L'élection du préfet: un vote universel déterminant

L'élection du préfet: un vote universel déterminant - Rémi Tremblay : Actualités

En bas, Sylvain Gilbert et Marc L'Écuyer. En haut: Yves d'Anjou et Marielle Fecteau.

Les citoyens des 20 municipalités de la MRC du Granit sont appelés aux urnes le 5 novembre pour choisir leur préfet. Sur la liste électorale préliminaire, ils étaient 17 920 à avoir le droit de voter pour l’un ou l’autre des quatre candidats sur les rangs: Yves d’Anjou, Marielle Fecteau, Sylvain Gilbert et Marc L’Écuyer.

C’est le branle-bas de combat au bureau de la présidente d’élection, la directrice générale Sonia Cloutier. «À travers tout le Québec, nous sommes à peine 15% des MRC à élire notre préfet au suffrage universel. En Estrie, seulement deux, avec celle du Haut-Saint-François dont le préfet a déjà été déclaré élu sans opposition. Les cartes de rappel ont été postées dans tous les domiciles cette semaine.»

Une élection à la grandeur du territoire, même dans les cinq municipalités où les conseils municipaux ont déjà été complétés sans opposition aux sièges de conseillers et maires. Le défi des candidats, faire sortir le vote partout !

Il faut remonter à 2005 pour le dernier exercice semblable. Une année charnière, avec une bataille mémorable entre celle qui occupait le poste, Francine Blais, et l’aspirant, Maurice Bernier. Cette année-là, le taux de participation à l’élection du préfet avait atteint 45,13%, avec des écarts importants entre les municipalités. Si, à Saint-Robert-Bellarmin, les citoyens s’étaient présentés aux urnes à près de 85%, il en avait été autrement à Saint-Sébastien et Sainte-Cécile-de-Whitton, avec seulement 19 et 20% de participation.

Au final, tout s’était joué à Lac-Mégantic où Maurice Bernier, avec l’appui obtenu de la mairesse Colette Roy Laroche, avait fait le plein de votes, suffisamment pour remporter l’élection avec une faible majorité de 167 voix. Au lendemain du résultat, Francine Blais avait lancé cette phrase pleine de prémonition: «Les maires des petites municipalités risquent d’être sur leurs gardes face à la ville.»

La grande inconnue pour le scrutin du 5 novembre et le vote par anticipation du 29 octobre, c’est l’intérêt, notamment, des électeurs de Nantes ( taux de participation de 29,64% en 2005) et de Frontenac (taux de participation de 71,41% en 2005, n’ayant qu’une seule raison de se rendre à leur bureau municipal, choisir le préfet.

À prévoir, une forte participation à Saint-Robert, où s’affrontent à la mairie les deux éternels rivaux, Jeannot Lachance, le maire sortant, et Michel Poulin, l’ex-maire. À Lac-Mégantic, le choix d’un nouveau maire et de cinq des six conseillers municipaux va nécessairement amener une grande participation. Aux urnes, trois bulletins de vote, l’un pour le maire, l’autre pour le conseiller de son district (sauf Agnès) et un troisième pour le préfet.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Reprise prudente dans le commerce de détail
    Actualités Économie

    Reprise prudente dans le commerce de détail

    Rémi Tremblay / 27 janvier 2022
  • Saint-Évariste dans le giron du Granit?
    Actualités Municipalité

    Saint-Évariste dans le giron du Granit?

    Rémi Tremblay / 27 janvier 2022
  • Un nouvel atelier de confection pour Attraction
    Actualités Économie

    Un nouvel atelier de confection pour Attraction

    Claudia Collard / 26 janvier 2022
  • Rassembler plutôt que diviser, partage l’abbé Francis Morency
    Actualités Société

    Rassembler plutôt que diviser, partage l’abbé Francis Morency

    Claudia Collard / 25 janvier 2022
  • Garage commercial incendié à Lambton
    Actualités

    Garage commercial incendié à Lambton

    Rémi Tremblay / 24 janvier 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Reprise prudente dans le commerce de détail
  2. Saint-Évariste dans le giron du Granit?
  3. Un nouvel atelier de confection pour Attraction
  4. Spectacles reportés
  5. Rassembler plutôt que diviser, partage l’abbé Francis Morency
  6. Garage commercial incendié à Lambton
  7. Poste de commandement à Saint-Robert
Nécessaire le couvre-feu?
King Dave: quand la souffrance devient rage
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. CHEF DE DIVISION CULTURE, TOURISME ET COMMUNAUTÉ
    Lac-Mégantic
  2. COORDONNATEUR(TRICE) AUX COMMUNICATIONS
    Lac-Mégantic
  3. Inspecteur/inspectrice municipal(e)
    Marston
  4. Conseiller-responsable du point de service
    Lac-Mégantic
  5. Commerce à vendre
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises