match. Marque finale: 9 à 6 en faveur du Turmel. Une victoire qui fait du bien!

L’entraîneur-chef du Turmel était fier de ses joueurs. «C’est une belle victoire pour commencer l’année du bon pied. » Même s’il y a eu une baisse de régime en première période, les entraîneurs ont reparlé du système de jeu qu’ils voulaient. « À partir de là, les gars n’ont pas joué pour perdre, mais ont plutôt joué pour gagner. Cela a fait toute une différence. On est bien content. Tout le monde a contribué à cette superbe victoire. »

Philippe Bolduc (3 buts, 1 passe) a reçu la première étoile grâce à son tour du chapeau, tandis que Joey Beaudoin (3 buts, 1 passe) a obtenu la deuxième étoile, lui qui a aussi réussi un tour du chapeau. La troisième étoile a été décernée à Jason Crack des Maroons.

870 spectateurs au rendez-vous
Le samedi 7 janvier, le Turmel s’est rendu à Waterloo pour affronter les Maroons une deuxième fois en deux soirs. Les Maroons avaient annoncé assez clairement dans une vidéo sur les réseaux sociaux, qu’ils attendaient le Turmel avec une brique et un fanal! En tout début de rencontre, deux combats ont eu lieu. Ensuite, alors que Jérémy Dupont était devant le gardien adverse, il s’est fait faucher les patins. Les arbitres ont alors appelé un lancer de punition pour avoir accroché. Malheureusement, celui-ci a raté son lancer. Dans cette première période, Joey Beaudoin a marqué à deux reprises donnant ainsi l’avance au Turmel 2-0. Au deuxième tiers, ce sont les Maroons qui ont compté deux fois, égalisant alors la marque 2-2.

Au début du troisième vingt, les Maroons ont marqué deux buts. À 8:57, Jérémy Dupont a compté le troisième but du Turmel. Ensuite, alors que le Turmel était en désavantage numérique, Philippe Bolduc a nivelé la marque 4-4. Une minute plus tard, Alex Gagnon a également marqué en infériorité numérique, donnant les devants à l’équipe méganticoise. Malheureusement, les punitions ont fait mal au Turmel car les Waterlois ont marqué deux buts en avantage numérique. Marque finale: 6 à 5 en faveur des Maroons de Waterloo.

La première étoile a été décernée à Marc-Olivier Brouillard (1 but, 1 passe). Joey Beaudoin (2 buts) du Turmel a remporté la deuxième étoile tandis que Gabriel Cromp (1 but, 2 passes) a reçu la troisième étoile. Félix Guilbeault des Maroons a arrêté 30 rondelles sur 35 tirs tandis que Pier-Luc Bouchard a fait face à 46 lancers.
«Ce fut un très bon weekend. On a démontré du caractère aux deux matchs. L’équipe est en train de se souder et la confiance revient pour les séries. Avec un alignement stable et en santé, on pourrait causer une surprise en séries», a déclaré Philippe Bolduc.

De son côté, Joey Beaudoin a trouvé que ses coéquipiers étaient plus dévoués à la tâche. «On ne se débarrassait pas de la rondelle, on la contrôlait. On a vu clairement que nous sommes capables de rivaliser avec n’importe quelle équipe de la ligue», a ajouté Joey Beaudoin.

Il ne reste que trois parties au calendrier régulier du Turmel. Le vendredi 13 janvier, le Turmel affrontera le Wild au Centre sportif J-A Lemay de Windsor. Le prochain match local aura lieu le vendredi 20 janvier, alors que les Loups de La Tuque joueront leur seule et unique partie de la saison régulière face au Turmel au CSM.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
    Actualités

    Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
    Actualités

    Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Territoire huron-wendat:  les municipalités devront faire avec!
    Actualités

    Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Un mois de culture à Lac-Mégantic
    Culture

    Un mois de culture à Lac-Mégantic

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
  • Des racines au mouvement  des Incroyables comestibles
    Actualités Société

    Des racines au mouvement des Incroyables comestibles

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
  2. Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
  3. Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!
  4. Un mois de culture à Lac-Mégantic
  5. Des racines au mouvement des Incroyables comestibles
  6. Pour une couverture cellulaire optimale sur l’ensemble du territoire granitois
  7. Œuvres de Wynne Parkin en exposition
«Notre magnifique territoire»
Un mois de culture à Lac-Mégantic
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Appariteur concierge au Centre sportif Mégantic (2 postes)
    Lac-Mégantic
  2. Collaborateur(trice) juridique
    Lac-Mégantic
  3. Hygiéniste dentaire
    Lac-Mégantic
  4. Manoeuvre/agent d’entretien de la voie - Lac-Mégantic
    Lac-Mégantic
  5. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises