Arrachage du myriophylle à épi

Arrachage du myriophylle à épi -   : Actualités Environnement

Préparation de la journée d’arrachage : Jean-François Hall, pour la Ville de Lac-Mégantic, Robert Mercier, président de l’APLM, Hugo Bélanger, plongeur spécialisé, Peter Manning, maire de Piopolis et coordonnateur du comité intermunicipal Offensive contre le myriophylle à épi. (Photo Francine Moisan, APLM)

Une troisième saison d’arrachage du myriophylle à épi a débuté à la marina de Lac-Mégantic, le 15 juin. En étroite collaboration avec les municipalités riveraines de Frontenac, Marston, Piopolis et Lac-Mégantic, l’Association pour la protection du lac Mégantic et son bassin versant (APLM) et du COBARIC, les trois années d’efforts portent fruit.

Entreprises dès sa détection en 2018, les opérations d’arrachage efficaces du myriophylle à épi ont permis une forte diminution de cette plante envahissante.

L’opération a pu être complétée en une journée par une équipe bien rodée. Le plongeur Hugo Bélanger, qui détient une solide expertise dans ce domaine, assité d’une plongeuse de la région en formation, Caroline Mercier, et sept bénévoles membres de l’APLM ont contribué au succès de l’opération. Des représentants et des employés des municipalités riveraines ont également participé aux opérations. Les plantes arrachées par les plongeurs étaient retirées de l’eau par un système d’aspiration installé sur un ponton et tous les fragments à la dérive étaient à leur tour soigneusement retirés de l’eau.

Afin de vérifier si le myriophylle à épi avait envahi d’autres secteurs du lac Mégantic, un inventaire a été réalisé en 2019 par Proforêt et des bénévoles dans des zones considérées les plus à risque. Aucun herbier de myriophylle à épi n’a alors été découvert. Un suivi régulier doit se poursuivre. Un groupe de Sentinelles des lacs a été mis sur pied en 2019, entre autres pour assurer une vigilance soutenue face à cette plante envahissante.

Rappelons que le myriophylle à épi est une plante exotique envahissante qui peut se reproduire facilement et qu’un simple fragment peut contaminer un nouveau secteur.

La MRC du Granit mène actuellement une campagne régionale de sensibilisation sur les plantes exotiques envahissantes, qui s’adresse entre autre aux utilisateurs des lacs de la région afin qu’ils inspectent et lavent soigneusement leurs embarcations et évitent de circuler dans les secteurs peu profonds et dans les herbiers aquatiques.


Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Les cas actifs encore en baisse
    Actualités Santé

    Les cas actifs encore en baisse

    Rémi Tremblay / 21 janvier 2021
  • Douze futurs logements locatifs au centre-ville
    Actualités Immobilier

    Douze futurs logements locatifs au centre-ville

    Claudia Collard / 21 janvier 2021
  • Impacts de la crise sanitaire sur la vitalité commerciale
    Actualités Économie

    Impacts de la crise sanitaire sur la vitalité commerciale

    Claudia Collard / 21 janvier 2021
  • Résidence incendiée
    Actualités Faits divers

    Résidence incendiée

    Rémi Tremblay / 20 janvier 2021
  • Luc Berthold sera de la prochaine bataille
    Actualités Politique

    Luc Berthold sera de la prochaine bataille

    Rémi Tremblay / 20 janvier 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Les cas actifs encore en baisse
  2. Douze futurs logements locatifs au centre-ville
  3. Impacts de la crise sanitaire sur la vitalité commerciale
  4. Résidence incendiée
  5. Luc Berthold sera de la prochaine bataille
  6. La reconversion des Victorines
  7. Les diplômés du campus Lac-Mégantic s’illustrent
Ni soumis, ni rebelle!
L’art libre de Diane Boulet
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Plusieurs postes disponibles
    Nantes
  2. Responsable des Travaux Publics
    Notre-Dame-des-Bois
  3. Personnel de production
    La Patrie
  4. Couturières
    Courcelles
  5. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Drolet
Répertoire des entreprises