BANQ

Un 20e Défi tout de blanc vêtu!

Un 20e Défi tout de blanc vêtu! -   : Actualités Événements
Depuis 20 ans, le Défi de la Gosford offre un spectacle enlevant.
Un 20e Défi tout de blanc vêtu! -   : Actualités Événements
À l’arrière, Bernard Saucier, fondateur de l'événement, Guy Brousseau, maire de Woburn, François Jacques, député de Mégantic, Sylvie Plouffe de Câble Axion et Marc l'Écuyer, président d'honneur du 20e anniversaire du Défi et représentant de Desjardins. À
Un 20e Défi tout de blanc vêtu! -   : Actualités Événements
Un 20e Défi tout de blanc vêtu! -   : Actualités Événements
Un 20e Défi tout de blanc vêtu! -   : Actualités Événements
Un 20e Défi tout de blanc vêtu! -   : Actualités Événements
Un 20e Défi tout de blanc vêtu! -   : Actualités Événements
Un 20e Défi tout de blanc vêtu! -   : Actualités Événements
Un 20e Défi tout de blanc vêtu! -   : Actualités Événements
Un 20e Défi tout de blanc vêtu! -   : Actualités Événements

La 20e édition du Défi de la Gosford avait lieu le week-end dernier. Le beau temps de dimanche a attiré une foule de quelque 550 personnes, pour la compétition annuelle d’attelages de chien de traineau. Mais c’est la course à un chien destinée aux enfants qui a résolument volé la vedette!

La tempête de vendredi a freiné l’ardeur des participants, la plupart arrivant habituellement à Woburn la veille de l’événement. «Les routes étaient très dangereuses. Malgré le fait que la première course du samedi avant-midi ait été reportée à midi pour donner le temps aux coureurs de se rendre au mont Gosford, le nombre d’inscriptions a été moins élevé cette année que souhaité», explique Bernard Saucier, président fondateur de l’événement. Par conséquent, 18 équipes de la catégorie 6 chiens (13.2 km) ont pris le départ et 10 de la catégorie illimitée (habituellement entre 8 et 16 chiens pour 22.1 km). Des équipes de grande qualité, qui ont offert un très beau spectacle aux visiteurs. Une bourse de 10 000 $ a été partagée entre les coureurs. 

Les jeux gonflables, la glissade, le feu de camp et l’amusant BBQ hivernal ont eu la cote auprès des familles. Des randonnées guidées en raquettes organisées par Sentiers frontaliers ont permis aux participants de découvrir le beau territoire du mont Gosford tout en observant les mushers à l’œuvre le long des sentiers. 

La course à 1 chien prenait le départ le dimanche et a vu défiler plus de 25 enfants, dont plusieurs vivaient leur première expérience de traineau à chien. Leurs visages remplis de fierté à l’arrivée, au moment de recevoir leur médaille (tous les participants étaient gagnants) valaient amplement le déplacement. «Cet événement apporte du dynamisme dans la municipalité, mais rayonne aussi dans toute la région du Granit. Et 20 ans de dynamisme, ce n’est pas rien! Ça prouve que ça répond à un besoin dans le milieu», affirme Guy Brousseau, maire de Saint-Augustin-de-Woburn et président de Gestion Mont Gosford, organisation parrain de l’événement.

Les gagnants de la classe 6 chiens sont Michel Roy de St-Eugène (00:50:21,84), Jean François Gosselin de St-Lambert de Lauzon (00:50:40,82) et Yannick Vallières de Bécancour (00:53:20,37). Dans la classe illimitée: Jean-René Saucier de Cookshire (01:17:32,42), Jim Blair de Eden Mills Vermont (01:20:22,39) et Jake Robinson du Minnesota (01 :21:04,18).

Le Défi de la Gosford doit son succès à la confiance de plusieurs précieux partenaires, que l’organisation tient à remercier. Ces derniers apportent un soutien crucial au maintien de la qualité de sa présentation et lui permettent de demeurer un chef de file dans l’important circuit des courses d’attelage de chiens au Québec, tout en offrant gratuitement un événement hivernal majeur à la population de la région de Mégantic et des environs.




Vidéos:

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
    Actualités

    Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!

    Rémi Tremblay / 24 février 2021
  • La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
    Actualités Municipalité

    La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$

    Claudia Collard / 23 février 2021
  • Pas de confinement pour les services de La Bouée
    Actualités Société

    Pas de confinement pour les services de La Bouée

    Claudia Collard / 22 février 2021
  •  Les salariés du Maxi réclament le retour de la prime COVID
    Actualités Économie

    Les salariés du Maxi réclament le retour de la prime COVID

    Claudia Collard / 18 février 2021
  • Une relâche avec des adoucissements
    Actualités Santé

    Une relâche avec des adoucissements

    Rémi Tremblay / 18 février 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
  2. La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
  3. Pas de confinement pour les services de La Bouée
  4. Les salariés du Maxi réclament le retour de la prime COVID
  5. Une relâche avec des adoucissements
  6. Le bois et ses métiers
  7. Les Hardings, une pièce-événement à Télé-Québec
La transparence avant l’argent!
Marie-Lumière, ou le droit de guérir autrement
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Aviseur technique
    Lac-Mégantic
  2. Préposé(e) serveur(euse)
    Lac-Mégantic
  3. Secrétaire réceptionniste
    Lac-Drolet
  4. Agent.e en développement local et régional
    Lac-Mégantic
  5. On recrute
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises