BANQ

Correctifs apportés à Audet

Correctifs apportés à Audet - Rémi Tremblay : Actualités

Depuis cette photo, des travaux correctifs ont été apportés dans le rang 7, tout comme sur le chemin de l'Église à Audet.

Des tonnes de pierres concassées et de gravier ont été déversées dans la section la plus difficile à passer du chemin de l’Église et du rang 7, à Audet, le lundi 13 mai. Des travaux déjà prévus, mais qui attendaient l’assèchement de la chaussée avant d’être exécutés par un entrepreneur. «Oui, ces chemins sont maganés et la situation est pire que l’an dernier, mais s’il n’y avait pas eu les pluies torrentielles de juillet 2018, avec notre municipalité qui a été désignée zone sinistrée, peut-être aurions-nous pu faire ces travaux avant. Mais la situation actuelle dans les chemins de campagne est semblable dans toutes les autres municipalités où il y a des exploitations d’érablières», insiste le maire Jean-Marc Grondin.

La municipalité de Audet supporte encore financièrement l’impact des travaux de voirie de 525 000$ réalisés l’été dernier, avec le soutien du gouvernement du Québec, dont 125 000$ représentant la part du milieu municipal. Des ponceaux ont été emportés et des rangs fermés. «Sur un budget annuel de 1,2 million de dollars, 27% sont alloués à la voirie. Nous faisons tout ce que l’on peut pour assurer la sécurité de nos résidents», assure-t-il.

M. Grondin dit comprendre les inquiétudes exprimées par le résident Liliano D’Agosto, dans la dernière édition de l’Écho, mais réfute les propos qui lui ont été attribués dans le reportage. «Je ne lui ai jamais dit qu’on n’allait pas faire les travaux. Le 29 avril, on a tenu une réunion de travail au bureau municipal et le lendemain, nous sommes allés voir sur place avec l’inspecteur municipal et un entrepreneur. Selon l’entrepreneur, il fallait encore attendre peut-être plus qu’une semaine avant qu’on puisse procéder à des correctifs. Là, le temps est venu.»

L’estimé des coûts de réparation des secteurs problématiques, l’un sur la route de l’Église et quatre autres le long du rang 7, totalise environ 70 000$. D’autres travaux seront donc engagés plus tard dans le calendrier du département de la voirie.

Malgré l’état de la chaussée, le mardi 30 avril, le chef pompier répondait «oui» à la question: est-ce que les mesures d’urgence peuvent monter jusqu’au bout du rang ? Un constat confirmé par un patrouilleur de la Sûreté du Québec qui a pu se rendre au domicile du plaignant. Le maire Grondin rejette aussi du revers de la main l’affirmation de M. D’Agosto voulant que deux représentants de la municipalité devaient se rendre chez lui, après l’incident de sa conjointe.

Il souligne qu’avant 2015, il n’y avait aucune résidence permanente dans le rang 7. Cette année-là, la municipalité a engagé des travaux de 51 000$ pour rendre ce chemin plus carrossable. «Légalement, on ne peut pas empêcher quelqu’un de se construire là où il n’y avait auparavant que des chalets saisonniers et des érablières», dit-il, tout en reconnaissant que plusieurs facteurs ont contribué à rendre le chemin plus difficile à emprunter que les autres années. «Il y a eu du gel en profondeur, la pluie, le dégel et la circulation au quotidien. Le printemps est devenu plus problématique, mais on doit tenir compte aussi de la saison des sucres. Le poids de 1000 litres d’eau d’érable est l’équivalant d’une tonne.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Le CSSS du Granit devenu un point chaud
    Actualités

    Le CSSS du Granit devenu un point chaud

    Rémi Tremblay / 15 octobre 2020
  • Sammy et les super-héros  à la Galerie Métissage
    Culture Arts visuels

    Sammy et les super-héros à la Galerie Métissage

    Claudia Collard / 15 octobre 2020
  • Rendez-vous avec l’art et le savoir-faire
    Actualités

    Rendez-vous avec l’art et le savoir-faire

    Claudia Collard / 15 octobre 2020
  • Appel à la mobilisation pour bâtir et rénover
    Actualités

    Appel à la mobilisation pour bâtir et rénover

    Rémi Tremblay / 14 octobre 2020
  • Rencontre entre l’art,  la science et les valeurs Cittaslow
    Culture

    Rencontre entre l’art, la science et les valeurs Cittaslow

    Claudia Collard / 13 octobre 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Les paroissiens rendent hommage au curé Baril
  2. Le CSSS du Granit devenu un point chaud
  3. Sammy et les super-héros à la Galerie Métissage
  4. Du grand minimalisme
  5. Rendez-vous avec l’art et le savoir-faire
  6. Le Domaine Des Coulées triple médaillé
  7. Appel à la mobilisation pour bâtir et rénover
«Notre magnifique territoire»
Sammy et les super-héros à la Galerie Métissage
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) comptable
    Lac-Mégantic
  2. Éducatrice en petite enfance
    Lac-Mégantic
  3. Mécanicien automobile et camion
    La Guadeloupe
  4. Mécanicien industriel
    St-Sébastien
  5. Plusieurs postes à combler en usine
    St-Georges
Répertoire des entreprises