L'An 1 de la Caisse du Granit: résultats au-delà des attentes

L'An 1 de la Caisse du Granit: résultats au-delà des attentes - Rémi Tremblay : Actualités

Le directeur général Michel Ouellet et le président du conseil, Pierre Lapointe, dans le hall du centre de services de la rue Salaberry, où loge le siège social de la Caisse du Granit.

Riche d’un volume d’affaires atteignant 723 millions de dollars, la Caisse du Granit boucle sa première année d’opération complète après la fusion, avec des indicateurs qui pointent tous dans le sens d’une réussite plus grande encore que les scénarios les plus optimistes qui avaient été établis sur trois ans. «On a livré la marchandise», disent en chœur le président du conseil d’administration, Pierre Lapointe, et le directeur général, Michel Ouellet.

Que des bonnes nouvelles à annoncer aux 11 631 membres lors de la première assemblée générale annuelle qui se tiendra en avril, à Lambton. Au 31 décembre 2016, le volume d’affaires dépassait déjà de 30 M$ les chiffres estimés à la fin de… 2018! Même explosion des résultats dans la colonne des excédents avant impôts, estimés à 4,4 M$ en 2018 et qui ont été déjà dépassés de 100 000$ à la fin de 2016.

Une Caisse en excellente santé financière qui ne peut que mieux servir les intérêts des communautés regroupées, affirment les administrateurs. «On aura une ville forte si on a une région forte, et vice-versa !» Le directeur général constate l’absence de tiraillement entre les pôles du territoire et un indice de bonheur élevé dans les milieux de travail. «Le regroupement a permis de réduire le nombre de postes d’administrateurs, avec 10 personnes en moins, et de réaliser des économies de 276 000$, alors qu’on en anticipait 70 000$ après un an.»

Autres données révélatrices de la confiance des membres, c’est près de 25 millions $ de nouvelles épargnes qui ont été confiées à la caisse au cours de l’année 2016, souligne Michel Ouellet. «Tous ces changements se sont réalisés en améliorant la rentabilité de la caisse qui se place aujourd’hui au 5e rang de son groupe de caisses comparables au Québec. Tous nos indicateurs de gestion sont positifs après cette année d’adaptation, ce qui est vraiment extraordinaire.»

Vite oubliées les inquiétudes qui régnaient dans le secteur Lambton, en 2015, au moment de vendre l’idée de regroupement de la Caisse du Granit et de la Caisse des Hauts-Cantons. Pierre Lapointe se rappelle que l’assemblée d’information avait réuni plus de 400 personnes. «Un regroupement de caisses est un long processus que les dirigeants vivent en amont de la décision des membres. C’est aussi un moment d’insécurité pour les membres de la caisse qui ont peur de perdre des choses acquises par le passé. Au contraire, l’intention des dirigeants est de faire plus à moindre coût. C’était l’objectif premier du regroupement!»

Selon une firme de sondage embauchée pour connaître le degré de satisfaction du personnel, plus d’employés ont pu gravir les échelons vers des postes supérieurs, ce qui a placé la caisse parmi les employeurs de choix. «Cela ne veut pas dire que nous devons relâcher notre vigilance, car la caisse continue d’évoluer dans un monde en constante recherche d’efficacité», admet Michel Ouellet.
La compétition de plus en plus féroce dans le secteur bancaire appelle à des efforts soutenus, tout spécialement pour les caisses Desjardins, un mouvement coopératif en pleine mutation.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Sortie du second roman de Marianne Fortier
    Culture Littérature

    Sortie du second roman de Marianne Fortier

    Claudia Collard / 28 juillet 2022
  • Des installations d’art urbain signées Marzell
    Culture

    Des installations d’art urbain signées Marzell

    Rémi Tremblay / 26 juillet 2022
  • Au camp créatif d’Annie Purtell
    Culture Arts visuels

    Au camp créatif d’Annie Purtell

    Claudia Collard / 26 juillet 2022
  • Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées
    Actualités Municipalité

    Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées

    Claudia Collard / 25 juillet 2022
  • Une pause sur le chantier de la rue Laval
    Actualités

    Une pause sur le chantier de la rue Laval

    Rémi Tremblay / 25 juillet 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Sortie du second roman de Marianne Fortier
  2. La magie du rock avec Nic Gignac
  3. Bureau et les tiroirs le 28 juillet
  4. Des installations d’art urbain signées Marzell
  5. Au camp créatif d’Annie Purtell
  6. Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées
  7. Une pause sur le chantier de la rue Laval
Aux portes de l’abdication
Sortie du second roman de Marianne Fortier
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. GARDIEN DE TERRITOIRE BAIE-DES-SABLES
    Lac-Mégantic
  2. HOMME DE VOIRIE AVEC EXPÉRIENCE
    Milan
  3. Opérateur de scie et un journalier
    Lac-Drolet
  4. SECRÉTAIRE ADMINISTRATIF(VE)
    Val-Racine
  5. Préposé(e) à la bibliothèque
    Marston
Répertoire des entreprises