BANQ

Gabriel Filippi accomplit sa 3e conquête de l'Everest

Gabriel Filippi accomplit  sa 3e conquête de l'Everest - Rémi Tremblay : Actualités

Gabriel Filippi sur le toit du monde pour la troisième fois.

La montagne l’aime, indéniablement. Pour la troisième fois de sa carrière, Gabriel Filippi a foulé le toit du monde, l’Everest, à 8848 mètres d’altitude, le 15 mai à 11h11. «Merci Everest, pour ce privilège d’une autre danse avec toi», a-t-il partagé sur les réseaux sociaux après l’exploit. Et plutôt que de redescendre sabler le champagne au camp de base, son guide Sonam et lui se sont offerts l’ascension du 4e plus haut sommet, le Lhotse, à 8516 mètres. Un doublé en moins de 24 heures.

Pour ce tour du chapeau, le Québécois est arrivé à Katmandou, la capitale du Népal, le 1er avril, la veille du 90e anniversaire de sa mère, Claire Trépanier. Il a retrouvé un lieu qui lui est maintenant familier, le camp de base de l’Everest, le 28 avril. Il était au camp 2, le 4 mai, quand le puissant cyclone Fani a commencé à faire des siennes, soufflant sur les tentes. Mais rien pour décourager les groupes de grimpeurs déjà sur place à 6400 mètres d’altitude.

Le 11 mai, à 2h, les étoiles se sont alignées au départ de la poussée sommitale. Les derniers pas puis la reconquête! Trois jours après la fête des mères.

Pour celles et ceux qui, les deux pieds sur terre, s’inquiètent pour lui, Gabriel Filippi a cette réponse : «Le plus grand gaspillage serait de vivre dans la peur. Beaucoup de tragédies se sont produites sur l’Everest. Je ne le nie pas, mais aucun d’entre nous n’est jamais allé sur une montagne en s’attendant à mourir. Je sais que c’est difficile à comprendre, mais il y a une certaine espèce d’humains qui vivra toujours comme ça. Et je suis devenu l’un d’entre eux.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
    Actualités

    Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!

    Rémi Tremblay / 24 février 2021
  • La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
    Actualités Municipalité

    La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$

    Claudia Collard / 23 février 2021
  • Pas de confinement pour les services de La Bouée
    Actualités Société

    Pas de confinement pour les services de La Bouée

    Claudia Collard / 22 février 2021
  •  Les salariés du Maxi réclament le retour de la prime COVID
    Actualités Économie

    Les salariés du Maxi réclament le retour de la prime COVID

    Claudia Collard / 18 février 2021
  • Une relâche avec des adoucissements
    Actualités Santé

    Une relâche avec des adoucissements

    Rémi Tremblay / 18 février 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

1 commentaire

  1. Gabriel Filippi

    Très fier que ce soit un Méganticois comme premier Canadien ayant gravi l’Everest à trois reprises.

    Répondre 2019-05-29
    1. Un fort énorme!
    2. Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
    3. La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
    4. Pas de confinement pour les services de La Bouée
    5. Les salariés du Maxi réclament le retour de la prime COVID
    6. Une relâche avec des adoucissements
    7. Le bois et ses métiers
    La transparence avant l’argent!
    Marie-Lumière, ou le droit de guérir autrement
    Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
    1. MÉCANICIEN D’ENTRETIEN / soudeur (SCIERIE BOIS FRANC)
      Lambton
    2. Secrétaire de gestion
      Lac-Mégantic
    3. Opérateur de travaux publics
      Nantes
    4. Aviseur technique
      Lac-Mégantic
    5. Préposé(e) serveur(euse)
      Lac-Mégantic
    Répertoire des entreprises