Vers un équilibre entre saine gestion et développement

Vers un équilibre entre  saine gestion et développement - Claudia Collard : Actualités

La mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin, lors de la présentations des prévisions budgétaires 2018. (Photo Pierre Lebeau)

Pas d’augmentation du taux de taxation pour les contribuables méganticois en 2018. Le budget de 17 362 400$ adopté mardi par les nouveaux élus, moins de 45 jours après leur entrée à l’hôtel de ville, donne le «ton» à la vision adoptée par le conseil municipal, a laissé entendre la mairesse Julie Morin. «Dans la prochaine année, nous y mettrons de la couleur», ajoute celle dont l’équipe souhaite maintenir l’équilibre entre la saine gestion des finances et le développement.

Outre le gel de tous les taux de taxation, dont 1,2750% du 100$ d’évaluation pour le secteur résidentiel, seul le tarif lié aux matières résiduelles subit une légère augmentation de 3$, totalisant 22 400$ de revenus supplémentaires pour la Ville, comblant une fraction d’une perte chiffrée à 102 000$. «Le coût par tonne d’enfouissement a carrément doublé. De plus, notre performance a empiré, faisant en sorte que nos redevances ont diminué», mentionne la directrice générale de la Ville, Marie-Claude Arguin.

Cet écart explique en partie une augmentation du budget de 2,8%, soit 479 500$ de plus qu’en 2017. «On a aussi fait face à la hausse de plusieurs dépenses non compressibles, dont celles pour la Sûreté du Québec et Hydro-Québec», mentionne Mme Arguin, ajoutant qu’à l’instar des autres municipalités québécoises, plusieurs nouvelles responsabilités ont été dévolues à la Ville «sans les moyens financiers pour les réaliser.»

Parmi les principales variations de revenus anticipés, un montant supplémentaire de 174 000$ pour des crédits de taxes venant à échéance et de 153 900$ au chapitre des taxes foncières industrielles. Concernant les dépenses, on note une hausse des contributions n’ayant pas été indexées depuis longtemps à trois organismes, soit la Médiathèque (+20 300$), la Traversée (+10 000$) et Commerce Lac-Mégantic (+4000$).

Comme toujours, la part du lion, soit 28% des dépenses municipales, va au volet loisirs et culture. Parmi les écarts prévus, une diminution des revenus et des dépenses pour le restaurant le Voilier, qu’on souhaite confier en concession et une perte de 7000$ en revenus de location des quais de la marina. Le déficit du Centre sportif Mégantic est pour sa part de 1 193 800$ pour 2018, soit de 112 500$ supérieur à 2017. On prévoit toutefois des revenus supplémentaires de 99 200$ pour le camping Baie-des-Sables.

Le programme triennal d’immobilisation comprend pour 18,7 M$ d’investissements en 2018, financés en majeure partie par des sources extérieures, limitant la part de la Ville à 1,8 M$. La construction d’une nouvelle caserne (4,3 M$), la réhabilitation de l’ancienne scierie de Billots Sélect (7,3 M$) ainsi que des travaux liés à l’aménagement d’un stationnemement et d’une allée piétonnière au centre-ville (2,6 M$), font partie des principaux projets. Concernant l’évolution du rôle, on remarque que la valeur du secteur commercial est revenue au niveau de 2012 en 2017, soit 68 M$, et qu’on anticipe une valeur de 71 M$ pour 2018. Une baisse importante avait notamment été enregistrée en 2015 avec 51 M$.

Pour une ville-centre plus forte

Au sein de l’équipe municipale, on est très conscient que la capacité de payer des contribuables est saturée. Afin de maintenir cette volonté d’aller de l’avant avec le développement, l’augmentation du nombre de contribuables est primordiale, fait valoir la mairesse Julie Morin. «Ça passe par une vision, par du développement social, économique et commercial. Il faut investir là-dedans, pour que les gens aient envie de s’installer chez nous. On est à la croisée des chemins; c’est le moment de se redéfinir. On ne peut pas garder tout le temps le pied sur le frein. Nous allons nous affairer à trouver des solutions qui vont créer un impact à long terme. On va créer de la richesse à Lac-Mégantic. On veut une ville qui bouge et on va s’arranger pour ça.» Selon le conseiller François Jacques, «le développement régional est important mais pour qu’il se démarque, il faut que la ville-centre soit forte, qu’il y ait plus de monde à Lac-Mégantic. La Ville ne peut pas se permettre d’être contre quelque projet que ce soit qui amène des investissements. Il va falloir être à l’écoute afin de garder ces projets sur notre territoire. Il va falloir faire des efforts pour attirer des promoteurs et des développeurs à Lac-Mégantic, leur donner les outils pour faciliter leur venue ici.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Reprise prudente dans le commerce de détail
    Actualités Économie

    Reprise prudente dans le commerce de détail

    Rémi Tremblay / 27 janvier 2022
  • Saint-Évariste dans le giron du Granit?
    Actualités Municipalité

    Saint-Évariste dans le giron du Granit?

    Rémi Tremblay / 27 janvier 2022
  • Un nouvel atelier de confection pour Attraction
    Actualités Économie

    Un nouvel atelier de confection pour Attraction

    Claudia Collard / 26 janvier 2022
  • Rassembler plutôt que diviser, partage l’abbé Francis Morency
    Actualités Société

    Rassembler plutôt que diviser, partage l’abbé Francis Morency

    Claudia Collard / 25 janvier 2022
  • Garage commercial incendié à Lambton
    Actualités

    Garage commercial incendié à Lambton

    Rémi Tremblay / 24 janvier 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Reprise prudente dans le commerce de détail
  2. Saint-Évariste dans le giron du Granit?
  3. Un nouvel atelier de confection pour Attraction
  4. Spectacles reportés
  5. Rassembler plutôt que diviser, partage l’abbé Francis Morency
  6. Garage commercial incendié à Lambton
  7. Poste de commandement à Saint-Robert
Nécessaire le couvre-feu?
King Dave: quand la souffrance devient rage
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. CHEF DE DIVISION CULTURE, TOURISME ET COMMUNAUTÉ
    Lac-Mégantic
  2. COORDONNATEUR(TRICE) AUX COMMUNICATIONS
    Lac-Mégantic
  3. Inspecteur/inspectrice municipal(e)
    Marston
  4. Conseiller-responsable du point de service
    Lac-Mégantic
  5. Commerce à vendre
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises